Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Mer 12 Oct 2011 - 9:09




La précarité augmente mais le gouvernement s'en fout...Résistance




Plus de 8 millions de pauvres en France selon la définition européenne de la pauvreté (seuil de pauvreté égal à 60% du revenu médian). De plus en plus de gens se pressent dans les CCAS (centre communaux d'aide sociale) qui sont forcés de s'adapter à la nouvelle demande. Que fait la Droite ? Elle veut rendre facultatif le CCAS ! (proposition de loi Doligé) L'hébergement d'urgence ne va guère mieux. Le gouvernement a débloqué 75 millions d'euros mais c'est largement insuffisant.
La précarité s'aggrave, le gouvernement fait comme il a toujours fait : il l'ignore, il la méprise. Son fond de commerce ce sont les riches, pas les pauvres. La précarité gagne les couches les moins favorisées de la société : renoncement aux vacances, aux sorties et, comme l'a montré une enquête, récente, renoncement aux soins médicaux, ce qui est assez inquiétant. Enfin, les difficultés matérielles font ressurgir un vieux démon : l'infanticide et l'abandon d'enfants. Pour l'instant, ce sont juste les abandons d'enfants qui augmentent mais cela témoigne du recul de notre société.
Les mineurs étrangers affluent en Seine-Saint-Denis, ce département étant laissé livré à lui-même pour faire face à cet afflux de pauvreté. Pour se faire entendre sur ce problème crucial, le conseil général de ce département a déclaré haut et fort ne plus vouloir les accueillir. Une réponse partielle qui se veut rassurante a été donnée par le gouvernement mais le département de la Seine-Saint-Denis n'est pas le seul concerné par cette situation. L'aide alimentaire européenne va presque disparaître....
Les CCAS en première ligne face à la pauvreté mais le gouvernement veut les rendre facultatifs
L'Unccas (union de CCAS) a rendu publique une nouvelle enquête qui révèle que 42% des CCAS/CIAS (centres intercommunaux...) disent avoir fait évoluer leurs pratiques pour s'adapter à de nouveaux besoins, notamment en matière de modalités d'attribution de leurs aides. En effet, les CCAS sont confrontés à de nouveaux publics et à un nombre croissant des demandes. Titré "L'impact de la crise sur les demandes d'aide adressées aux CCAS/CIAS", ce baromètre témoigne d'une forte augmentation des demandes : 83% des CCAS en font état, soit 8% de plus que l'an dernier. Pour la première fois, les aides financières passent au premier rang des demandes d'aide qui augmentent, devant les demandes d'aide alimentaire (qui continuent toutefois d'augmenter).
Ce sont « les difficultés à faire face aux dépenses quotidiennes » qui incitent les usagers à se tourner vers le CCAS pour 88% des répondants à l'étude, soit 21% de plus que l'an dernier. Il s'agit en premier lieu des difficultés à payer ses factures d'électricité et son loyer, ou bien encore à payer les services municipaux comme la cantine ou le centre de loisirs. Les CCAS évoquent aussi tous ces cas où les usagers sont contraints de renoncer aux soins, n'arrivent pas à rembourser leurs crédits ou doivent rogner sur leurs dépenses d'alimentation. Bref, la crise a très clairement un impact en termes de précarisation.
Le baromètre met en outre l'accent sur une "dégradation de la situation des publics déjà fragilisés" par leur situation familiale, sociale ou générationnelle : familles monoparentales, personnes isolées, retraités, jeunes de 18-25 ans…Malgré cela, l'article 18 de la proposition de loi Doligé tend à rendre facultative l'existence d'un CCAS.
Hébergement des sans-abris : l'obole du gouvernement
Les associations du secteur de l'hébergement d'urgence sont déçues malgré l'enveloppe de 75 millions d'euros accordée.
Après le choc provoqué par la démission de Xavier Emmanuelli de la présidence du Samu social, François Fillon a reçu, le 26 septembre, le "Collectif des associations (ndlr : 31 associations) unies pour une nouvelle politique du logement des personnes sans abri et mal-logées". A cette occasion, le Premier ministre a annoncé une enveloppe de 75 millions d'euros supplémentaires pour l'hébergement d'urgence et l'accès au logement. Mais ces crédits seront répartis sur 2011 et 2012 et le solde net de l’enveloppe est 35 millions d'euros, compte tenu des 40 millions d'euros de crédits supprimés sur le budget 2011. Benoist Apparu a indiqué que « les dotations budgétaires pour le monde associatif pour les années 2011 et 2012 seraient équivalentes à celles de 2010 ». Au-delà de la question des crédits, le différend porte sur la mise en œuvre, par le gouvernement, de la politique du "logement d'abord". Relâcher l'effort sur l'hébergement d'urgence, alors que l'accès au logement est loin d'être acquis revient en quelque sorte à mettre la charrue avant les bœufs.
Poussées par la précarité matérielle, de plus en plus de mères abandonnent leurs enfants
Dans le dernier numéro de sa revue "Population", l'Ined publie une étude sur les accouchements sous X en France (le terme approprié étant « accouchement secret »). L’étude menée dans 83 départements, montre que l'âge moyen des femmes concernées est de 26 ans et surtout que la situation matérielle semble bien être un facteur important dans la décision des femmes. Alors que le nombre d'accouchements secrets recule régulièrement depuis la fin des années soixante, il a connu en 2009 une assez nette remontée. De l'ordre d'un millier par an au milieu des années 90, il était passé aux alentours de 600 au milieu des années 2000. Mais ce chiffre devrait finalement être de l'ordre de 680 pour l'année 2009.
Nous assistons à une montée en puissance de la précarité en France sous le regard indifférent et même cynique du gouvernement de droite.

http://danactu-resistance.over-blog.com/article-la-precarite-augmente-mais-le-gouvernement-s-en-fout-resistance-85832426.html
Source : AGORA VOX / Taverne


Dernière édition par LOU le Mer 12 Oct 2011 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Mer 12 Oct 2011 - 13:36

je pense à une nouvelle annonce d'une ville francaise, je ne sais plus trop laquelle ou les pauvres fouillant les poubelles auront une amende ... ridicule mais vu que d'autres pays ont sont à pire, j'attend la suite .. j'ai de plus en plus envie de me barrer de ce monde de dingue quite à devenir l'un de ces pauvres ...
http://tropspace.wordpress.com/2011/09/23/budapest-des-pauvres-trop-encombrants/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Mer 12 Oct 2011 - 14:20

Mon beau frère boulanger patissier à son compte à eu une amende pour avoir donné le soir des sandwiches ou de la viennoiserie à un SDF....
Alors que ces préparations ne pouvaient plus être mises en vente le lendemain et étaient jettées..... C'est une personne habitant la rue qui l'a dénoncé. Il a été dégouté de cela....

Nanette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Mer 12 Oct 2011 - 14:27

Nanette67 a écrit:
Mon beau frère boulanger patissier à son compte à eu une amende pour avoir donné le soir des sandwiches ou de la viennoiserie à un SDF....
Alors que ces préparations ne pouvaient plus être mises en vente le lendemain et étaient jettées..... C'est une personne habitant la rue qui l'a dénoncé. Il a été dégouté de cela....

Nanette

Quand est-ce que cela s'est produit ?

Dans l'histoire, on voit bien le vote :

- Sont pour : le SDF, ton beau frère
- Est contre : L'habitant dans la rue
- Vote indeterminé : Le policier

Le "vote" du policier est celui qui va trancher entre l'application bête et méchante de la loi, ou une humanisation de ses décisions. Les lois qui interdisent que certaines enseignes donnent gratuitement des aliments aux pauvres, se base sur un (faux) principe de "danger aux aliments avariés" pour justifier cela. Nous savons tous que le principe qui se cache derrière cela, c'est de faire en sorte que les pauvres quittent la rue, et qu'ils ne soient plus "visibles" afin que le tourisme n'en pâtisse pas. C'est aussi pour cela que Balkany tient un tel discours éhonté.

Tout cela est en train de changer, quand l'habitant également se rendra compte qu'il n'y a rien de mal à nourrir un ventre qui a faim, bien au contraire Wink Je sens que ça arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Mer 12 Oct 2011 - 14:37

c'est de faire en sorte que les pauvres quittent la rue, et qu'ils ne soient plus "visibles" afin que le tourisme n'en pâtisse pas..............


le tourisme et tous les gens que ça dérangent................



Tout cela est en train de changer, quand l'habitant également se rendra compte qu'il n'y a rien de mal à nourrir un ventre qui a faim, bien au contraire Je sens que ça arrive !

je crois en l'information, la vraie............
Il faut aussi que les gens se rendent compte que la rue ce n'est pas que pour les autres, n'importe qui peut se retrouver avec rien et le ventre vide....................



Michael Aaron Williams
http://www.mymodernmet.com/profiles/blogs/homeless-street-art-10-pieces



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Mer 12 Oct 2011 - 14:42

Je pense qu'un des gros problèmes aussi, c'est que les policiers ne devraient pas intervenir sur d'autres sujets que la sécurité. Ils devraient intervenir en cas d'agression, en cas de violence en tout genre, mais là dans ce cas, il n'y a aucune violence, c'est donc aux citoyens de se débrouiller entre eux. Est-ce qu'on régule les cadeaux qu'on se fait les uns les autres pour nos anniversaires ? Je ne vois pas pourquoi on régulerait les aliments donnés aux pauvres. Il vaut mieux ça à ce qu'ils meurent de faim !

Je suis donc tout à fait d'accord, LOU, sur le principe, tout cela est absurde. Nous connaissons les problèmes, nous connaissons aussi les solutions. Il suffit maintenant de l'appliquer personnellement, de devenir Amour, et si tu croises un clochard, de lui donner une pièce ou un petit quelque chose, ça donne l'exemple à celles et ceux qui les ignorent, ou bien qui souhaitent s'en débarrasser pour pouvoir plus facilement les oublier ! Ils ne voient plus des êtres humains en eux, ils ne réalisent pas que eux aussi sont capable de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Mer 12 Oct 2011 - 15:00

Nous connaissons les problèmes, nous connaissons aussi les solutions. Il suffit maintenant de l'appliquer personnellement, de devenir Amour, et si tu croises un clochard, de lui donner une pièce ou un petit quelque chose, ça donne l'exemple à celles et ceux qui les ignorent, ou bien qui souhaitent s'en débarrasser pour pouvoir plus facilement les oublier ! Ils ne voient plus des êtres humains en eux, ils ne réalisent pas que eux aussi sont capable de sourire.

Un de mes poèmes préférés :


UN SOURIRE


Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup,
Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne,
Il ne dure qu'un instant, mais son souvenir est parfois éternel,
Personne n'est assez riche pour s'en passer,
Personne n'est assez pauvre pour ne pas le mériter,
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l'amitié,
Un sourire donne du repos à l'être fatigué,
Donne du courage au plus découragé
Il ne peut ni s'acheter,ni se prêter, ni se voler,
Car c'est une chose qui n'a de valeur qu'à partir du moment où il se donne.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu'un qui ne sait plus sourire,
Soyez généreux donnez lui le vôtre,
Car nul n'a autant besoin d'un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres

Raoul Follereau.

je pense que chacun peut apporter à son niveau............ mais ceux qui nous gouvernent, doivent aussi prendre leurs responsabilités.............

Bientôt, une taxe sur les cartons des sans-abri ?


Taxe qui serait fonction du nombre de mètres carré de carton, d'un indice d'épaisseur et d'une pondération selon le niveau de vie du quartier où ce refuge est installé..; Mais non je rigole puisque nous savons tous que les sans-abri ne le seront bientôt plus, que de nouveaux hôtels et camps s'ouvriront bientôt pour eux. Ils payeront cet avantage de leur travail (obligatoire) et n'auront pas le droit de sortir. Mais bon,tout de même, on a rien pour rien.
Anne.

Une nouvelle taxe pour les "SDF" (y cherchent des sous partout et surtout chez les pauvres)
Une nouvelle vient de voir le jour. Il s'agit de taxer ceux qui ont choisi (ou se trouvent contraints) de vivre en France dans des demeures précaires et mobiles.

Il n'est pas aisé, en France, de ne pas avoir de domicile fixe. Cela vous prive d'un certain nombre de droits. Néanmoins, vous aviez la satisfaction de ne pas avoir à payer l'impôt sur "le droit de vivre" que constitue la taxe d'habitation, obligatoire dès que vous vous posez à un quelconque endroit de l'hexagone.
"Aviez", car désormais, c'est fini, même si vous n'avez pas de domicile fixe, vous paierez une taxe sur votre domicile mobile. La 4e loi de finances rectificative pour 2010 a, en effet, institué une taxe annuelle sur la détention d'une résidence mobile terrestre dès lors que celle-ci constitue la résidence principale de son propriétaire. Dans une des instructions fiscales dont elle a le secret (7M-1-11), l'administration fiscale vient de commenter cette disposition.
Désormais, cette taxe concernera les véhicules terrestres habitables, comme par exemple les camping-cars et les caravanes, dès lors qu'ils pourvus d'un ameublement suffisant pour en permettre l'habitation, et ce, sans exception possible, puisque "Pour autant, l'importance et le confort du mobilier sont sans incidence sur l'exigibilité de la taxe", comme se plait à le préciser (avec sadisme ?) l'administration. Les véhicules utilisés quelques semaines par an pour les vacances ou encore les bungalows utilisés à l'année dans un camping sont exclus du champ d'application de cette taxe, ils disposent déjà de la leur.
Sont aussi exclus les résidence mobiles de plus de 15 ans, pourtant peu conformes aux règles d'économie de carburant et d'écologie dans les matériaux dont la mise en conformité semblait il y a peu constituer une priorité. La taxe revêt la forme d'un droit de timbre (150 € ou 100 €, selon si le véhicule a plus ou moins dix ans).
Chaque année, la déclaration et l'acquittement de la taxe devront être effectués au plus tard le 30 septembre, 2011 étant la première année d'application. Les contribuables handicapés ou bénéficiaires des minima vieillesse pourront être exonérés de cette taxe.
(ces môôssieurs sont trop bons)
Rendez vous pour la prochaine taxe du "droit à vivre", probablement sur les duvets ou les toiles de tente !
par TDK1 (son site) vendredi 12 août 2011 -
et Charlotte Une nouvelle taxe pour les "SDF" (y cherchent des sous partout et surtout chez les pauvres) - Le blog de mamie sceptix/Charlotte
http://les-etats-d-anne.over-blog.com/article-bientot-une-taxe-sur-les-cartons-des-sans-abri-81554673.html



merci à Hathor.a.raison, pour l'article




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Lun 17 Oct 2011 - 18:44

Précarité : la vie en caravanes





Chronique de la précarité
La vie en caravanes

Par Claire (20 juillet 2011)





Claire, volontaire de l’association ATD Quart Monde, nous raconte son quotidien auprès des personnes en situation de pauvreté en France. Aujourd’hui, au bout d’un chemin chaotique, rencontre avec une jeune collégienne, Lucia, qui vit dans une caravane et rêve d’avoir une maison rose. Pour certains, comme le ministre Laurent Wauquiez, Lucia est le « cancer de la société », pour Claire, elle est « une sacrée gamine ».


C’est un chemin plein de trous, de creux, de crevasses, de cailloux... Un chemin de terre, posé par hasard, à même la Terre. Un chemin le long duquel on vient déverser nos ordures, nos caillasses, nos ferrailles ou même brûler nos voitures. Un chemin qui sert de dépotoir en somme. Un chemin que le postier n’ose plus emprunter pour venir déposer le courrier. Un chemin où les non-réponses se font pesantes.
C’est au bout de ce chemin que Lucia et Sophie vivent, dans des caravanes avec leur famille. Pleines d’envies et de vivacité, de joie et de chansons, elles rêvent d’avoir une maison : « Pas une grande, hein, tu sais. Juste une petite avec l’eau et une baignoire ! » et surtout « une vraie route, avec du goudron pour faire du vélo et du patin... »

Un rêve de maison rose
Lorsque je passe sur le terrain leur rendre visite ce mercredi après-midi, les filles sont en train de jouer dans leur cabane. Elles courent vers moi et m’entraînent pour me la montrer : « Viens voir, c’est Paul qui l’a fait pour nous ! » La cabane est derrière les caravanes, entre des arbres. Faite de taules et de bâches en plastiques.
Paul, leur grand-frère, a ramené plein de choses de la chine, des trucs qu’il a ramassés dans les encombrants, pour leur aménager un vrai petit intérieur. Il y a un vieil évier ébréché : « tu vois là, c’est la salle de bain », une petite table à trois pattes, « là c’est la cuisine », de grands morceaux de mousses, « ça, c’est la chambre ». Et même un petit poste de télévision, que l’on pourrait trouver sur l’étal d’un brocanteur : « on a même la télé dans notre maison ! »

Les filles me proposent de prendre un verre de lait avec elles et du gâteau au chocolat, c’est l’heure du goûter... Une fois encore, je suis émerveillée de les voir jouer et s’inventer de belles histoires, là où d’autres ne verraient que des choses abimées et à jeter. Elles savent faire jouer leur imagination et leur rêves et profiter de ces moments de jeux. Elles ne sont que des enfants, qui ont grandi trop vite, sûrement. Elles vivent dans des conditions difficiles, mais elles n’en restent pas moins des petites filles. « Tu vois, Claire, quand on aura notre maison, notre vraie maison, hein, on veut qu’elle soit comme celle là ! Mais en rose ! »

Le collège des intelligents
En allant rendre visite à sa tante, je croise Lucia au bout du chemin et je l’accompagne car elle est très en retard pour l’école. Alors que je me dirige vers le collège que je connais, et qui est le plus proche du terrain où elle vit, elle me lance en souriant : « Non, non, ce n’est pas celui-là mon collège ! Celui-là, c’est celui des intelligents, moi je vais à l’autre... Mais tu sais il est bien, j’ai un prof pour faire de l’ordinateur, et puis surtout là-bas je vais apprendre à lire... »
En regardant Lucia courir vers les grilles de l’établissement, j’ai un petit pincement au cœur. Lucia, la petite fille sauvage qui n’aime pas l’école, Lucia qui malgré tous ses efforts n’arrive pas à apprendre à lire (et qui n’a pas eu la chance qu’on l’oriente vers un établissement professionnel), Lucia qui entre en 6ème SEGPA [1] avec son vieux jogging sans couleur et ses cheveux emmêlés. Et toujours son immense sourire, qui, je le sais bien, cache beaucoup de tristesse...

Tu es une sacrée gamine, petite Lucia, et je sais que ta maman trouve formidable que tu entres au collège. Je suis sûre que tu vas trouver le courage de t’accrocher, et moi je veux essayer d’y veiller.

Claire, volontaire d’ATD Quart Monde
http://danactu-resistance.over-blog.com/article-precarite-la-vie-en-caravanes-79923948.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Dim 12 Fév 2012 - 14:36



Les favelas de Vincennes



Dans le bois de Vincennes, au pied du château des rois de France, plus de 200 marginaux vivent dans des logis de fortune : cabanons, huttes, toiles de tentes. Un nouveau bidonville, dans l’îlot de verdure le plus chic de la capitale. Sous les yeux des promeneurs endimanchés, des joggeurs et des familles à poussettes.
La plupart de ces exclus vivent seuls, dans des cabanes dissimulées par la végétation, à proximité des allées fréquentées. Ils s’éclairent à la bougie, cuisinent au feu de bois, et se chauffent à l’alcool : la vie sauvage, aux portes de Paris. Ces hommes et ces femmes ( une quinzaine seulement), passés par les foyers et les squats, désociabilisés, préfèrent aujourd’hui la forêt à la rue. Le bois est leur abri, il les isole de la violence de la ville. Mais cette zone réputée pour sa prostitution la nuit est aussi humide, malsaine et dangereuse. C’est le règne du chacun pour soi. Cet hiver, encore, un homme est mort dans le bois.
Les robinsons de Vincennes sont illégaux et expulsables à tout moment. Tant qu’ils restent discrets, les autorités les tolèrent. Pour vivre miséreux, vivez cachés.
Léna Mauger


http://www.stephaneremael.com/reportage_27/Les-favelas-de-Vincennes
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 63
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Dim 12 Fév 2012 - 20:40

Les personnes n'ayant plus les moyens financiers d'acheter de quoi se nourrir et qui s'approprient de la nourriture passée de date sont verbalisables si elles se laissent tentées de la récupérer ?
J'en reste sur les fesses.
Que penser alors des aliments parfois plus que passés de dates distribués aux restos du coeur ou par la Croix Rouge ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Mar 14 Fév 2012 - 13:33


J'ai essayé de faire des recherches, mais je n'ai pas trouvé de loi à ce sujet.........., , je ne sais pas si les gens ont le droit de donner ou pas, en tout cas, il semble que certains le font
Revenir en haut Aller en bas
tino76000

avatar

Masculin Cancer Cochon
Messages : 355
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 34

MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   Mar 14 Fév 2012 - 13:53



Mais il ne vit pas en France ce type la!!!!! c est pas possible ou alors il a des oeillères.
Encore un qui est payé a coup de milliers d'euros par mois...
faudrait le virer et qui ne trouve pas de travail derrière voir si il ne change pas de discourt...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 

'il n'y a pas de pauvres en France.......!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Saint Cyrille, moine et Saint Méthode Evêque, commentaire du jour "Heureux vous les pauvres ; le Royaume de Dieu est à vous"
» Les pauvres plus généreux que les riches
» Les Serviteurs des Pauvres du Tiers-Monde
» Offrez des animaux fermiers aux habitants de pays pauvres
» Pauvres Napolitains !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Actualités (Autres)-