Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 KiLVaiDeN : ma conception du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Ven 14 Oct 2011 - 20:23

Alors voila, je voulais ouvrir un dernier sujet, qui sera ma vision PERSONNELLE du monde !

Ce forum est là pour en debattre. Puissions-nous y trouver un terrain d'entente !

Pour moi, et je ne le dirais plus tout au long de cet exposé parce que c'est ma vision personnelle du monde, le monde est ce que nous voulons qu'il soit.

Tout d'abord, avant de vous exposer ma propre vision du monde, et sans aucune intention que vous y adhériez, sachez que je vois le monde sous un aspect à la fois personnel et collectif.

Pour moi, le monde est une illusion collective. C'est un rêve, que nous vivons tous ensemble, et c'est ce rêve collectif qui constitue la réalité.

Est-ce que vous voulez que le monde soit Amour et Beauté ? C'est une question de choix collectif. Par exemple : j'ai envie que le monde soit consistué d'êtres qui soient Amour les uns envers les autres, et bien personnellement ça sera le cas, parce que ce sera ce que je voudrais qu'il soit, mais pour d'autres, ce ne sera pas forcément le cas.

Dois-je les convaincre ?

Non. Je n'ai aucune intention de convaincre personne, mais juste d'Être ce que j'ai envie de représenter. Si ça ne correspond pas aux humains, ce n'est que parce que, selon moi, ils n'ont pas envie que ce soit le cas, et je l'accepte, même si je trouve ça dommage.

Pour moi, le monde est un rêve collectif, auquel chacun de nous "vote". Quand collectivement nous VOULONs vraiment que le monde soit Amour, il se transformera de la sorte, parce que chacun de nous en sera le vecteur, et le fait que nous le voulions, transforme notre Être.

Plus aucune utopie n'existe, pour moi "utopie" est un mot rayé du vocabulaire. Je pense sincèrement que si chacun de nous souhaite le paradis sur Terre, il est possible, autant il faut que chacun de nous nous accordions sur ce que ça veut dire "le paradis sur Terre".

Pour moi, ça veut tout d'abord dire un monde de gratuité. Vous voulez qu'il apparaisse aussi ? Et bien donnez, sans rien attendre en retour. Voila la condition. Si chacun de nous avait cette démarche, ce serait possible. Du plus petit producteur au plus gros revendeur, si l'un fait dans la gratuité, et que chaque maillon suit, pourquoi avons-nous besoin de payer ? L'argent est un énorme égrégore, c'est à dire une pensée racine qui nous empoisonne, nous pensons qu'il faut "mériter" son dû, mais est-ce vraiment le cas ? Ne pouvons-nous pas établir une société où le partage sera absolu, où ce que je produis t'appartient et inversement ? On est tous dépendant les uns des autres, les agriculteurs ont besoin d'informaticiens pour se développer, on est selon moi à une époque où il suffit de le vouloir, de s'affranchir de tout système qui nous différencie les uns des autres, en l'occurence les systèmes financiers, et se débarrasser de ces anciens scories !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Ven 14 Oct 2011 - 20:49

Je vous invite à consulter cette vidéo, et les suivantes :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Sam 15 Oct 2011 - 2:52

KiLVaiDeN a écrit:
Alors voila, je voulais ouvrir un dernier sujet



Stp ne dit pas que c'est ton dernier sujet kilvaden meme si c'est le cas, l'idée de m'éloigner physiquement ou virtuellement me gène surement à cause d'une certaine solitude intérieur alors sache que pour ma part, tu est et sera, le bienvenue ici mais tu le sais déjà.


Amicalement Axe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Sam 15 Oct 2011 - 4:39

KiLVaiDeN a écrit:
Je vous invite à consulter cette vidéo, et les suivantes :

Ce qui m'a fait rire sur son raisonnement, c'est qu'il accepte ce qu'il veut bien accepter ... c'est à dire que comme le calendrier de la vie correspond avec son interprétation il l'absorbe ... mais quand il s'agit du calendrier de l'aprés vie et que l'un des spectateurs lui demande ce qu'il pense de cet aprés vie, Ian Xel saute volontairement leur calendrier en ignorant toute deduction ...
Pour lui dieu n'est pas, donc le calendrier 2 n'a pas son utilité dans le discours ...
J'ai toujours aimé les versions qui integre ou non les révélations qui lui sont adéquate en ignorant le reste .. trop facile ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Sam 15 Oct 2011 - 7:16

axel aire a écrit:
KiLVaiDeN a écrit:
Alors voila, je voulais ouvrir un dernier sujet



Stp ne dit pas que c'est ton dernier sujet kilvaden meme si c'est le cas, l'idée de m'éloigner physiquement ou virtuellement me gène surement à cause d'une certaine solitude intérieur alors sache que pour ma part, tu est et sera, le bienvenue ici mais tu le sais déjà.


Amicalement Axe

Bonjour Axe,

Dans ma démarche personnelle, il n'y a pas lieu de stagner, ni sur un forum, ni nulle part. Chacun de nous se doit de visiter de nouveaux horizons car c'est ainsi qu'on évolue, selon ma conception de l'évolution spirituelle. Ma visite sur ce forum touche à sa fin, et ce n'est pas un mal, bien au contraire Very Happy Ne t'inquiète donc pas, et sache que j'aurais toujours une tendre pensée pour les membres de ce forum, même ceux avec qui les discussions ont pu être houleuses, je vous aime tous ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Sam 15 Oct 2011 - 7:20

Hathor.a.raison a écrit:
Ce qui m'a fait rire sur son raisonnement, c'est qu'il accepte ce qu'il veut bien accepter ... c'est à dire que comme le calendrier de la vie correspond avec son interprétation il l'absorbe ... mais quand il s'agit du calendrier de l'aprés vie et que l'un des spectateurs lui demande ce qu'il pense de cet aprés vie, Ian Xel saute volontairement leur calendrier en ignorant toute deduction ...
Pour lui dieu n'est pas, donc le calendrier 2 n'a pas son utilité dans le discours ...
J'ai toujours aimé les versions qui integre ou non les révélations qui lui sont adéquate en ignorant le reste .. trop facile ..

La conférence en question était centrée autour du calendrier, et autour aussi de la compréhension des savoirs mayas. Je trouve qu'il discute de pas mal de sujets intéressants malgré tout, c'est un peu dommage que tu ressentes cela d'une manière négative, je n'ai pas eu la sensation qu'il cherchait à convaincre mais plutôt à transmettre !

Ian Xel Lungold est mort, et il semblerait, selon les dires de sa femme, qu'il continue de communiquer avec elle Wink Tu pourras en savoir plus sur son site je pense : http://www.mayanmajix.com

Je pense qu'il aurait aimé être présent en ce dernier jour du calendrier pour voir le résultat de ce qu'annonce ce calendrier, estimons-nous heureux d'avoir cette chance Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Sam 15 Oct 2011 - 8:28

non mais je suis d'accord avec toi, il y a du travail constructif .. pas de probleme la dessus .. c'est intéréssent ..
La conclusion final nous sommes des dieux est baclé, c'est dommage Wink
Revenir en haut Aller en bas
tino76000

avatar

Masculin Cancer Cochon
Messages : 355
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 33

MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Sam 15 Oct 2011 - 8:35

Je suis nouveaux sur le site mais je viens de Géoarmonie qui est en cours de fermeture site ou j ai appris énormément.
Donc j'avais déjà vu cette vidéo hé bien je n'ai qu'une seule chose a dire "on verra le 28 Octobre"
pensé vous qu'il y est un lien avec la comète Elenin qui sera au plus proche de la terre a ce moment la bizar tout de même
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Sam 15 Oct 2011 - 8:47

il y a un topic specialement pour elenin
http://electra2zeiss.tonempire.net/t8514-la-comete-elenin-arrive
p.s : il ne me semble pas que Ian Xel fait de rapprochement avec "niribu"
Revenir en haut Aller en bas
Funkydata

avatar

Masculin Messages : 191
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Sam 15 Oct 2011 - 10:52

Ta conception du monde est intéressante KiLVaiDeN

Je lis souvent qu'un monde sans argent serait un monde meilleur mais je n'en suis pas personnellement convaincu. Je pense que ça serait pareil d'une autre façon car le problème n'est pas l'argent mais la peur du manque, c'est cette peur qui attire le manque. Si l'humanité croyait plus dans ses facultés naturelles à vivre dans l'abondance ça serait bien différent.

J'ai remarqué que la forme de spirale signifie beaucoup de choses dans le bonheur ou le malheur. L'argent n'est finalement qu'une forme d'énergie neutre qu'on attire ou qu'on repousse de soi par nos mécanismes de pensées (qui induisent de façon direct ou indirect nos actions). Ce n'est évidement que mon humble avis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Sam 15 Oct 2011 - 12:13

Funkydata a écrit:
Ta conception du monde est intéressante KiLVaiDeN

Je lis souvent qu'un monde sans argent serait un monde meilleur mais je n'en suis pas personnellement convaincu. Je pense que ça serait pareil d'une autre façon car le problème n'est pas l'argent mais la peur du manque, c'est cette peur qui attire le manque. Si l'humanité croyait plus dans ses facultés naturelles à vivre dans l'abondance ça serait bien différent.

J'ai remarqué que la forme de spirale signifie beaucoup de choses dans le bonheur ou le malheur. L'argent n'est finalement qu'une forme d'énergie neutre qu'on attire ou qu'on repousse de soi par nos mécanismes de pensées (qui induisent de façon direct ou indirect nos actions). Ce n'est évidement que mon humble avis Wink

Je pense personnellement que l'argent n'est pas une forme d'énergie neutre. Elle crée des différences qui sont injustifiées, ceux qui naissent riches s'enrichissent plus alors que ceux qui naissent pauvres n'ont que très peu de chance de s'enrichir. Le seul moyen pour que l'argent soit neutre serait qu'il n'y ait pas d'excès ni dans un sens, ni dans l'autre. Ainsi, pour les denrées vitales ou même pour le logement, l'électricité, il ne devrait pas être question d'argent. Ce sont des besoins naturels qui n'ont théoriquement pas de prix, même si dans la pratique, même l'eau coute. Imaginons une société dans laquelle l'argent que l'on gagne ne serve qu'à acheter les "objets de loisirs". Même dans ce cas, on peut tout de même se demander si c'est pertinent de maintenir un système qui continuera à créer des différences et des envies.

A partir du moment où un système se base sur l'argent, il est impossible d'en gérer les excès, et c'est pour cela que j'estime qu'un monde sans argent permettrait à chacun de faire ce qu'il souhaite vraiment sans plus se soucier de devoir subvenir à ses besoins. L'argent, à l'heure actuelle, tient le monde en esclavage. Très peu de personnes font vraiment ce qu'elles ont envie de faire. Dans un monde sans argent, chacun serait libre de changer de vie à chaque instant, pourrait reprendre des études sans problème, pourrait voyager sans contrainte. Je suis persuadé qu'un tel monde est proche, parce qu'on arrive aux limites de l'utilité de l'argent, nous en avons fait l'expérience pendant suffisamment longtemps, et il est temps à présent que chacun réalise que ce n'est pas l'argent qui a de la valeur, mais ce que nous faisons de notre vie. A l'heure actuelle beaucoup de personnes valorisent l'argent au dela de leurs propres aspirations, et ça les empêche directement de réaliser leur rêve. Une société où chaque être réalise son rêve, ça s'appelle le paradis, et c'est possible, en se débarrassant de l'argent Wink

Dernière chose : J'ai projetté ma pensée sur un monde sans argent dans le monde, et je la projette tous les jours. Un monde où quand tu as besoin de prendre la voiture, tu sors, et tu prends la première voiture garée qui te convient, car elle est ouverte avec la clé sur le contact Wink Plus besoin de voler quoique ce soit, car tout appartient à tout le monde. Si tu as envie d'aller vivre ailleurs, tu cherches le premier appart libre qui correspond à tes besoins, et tu t'installes. Plus besoin de tous se centraliser dans les grandes villes, parce que le travail concernera ceux qui sont réellement motivés pour des raisons bénéfiques, et ils pourront tout à fait travailler à distance, les "employeurs" feront confiance. L'objectif des entreprises ne sera plus le profit, mais l'innovation et l'utilité publique. L'art exploserait également, car enfin ceux qui auront envie de passer du temps à en apprendre les techniques le pourront. Ce monde est possible, il va arriver un jour, car c'est une évidence, on ne peut pas continuer à vivre dans un monde où existent encore des injustices, c'est complètement contre productif pour tout le monde, et ça ne profite qu'à une poignée de personnes qui s'enrichissent souvent d'une façon contestable. Voila le monde que je projette, je vous invite à y penser, à y croire, afin que cette idée se répande et qu'elle devienne un jour une réalité. On nous a depuis trop longtemps bloqués avec le mot "utopie", rayez le de votre vocabulaire, pensez à un monde comme vous voudriez qu'il soit, et communiquez cet enthousiasme, d'autres se joindront à ces pensées, et au bout du compte, à un moment donné, tout le monde votera pour un tel monde qui se mettra en place automatiquement, sans effort :)
Revenir en haut Aller en bas
Funkydata

avatar

Masculin Messages : 191
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 1:47

Citation :
l'argent n'est pas une forme d'énergie neutre. Elle crée des différences qui sont injustifiées, ceux qui naissent riches s'enrichissent plus alors que ceux qui naissent pauvres n'ont que très peu de chance de s'enrichir.


Tu expliques parfaitement le schéma de spirale que j'ai expliqué plus haut, ceux qui naissent riches ne pensent pas aux manques et donc ne le programme pas. Pour eux l'abondance est quelque chose de naturelle contrairement à ceux qui naissent pauvre et qui forcément cultivent le schéma du manque. C'est clair que quand on est plus pauvre il faut avant tout dépasser cette peur, ce qui est une difficulté supplémentaire, ça je suis d'accord. Mais sommes-nous sur terre pour être victime de notre sort ou y apprendre des choses et se dépasser soi-même? Si tu prends l'exemple d'Auroville en Inde (société dite "utopiste" ou l'argent y est interdit) tu retrouves exactement les mêmes formes d'inégalités et finalement les choses ne sont pas meilleur la-bas. Le coupable n'est donc pas l'argent mais bien l'homme.. qui dans sa frustration veut posséder pour combler son vide existentiel et avoir du pouvoir.
Un monde sans argent - mon rêve aussi je te l'avoue - ne peut exister sans un éveil total des consciences et on en est loin pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 2:26

Funkydata a écrit:
Citation :
l'argent n'est pas une forme d'énergie neutre. Elle crée des différences qui sont injustifiées, ceux qui naissent riches s'enrichissent plus alors que ceux qui naissent pauvres n'ont que très peu de chance de s'enrichir.


Tu expliques parfaitement le schéma de spirale que j'ai expliqué plus haut, ceux qui naissent riches ne pensent pas aux manques et donc ne le programme pas. Pour eux l'abondance est quelque chose de naturelle contrairement à ceux qui naissent pauvre et qui forcément cultivent le schéma du manque. C'est clair que quand on est plus pauvre il faut avant tout dépasser cette peur, ce qui est une difficulté supplémentaire, ça je suis d'accord. Mais sommes-nous sur terre pour être victime de notre sort ou y apprendre des choses et se dépasser soi-même? Si tu prends l'exemple d'Auroville en Inde (société dite "utopiste" ou l'argent y est interdit) tu retrouves exactement les mêmes formes d'inégalités et finalement les choses ne sont pas meilleur la-bas. Le coupable n'est donc pas l'argent mais bien l'homme.. qui dans sa frustration veut posséder pour combler son vide existentiel et avoir du pouvoir.
Un monde sans argent - mon rêve aussi je te l'avoue - ne peut exister sans un éveil total des consciences et on en est loin pour le moment.

Je pense qu'on sera d'accord pour dire que le but dans la vie n'est pas de devenir riche ! Mais bien de Vivre, d'Être, d'évoluer !

Auroville est un mauvais exemple, une manipulation internationale. Le projet n'a jamais eut que des batons dans les roues, il était prévu qu'il devienne un exemple de l'échec de l'utopie, en quelque sorte une excuse, comme tu viens de le faire, pour dire "vous voyez, on a essayé et ça ne marche pas".

L'évolution de conscience est bien là, elle se fait chaque jour de plus en plus. Tu dis qu'on en est loin, mais je ne pense pas, je pense qu'au contraire on en est très proche, parce que l'éveil devient exponentiel !

Je suis content cependant que nous soyons d'accord sur le fait que la solution ultime est bien l'abandon de l'argent. Il n'est pas forcément nécessaire d'attendre que tout le monde s'éveille et fasse évoluer sa conscience avant de procéder à ce changement. Pourquoi attendre, si nous savons que le résultat sera forcément meilleur que ce que nous connaissons ? Pour moi il n'y a plus de temps à perdre, juste à agir maintenant, et j'ai confiance en l'humanité, je sais qu'elle est sur la bonne voie ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 5:12

'l'humanité est sur la bonne voie". Kil,

C'est toi qui est sur la bonne voie.

L'humanité n'est pas à mon avis sur la bonne voie. Les guerres et les famines et les malheureux et les isolés ont-ils cessé ? Quand, où ?

Les gens qui gagnaient le smic il y a 6 mois vivent-ils dignement décemment de leur salaire aujourd'hui ?
les médecins sans frontières ont-ils constaté même un iota que les enfants qui meurent de faim subitement, ont de quoi se nourrir chaque jour normalement ?
les baleines ne s'échouent plus sur les plages ?
les pêcheurs ne raclent plus les fonds des océans ?
Les pétroliers n'extraient plus le pétrole et nous utilisons des énergies propres ?
Le vieillard abandonné seul par toute sa famille et qui va mourir seul dans son logement est-il accompagné aujourd'hui ?

Les ouragans ont-ils arrêté leur course ? les tsunamis ? les radiations en provenance du Japon ont-elles cessé ?

L'humanité est sur la bonne voie ? mais c'est une plaisanterie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 5:31

Pascale, je comprend que tu souffres de ces attrocités. Ne t'en fais pas : un monde meilleur arrive. Un monde où l'être humain aura compris sa Divinité !

Il est difficile de concevoir un monde meilleur que celui dans lequel nous vivons. Dans notre monde, il y a un équilibre : une "justice". Ceux qui font le mal, seront rétribués de ce mal, mais cela ne les empêchera tout de même pas de refaire le mal à une autre occasion.

Le grand dilemne des humains est là. Comment concevoir le Divin, autrement qu'un système au sein duquel celui qui fait du mal, se voit rétribué le mal qu'il a fait ? Imaginons ce monde, qui est celui où nous vivons, qu'est-ce qui empêche un être, de faire le mal, parce qu'il aime ça ?

La question est grande. L'interrogation est forte : comment faire tendre le monde "vers le bien" ?

Une des solutions divines a été de considérer que l'être qui est mauvais, en arrive à sa propre perdition, à son "anéantissement". Mais cela n'est pas une doctrine Divine satisfaisante, car chacun devrait être capable de se corriger de ses propres erreurs.

Je me pose encore la question. Si nous devons concevoir un monde parfait, nous savons très bien, toi ou moi, comment y parvenir, et probablement de mille façons différentes. Mais un monde "mauvais", comment faire en sorte qu'un Être Divin ne le perpétue pas ?

Imagines ceci, l'espace d'un instant : je suis Dieu, et j'ai le "pouvoir" de rendre tout le monde Divin, dans sa propre instance de l'univers. Certains, feront de cet univers une beauté incommensurable. D'autres, en feront une abomination. Mais s'ils aiment l'abomination, s'ils aiment souffrir et faire souffrir, quelle est la clé qui puisse permettre au Bien de surpasser le mal ?

Je te pose la question. Dis le moi, si tu as une piste. Je t'écoute humblement, et chacun de vous, je vous écoute, j'ai longtemps discuté avec Dieu, et il n'a aucune solution pour l'instant qui lui permette de "lacher les rennes". Qui lui permettre de cesser d'intervenir, et qui lui permette de donner une totale liberté à chacun. Parce que lorsque quelqu'un a envie de faire le mal, et si cette personne aime ça, et qu'en plus elle a un "pouvoir" Divin, comment faire pour lui faire comprendre que c'est une fausse piste ?

Le Divin me pose la question, et j'ai beau réfléchir, je ne trouve aucune solution valable. Peut-être me faut-il un peu de temps. Mais peut-être aussi, avez-VOUS la réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 5:45

KiLVaiDeN a écrit:
Pascale, je comprend que tu souffres de ces attrocités. Ne t'en fais pas : un monde meilleur arrive. Un monde où l'être humain aura compris sa Divinité !

Il est difficile de concevoir un monde meilleur que celui dans lequel nous vivons. Dans notre monde, il y a un équilibre : une "justice". Ceux qui font le mal, seront rétribués de ce mal, mais cela ne les empêchera tout de même pas de refaire le mal à une autre occasion.

Le grand dilemne des humains est là. Comment concevoir le Divin, autrement qu'un système au sein duquel celui qui fait du mal, se voit rétribué le mal qu'il a fait ? Imaginons ce monde, qui est celui où nous vivons, qu'est-ce qui empêche un être, de faire le mal, parce qu'il aime ça ?

La question est grande. L'interrogation est forte : comment faire tendre le monde "vers le bien" ?

Une des solutions divines a été de considérer que l'être qui est mauvais, en arrive à sa propre perdition, à son "anéantissement". Mais cela n'est pas une doctrine Divine satisfaisante, car chacun devrait être capable de se corriger de ses propres erreurs.

Je me pose encore la question. Si nous devons concevoir un monde parfait, nous savons très bien, toi ou moi, comment y parvenir, et probablement de mille façons différentes. Mais un monde "mauvais", comment faire en sorte qu'un Être Divin ne le perpétue pas ?

Imagines ceci, l'espace d'un instant : je suis Dieu, et j'ai le "pouvoir" de rendre tout le monde Divin, dans sa propre instance de l'univers. Certains, feront de cet univers une beauté incommensurable. D'autres, en feront une abomination. Mais s'ils aiment l'abomination, s'ils aiment souffrir et faire souffrir, quelle est la clé qui puisse permettre au Bien de surpasser le mal ?

Je te pose la question. Dis le moi, si tu as une piste. Je t'écoute humblement, et chacun de vous, je vous écoute, j'ai longtemps discuté avec Dieu, et il n'a aucune solution pour l'instant qui lui permette de "lacher les rennes". Qui lui permettre de cesser d'intervenir, et qui lui permette de donner une totale liberté à chacun. Parce que lorsque quelqu'un a envie de faire le mal, et si cette personne aime ça, et qu'en plus elle a un "pouvoir" Divin, comment faire pour lui faire comprendre que c'est une fausse piste ?

Le Divin me pose la question, et j'ai beau réfléchir, je ne trouve aucune solution valable. Peut-être me faut-il un peu de temps. Mais peut-être aussi, avez-VOUS la réponse ?

J'ai la réponse :
le bien + le mal = équilibre
que du bien = cela ne peut pas exister puisque l'on ne peux le comparer à rien d'autre, alors comment juger du bien si l'on à pas de référence en mal ?
que du mal = idem à que du bien

Je vais prendre un autre exemple pour illustrer mon propos :
prenez une feuille de papier dans vos mains. Cette feuille possède 2 faces, le recto et le verso.
Maintenant, est ce que vous pouvez tenir entre vos main une feuille de papier qui possède uniquement une face ?
Concrètement non, car si il y a un recto, il y a forcément un verso !
Pareil pour le bien et le mal,
pareil pour le plus et le moins,
etc...

Pour conclure mon propos :
Des gens qui veulent faire que du bien sont aussi mauvais que les gens qui ne souhaitent faire que du mal !
Ce sont des extrémistes du bien en quelque sorte.

Et au fait, kilvaiden, toi qui parle apparemment avec dieu, demande lui ce qu'il en pense du bien et du mal stp
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 5:46

Cher Kil, tu as déjà la réponse. Tu as répondu déjà : tu as dit :

"chacun devrait être capable de se corriger de ses propres erreurs"

c'est l'histoire de la loi du libre-arbitre. chacun choisit, soit de faire le bien, soit de faire le mal.

on se trompe je crois, sur la loi du libre arbitre. On dit : selon la loi du libre-arbitre, je fais ou je fais ça. et si je fais ça, ce sera pour tirer la couverture à moi. alors c'est bien et ce n'est pas le mal. Ce serait là où se situerait l'erreur.

nous sommes persuadés tenir les rennes de notre existence et gouverner ce qui nous arrive. mais en fait, je crois moi que la seule chose dont nous tenons les rennes, ce serait ce choix du libre-arbitre qui serait : je fais le bien ou bien je fais le mal, avec toutes ses conséquences que cela implique pour moi ainsi que pour les autres ?

Avons-nous appris à l'école à nous poser des questions du genre : si je décide selon le libre-arbitre de faire ça, ou ça, quelles conséquences cela va-t-il apporter à l'autre ? à l'humanité ? aux anges ? aux êtres dans l'espace qui nous entendent ? quelles répercussions pour la terre, ses habitants, et pour les univers ? cela va-til retirer quelque chose à quelqu'un, si je choisis ça ou ça ?

Nous n'avons pas appris à penser à l'autre. C'est un travail personnel intérieur, très difficile.
Mais la paix est au bout du chemin. La conscience et le coeur contents, en paix.

Seule la paix intérieure peut instaurer le monde nouveau.

aucun être divisé et triste à l'intérieur de son coeur ne peut semer ni la joie ni la paix ni le partage. Il s'agirait donc de chaines intérieures à observer soi-même et à dénouer soi-même.

Cessons de nous accrocher ainsi à ce que nous croyons acquis ! Rien n'est jamais acquis. Tout nous glisse d'entre les doigts ! Rien ne reste tout s'en va. Il faut s'abandonner, c'est comme glisser dans le vide. S'abandonner, ça fait peur. Pourtant, c'est là l'amour.

C'est ce que je crois, merci Kil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 5:59

Bonjour Caoua,

Ce que tu dis, est logique et sensé. Je le comprends. Le souci est que nous les humains en sommes arrivés à un tel niveau d'évolution, d'intelligence, de sensitivité, (et oui hein ça se constate cheers ), que désormais, ça dépasse l'histoire des deux facettes d'une même pièce, la notion du bien et la notion du mal. Nous entrons donc dans une autre dimension qu'on pourrait dire.

Le mal et le bien sont à considérer de très près. Nous ne sommes pas sûrs que ça ce soit mal, ou que ça ce soit bien. Comment en effet juger d'une telle chose ? Sommes-nous capables de juger d'une telle chose ?
Dans le fond de notre être, nous pouvons quand même entendre 'notre conscience'. Elle nous souffle que ce que nous faisons, est plutôt bien, ou plutôt mal. Là nous approchons peut-être du bien ou du mal véritables ?

Par exemple aujourd'hui, on admire ceux 'qui en veulent et qui se battent'. on dit c'est bien : les valeurs donc, sont définies selon la mode ou la morale ? mais celui qui se bat justement, alors que l'on juge 'bien' son comportement, est-ce qu'en fait, il n'aura pas semé à son passage le malheur sous ses pas envers tous les autres, pour en arriver à cette 'position' aujourd'hui ?
par exemple un employeur, imaginons l'arriviste. il a réussi et il est admiré. Il a bien fait hein.

sauf qu'il en aura peut-être semé, du malheur sous ses pas pour en arriver à cette réussite.

Chose donc à voir avec sa conscience. A condition d'en avoir une.

Il paraît que les reptiliens ont l'apparence d'humains mais ils n'auraient ni âme ni conscience, et donc ils leur manqueraient quelques chakras (dont le coronal). Et que la chose qu'ils craignent le plus, ce serait que l'humanité qui a une âme et une conscience et tous ses chakras, trouve la paix à l'intérieur de son coeur.

J'ai confiance, et Kil, au passage, je crois que tu as raison finalement, d'avoir confiance. flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 6:13

@caoua : le mal, c'est ce qui mène, in fine, à l'auto-destruction. Celui qui choisit cette voie, est forcément voué, à "périr". Alors est-ce ce qu'il cherche ? Un cessation d'exister ?
Le problème est qu'un Dieu ne peut pas donner l'option à une être destructeur de devenir Divin. Ma question est : comment faire en sorte, que chaque être devienne Divin, sans que ça génère une destruction ? Peut-être une question impossible à résoudre, car si un être est le mal Absolu, il va créer un monde de souffrance, et il en sera très heureux... Et vu qu'il est Divin, rien ne pourra l'empêcher de continuer à être "mauvais".

@Pascale : Si Dieu a l'envie de permettre la Divinité à chacun, sans distinction... Peut-il vraiment le faire sans en craindre les conséquences ? Imaginons, une personne qui soit pertinemment mauvaise, une personne qui aime le mal et qui devienne "Divine". Dans un sens, elle pourra faire perpétuer le mal tant qu'elle le souhaitera, pire, elle pourra convaincre, par un subterfuge que nous ne connaissons pas encore, que le mal "Est la voie".

Il faut peut-être comprendre une chose au final : si le mal décide que le "mal" est Bien, alors ça deviendra un "Bien". Si ça se trouve, c'est là que se trouve la logique Divine !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 6:18

PS : c'est étonnant que caoua et Pascale vous soyez debout à une telle heure matinale ! J'ai personnellement fait une nuit blanche sur mes recherches et je vais aller me coucher (debout à 10h pour le match de rugby NZ / Australie ! ) et du coup je vous souhaite une belle nuit, si vous en avez une ! Merci d'avoir répondu !

Prenez soin de vous ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 6:39

KiLVaiDeN a écrit:
@caoua : le mal, c'est ce qui mène, in fine, à l'auto-destruction. Celui qui choisit cette voie, est forcément voué, à "périr". Alors est-ce ce qu'il cherche ? Un cessation d'exister ?
Le problème est qu'un Dieu ne peut pas donner l'option à une être destructeur de devenir Divin. Ma question est : comment faire en sorte, que chaque être devienne Divin, sans que ça génère une destruction ? Peut-être une question impossible à résoudre, car si un être est le mal Absolu, il va créer un monde de souffrance, et il en sera très heureux... Et vu qu'il est Divin, rien ne pourra l'empêcher de continuer à être "mauvais".

> Cette phrase : "le mal, c'est ce qui mène, in fine, à l'auto-destruction." est ton point de vue.
Mon point de vue est que le mal ne peut pas exister sans le bien. Le mal marche de paire avec le bien.
Le bien et le mal sont des points de vues. On juge bien ou mal quelque chose d'après un point de vue.
Une chose qui serai bien d'un point de vue peut être mal d'un autre point de vue.
Par exemple :
l'agriculteur qui tue une vache pour la manger est mal d'après le point de vue d'un végétarien qui pense qu'il y a des toxine pas saine pour le corps humain dans la vache.
Mais d'un autre point de vue, pour la personne qui meurt de faim, cela lui permet de rester en vie que de manger cette vache morte.

Au fait kilvaiden, as tu demander à dieu ce qu'il pensait de bien et du mal stp (puisque tu as dis : "j'ai longtemps discuté avec Dieu", certainement discutes tu encore avec lui)?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 6:41

Qu'une personne "devienne" divine ? scratch

Cette supposition n'a pas lieu d'être, ça me semble inconcevable. Qu'un Dieu apparaisse et dise d'un claquement de doigts 'toi tu est divin tiens, ainsi je le décide !' ? ça n'a pas de sens.

Ce dieu là n'existe pas.

Dieu n'est pas une chose extérieure qui décide, ce n'est pas une notion extérieure, une sorte d'être qui décide ou qui ne décide pas.

Il n'y a rien d'extérieur, ce dieu-là n'existe pas.
Dieu est, partout. Omniprésent omniscient omni...

Il est là de toute façon, partout. La seule différence est que nous ne le voyons plus. C'est nous qui nous nous sommes perdus.

Nous sommes 'sortis du jardin d'Eden' en donnant crédit au mental qui maintenant est devenu notre maître et nous sommes sortis du jardin d'Eden qui est un état d'être intérieur.

Cet état d'être intérieur est : libéré de toutes les chaînes intérieures (libéré des serres du mental sont nos besoins et nos peurs et nos chaînes intérieures), je peux enfin constater Sa présence qui a toujours été de tous temps, sauf que je ne la voyais plus.

Je ne connais pas la nature de Dieu bien qu'ayant touché du doigt certaines choses et ayant eu l'occasion de baigner parfois dans sa vibration.

Nous ne sommes pas dans le péché ou dans le non-péché. Ca ne veut rien dire. Nous sommes seulement en train de regarder le monde et de vivre notre univers au travers de nos chaînes intérieures au lieu de voir avec l'esprit-clair-libéré de ces chaines.

enlève les chaines et tu verras Dieu. Dieu est là il a toujours été là de tous temps. ce nest pas un être extérieur, c'est plutôt une sorte de vibration omniprésente dans laquelle tous les mondes baignent et par conséquent tous les êtres. Il n'y a plus qu'à choisir quoi regarder : à travers nos chaînes intérieures ou bien ?

petit exemple : quand je regarde une personne pour la première fois j'émets un jugement envers elle et je lui colle une étiquette. j'ai donc vu cette personne au travers de mes chaînes intérieures qui sont le jugement et la peur ou bien la cupidité. en effet, cette personne va-t-elle m'apporter ou me retirer quelque chose, vais-je pouvoir utiliser cette personne ou pas ?
Ainsi nous voyons les autres.

Sauf les éveillés qui ne voient que l'âme.

Ainsi fonctionne le monde. C'est ce que je crois.
Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 6:45

KiLVaiDeN a écrit:
PS : c'est étonnant que caoua et Pascale vous soyez debout à une telle heure matinale ! J'ai personnellement fait une nuit blanche sur mes recherches et je vais aller me coucher (debout à 10h pour le match de rugby NZ / Australie ! ) et du coup je vous souhaite une belle nuit, si vous en avez une ! Merci d'avoir répondu !

Prenez soin de vous ! I love you

heu, personnellement, j'ai bien dormi au moins 8:30 de sommeil cette nuit.
Quand tu dis : "Prenez soin de vous !", ne serai ce pas plutôt à toi que tu le dis ? Ce qui me semblerai plus logique étant donné que tu as fait une nuit blanche comme tu l'affirmes.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
samskaraa

avatar

Féminin Taureau Chien
Messages : 1006
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 35

MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 10:31

si tout est interdépendant dans l'univers, si rien n'existe indépendemment s'il n'y a pas de division, on ne peut pas dire "tiens à partir de tel point précis le mal commence" on ne peut pas imposer de frontière, sinon par nos perceptions limitées et notre expérience de la douleur; la vie est une, comme disait Krishnamurti la vérité n'est pas le bien, la vérité n'est pas le mal, la vérité est la Vie, la totalité... le mal apparaît dans la division, qui est illusoire... on peut juste constater que si on continue d'agir de telle façon, on continuera de souffrir de la même manière, et ainsi nous évoluons, par l'aiguillon de la souffrance, vers des états de conscience plus intégrés et inclusifs...
si donc tout est relié, bien que divisé en apparence, si en profondeur tout est relié, il n'existe que le Tout, cet Etre inconnu, ce vaste organisme, ce vaste mouvement Un, cette Vie unique. Par la croyance au "moi" séparé découlent nos actions destructrices vis-à-vis du Tout (qui est nous en profondeur). Comment, pourquoi en sommes-nous venus à cet état de division absolu, peut-on dire qu'il y a eu un "bug" dans la Création, non cela sera encore notre propre point de vue limité, nous n'en sommes pas l'alpha et l'omega, nous ne savons rien des tenants et des aboutissants, nous avons juste conscience d'une aspiration à l'éclatement de ces limites qui nous emprisonnent (cf Bouddha "la vie est un océan de souffrance intolérable")
réagir à ce que l'on pense être le mal, et agir sur la base de ses perceptions erronées, limitées, est encore la perpétuation de ce mal, car il ne sera encore que le produit de la limitation, de la division, et pas d'une compréhension inclusive... le "bien" est éternellement au-delà de toute réaction, volonté, pouvoir, effort personnel (Krishnamurti "l'amour n'a aucun pouvoir mais a sa propre habileté et intelligence")... on pourrait dire que le "bien" est l'Etre, l'englobant, hors du temps et de l'agitation créés par la division... agir, réagir, en suivant son désir, ses aversions, ou réintégrer la dimension non duelle de l'amour... l'inconnu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   Dim 16 Oct 2011 - 10:47

je suis d'accrod avec ta parole samskaraa.
tout est relié en un .. c'est ainsi .. mais
Notre terre est la terre du milieu ( viking ) ou se croise les valeurs de bien et de mal ( la croix, la croisée des chemins ), car notre monde est ainsi bati, comment le nier ?
Il y a le + et le -, il y a le froid et le chaud, il y a la matiere et l'anti matiere, il y a la sagesse et l'orgueil, enfer et paradis, titans du bas monde et dieux du haut monde, il y a l'herbivore et le carnivore .. ect .. nous trouverons toujours l'inverse de quelque chose ..

toutes ces notions font un tout qui permet à l'homme de se poser des questions, et ce sont ces questions qui le font évoluer .. Notre terre est dans la dualité, mais l'unité l'a créé, car toutes céllules, toutes planetes, tout systeme obéit à la loi de l'harmonie sinon c'est la fin de la coordination de l'être vivant ..
C'est cette notion qui permet l'éveil car si cette notion n'existait pas comment nous poserions nous des questions sur nos actions, comment évoluerions nous ? pourquoi nier une réalité de notre niveau en se ciblant sur un niveau qui n'est pas le notre ?
Pourquoi esquiver ce pourquoi nous sommes nés ? se poser les bonnes questions .. choisir ..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: KiLVaiDeN : ma conception du monde   

Revenir en haut Aller en bas
 

KiLVaiDeN : ma conception du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» agoraphobie et peur d'affronter seul le monde?
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"
» Tu as rejeté loin de toi toutes les vanités du monde
» caricature obscène de Plantu sur le Pape dans "le MONDE"
» Pourquoi le monde est-il si imparfait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Interrogations / Réflexions personnelles-