Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Europe a-t-elle été bradée à la Chine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
claude.c31

avatar

Masculin Messages : 1156
Date d'inscription : 25/11/2010
Localisation : ici et là

MessageSujet: L'Europe a-t-elle été bradée à la Chine ?   Jeu 27 Oct 2011 - 19:32

Rappel du premier message :

L'Europe a-t-elle été bradée à la Chine ?





Nicolas Sarkozy avec le président chinois Hu Jintao le 26 novembre 2007.AFP/ERIC FEFERBERG





A la dernière minute, l'accord fut finalement trouvé entre Paris et Berlin pour sauver l'euro, dans la nuit de mercredi à jeudi 27 novembre. Mais face à l'impasse dans laquelle se trouvaient les négociations et au refus des Etats européens de s'endetter davantage, il a fallu faire appel à des investisseurs non européens tels que les pays émergents, dont la Chine.

Ce que l'opposition, en France, a immédiatemment dénoncé. "L'annonce de la participation de grands Etats extérieurs à l'Europe, dans la mise en œuvre de ce fonds, est profondément troublante", a ainsi estimé François Hollande dans un communiqué. "Peut-on imaginer que si la Chine, par ce biais, venait au secours de la zone euro, elle le ferait sans aucune contrepartie ?", s'est demandé le candidat socialiste à l'élection présidentielle, jugeant qu'"il s'agit là d'une dépendance de fait, qui traduit un aveu de faiblesse". Est-ce le cas? L'Europe a-t-elle été bradée à la Chine ?
OAS_AD('Middle
[/ur


LA PARTICIPATION DE LA CHINE ENCORE HYPOTHÉTIQUE



Dans l'accord trouvé, la nuit dernière, entre Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande, Angela Merkel, le rôle attribué à la Chine est pour l'instant totalement hypothétique. Seules les grandes lignes de l'accord entre Paris et Berlin ont été communiquées ; les détails seront reglés d'ici à fin novembre. Il a été acté qu'un deuxième fonds allait [url=http://conjugaison.lemonde.fr/conjugaison/search?verb=être]être créé – un fonds qui n'annule ni ne remplace le Fonds européen de stabilité financière (FESF) – et qu'il serait adossé au Fonds monétaire international (FMI).

"Les Etats européens ne veulent plus s'endetter eux-mêmes, car ils sont soumis à la tutelle des marchés financiers et des agences de notation, explique Mathieu Plane, économiste à l'OFCE. D'où l'idée de ce fonds, qui permettrait de faire appel à n'importe quel type d'investisseurs, européens ou non, privés ou publics.. C'est donc dans le cadre de ce nouveau fonds que la Chine a fait part de son intention de participer et d'acheter des titres de dette publique de la zone euro mais, pour le moment, aucun détail sur les modalités ou sur les chiffres n'a filtré.

LA CHINE CHERCHE À DIVERSIFIER SES INVESTISSEMENTS

Avec son important excédent commercial, la Chine a des réserves de change qu'elle cherche à diversifier, d'autant plus depuis que l'agence Standard and Poor's a dégradé la note des Etats-Unis. Par ailleurs, la Chine a le "souci majeur" de "faciliter la transition inéluctable d'une économie de production à une économie de consommation", comme l'a expliqué le sinologue Jean-Luc Domenach au JDD.fr. "Elle ne peut faire cela d'un coup. Donc, elle doit conserver d'importants marchés extérieurs. (...) Elle est en train d'acquérir des moyens pour peser sur les autorités européennes. En mettant le doigt dans [l'économie européenne], elle va donc continuer à y obtenir un accès rentable et manœuvrer pour améliorer ses relations avec chaque État-membre", analyse-t-il.

LE RISQUE D'UNE DÉPENDANCE À UN GROS INVESTISSEUR

Le problème n'est pas tant celui du pays en lui-même que le fait de faire appel à un gros investisseur externe. Toutefois, pour Sylvain Broyer, économiste à Natixis, c'est une fausse question, car, selon lui, "il n'y avait pas d'autre choix". La Chine est avant tout un "acteur économique à part entière depuis une dizaine d'années", qui a intérêt à investir en Europe et avec qui l'Europe a intérêt à traiter, explique-t-il.

Mathieu Plane, de l'OFCE, est plus circonspect. Il estime que "c'est une solution de court terme". "Cela rassure les marchés, dit-il, mais je ne pense pas que ce soient des stratégies qui garantissent la stabilité dont la zone euro a besoin. Cela peut donner une indépendance vis-à-vis des marchés, mais crée une dépendance à un autre gros investisseur." Mathieu Plane pose plusieurs questions: "Si, dans le futur, ce nouveau fonds prend de l'ampleur, voire prend le relais du FESF, et que la Chine investit beaucoup, que se passera-t-il si elle décide de se retirer ? Et si elle se retire, que faudra-t-il faire pour la faire revenir ?"

Enfin, Philippe Ricard, correspondant du Monde à Bruxelles, expliquait dans un chat sur Le Monde.fr que l'intervention de la Chine est "un tournant dans l'histoire des Européens". "Cela traduit deux choses : d'une part, la montée en puissance des pays émergents depuis le début de la crise financière, en 2008 ; d'autre part, la difficulté des Européens à s'organiser pour appuyer le sauvetage de leurs membres les plus faibles", analyse-t-il.

UNE SOLUTION DE SECOURS

Pour Mathieu Plaine comme pour Philippe Ricard, la Banque centrale européenne (BCE) aurait pu alimenter ce fonds, ce qui aurait tout autant rassuré les marchés. Mais, comme l'expliquait Arnaud Leparmentier, journaliste du Monde chargé de l'Elysée, dans son blog, à l'idée de transformer le FESF en banque alimentée par la BCE se sont opposés les "non" catégoriques du président de l'institution, Jean-Claude Trichet et d'Angela Merkel.

L'Allemagne craignait notamment que cela n'envoie un message laxiste aux pays fortement endettés, comme la Grèce ou l'Italie, qui pourraient alors avoir le sentiment de pouvoir s'endetter impunément. "Mais l'option d'adosser le fonds de sauvetage à la BCE aurait brisé un nouveau tabou, car contraire aux traités qui interdisent le renflouement d'un Etat par la BCE. Si elle avait été privilégiée, il est probable que les Européens n'auraient pas eu besoin de faire appel à la Chine", estime Philippe Ricard.

LA CHINE POSE SES CONDITIONS




"La Chine a déjà mis en avant ses conditions, a expliqué Philippe Ricard. Elle demande davantage d'ouverture sur le marché européen; elle exige de recevoir enfin le statut d'économie de marché, que les Européens lui refusent depuis des années; elle encourage aussi les Etats à mettre en place des plans d'économie budgétaire et de réformes pour pouvoir se redresser. Il est certain que le soutien chinois, qui existe déjà par le biais d'investissements dans les obligations d'Etats en difficulté, comme la Grèce ou le Portugal, n'ira pas sans contrepartie."


Hélène Bekmezian


LEMONDE.FR | 27.10.11 | 19h17 • Mis à jour le 27.10.11 | 19h43

http://www.lemonde.fr/crise-financiere/article/2011/10/27/on-a-donne-une-aspirine-au-pays-il-lui-faut-encore-un-traitement-de-choc_1594904_1581613.html

http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/10/27/l-europe-sollicite-l-aide-des-pays-emergents_1594284_3214.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
manonegra

avatar

Masculin Poissons Dragon
Messages : 435
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 41
Localisation : Sud de France

MessageSujet: lol   Mar 1 Nov 2011 - 13:29

regarder les infos ; les marchés s'effondrent !!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: L'Europe a-t-elle été bradée à la Chine ?   Mar 1 Nov 2011 - 17:06

manonegra a écrit:
regarder les infos ; les marchés s'effondrent !!!!!!!!!!!!
et alors ? c'est grave docteur ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
karine



Féminin Messages : 146
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: L'Europe a-t-elle été bradée à la Chine ?   Lun 7 Nov 2011 - 23:31

« La Russie n'a jamais réellement été une menace pour l'Amérique. Le marxisme a été fondé par les Illuminati, pour contrebalancer le capitalisme. Les Illuminati croient fermement en l'importance des forces opposées, en la nécessité d'avoir des forces contraires. Ils considèrent que l'histoire est un jeu complexe de forces, comme une partie d'échecs. Ils financent donc l'une des parties, puis l'autre, pour profiter du chaos et de la division, et faire ainsi avancer les choses. Ils dépassent largement le jeu des partis politiques, et ils en rient. Pendant toutes ces années (de guerre froide), les grands financiers occidentaux rencontraient secrètement leurs "adversaires" russes ou communistes, et ils se moquaient ensemble de la manière dont tous ces "moutons" pouvaient être trompés. Je partage ici ce que l'on m'a enseigné, et ce que j'ai pu moi-même observer.

Quand les deux principaux groupes de formation des Illuminati se sont rencontrés en Europe (DELPHI pour l'Amérique du Nord et ORACLE pour l'Europe), tous les formateurs ont travaillé ensemble, qu'ils soient Russes, Allemands, Français, Anglais, Canadiens ou Américains. C'est l'une des raisons pourquoi les Illuminati cherchent à développer au maximum l'apprentissage des langues. J'ai dû apprendre six langues dans mon enfance, et apprendre à converser avec des gens du monde entier. Les Illuminati sont un groupe réellement international. Les objectifs nationaux doivent passer après leurs objectifs supranationaux. Les Illuminati ont aussi l'habitude de voyager beaucoup pour échanger leurs compétences. Un formateur russe peut donc venir quelque temps aux Etats-Unis pour accomplir une tâche précise, et retourner dans son pays, ou vice-versa.
»

Question : « La Chine fait entendre des bruits de bottes, et elle s'est dotée d'armes nucléaires, qui menacent les villes américaines. Tout cela correspond-il aux objectifs des Illuminati ? Y a-t-il des domaines qui échappent au contrôle des Illuminati, des facteurs d'incertitude ? »

Réponse : « Cela fait cinq ans que je suis sortie des Illuminati. Mes informations commencent donc à être un peu anciennes. Mais le développement de la puissance militaire chinoise fait partie de leur plan. Il y a des membres de leur groupe qui sont asiatiques, et qui sont très opportunistes. Les maffias orientales sont très liées aux activités des Illuminati. Les seuls facteurs d'incertitude, pour les Illuminati, concernent la manière dont les citoyens ordinaires vont réagir. Ils ne peuvent le prédire. Toutefois, la direction des Illuminati conçoit plusieurs scénarios, et s'efforce de prévoir la réponse appropriée, en cas de comportement inattendu des citoyens. »

[...]

« Les présidents de tous les conseils régionaux dépendent d'un Conseil National. Toutes les nations européennes ont aussi un Conseil National, comme le Mexique, le Canada, la Russie ou la Chine Populaire. »

[...]

« Ils ont infiltré notre gouvernement et tous les gouvernements du monde. »

[...]

« Rappelez-vous que certains des principaux Illuminati sont déjà au pouvoir. Ils contrôlent les finances du monde et disposent d'immenses richesses. Certains possèdent plusieurs grands domaines dans le monde entier, ils ont tout ce qu'ils désirent, sans compter le plaisir de contrôler des millions d'êtres humains. Ils croient en leur puissance intellectuelle, et sont persuadés qu'ils formeront l'élite du Nouvel Ordre Mondial. Ce sont eux qui seront "les gens bien" de demain. Mais ce sont des lucifériens. Il est donc normal qu'ils croient que la Bible affirme des choses qui sont fausses.

Si vous leur parliez ouvertement de ces choses, ils vous riraient au nez, et vous diraient : "Mais le Nouvel Ordre est déjà en place ! Il n'est simplement pas pleinement manifesté !"

Cela fait plusieurs centaines d'années que les Illuminati sont au pouvoir dans le monde.
»

[...]

« La Russie est considérée comme importante parce qu'elle dispose de la plus grande puissance militaire et qu'elle héberge les groupes militaires Illuminati les plus importants. Les Illuminati ont promis à la Russie la quatrième place dans le Nouvel Ordre Mondial, avant même les Etats-Unis. Parce que la Russie, et l'ancienne URSS, se sont montrées plus coopératives que les Etats-Unis dans l'exécution du programme des Illuminati, au cours des décennies passées. »

[...]

« Dans l'ordre de prééminence mondiale, on trouvera la Russie, puis la Chine, puis les Etats-Unis. Mais un grand nombre de dirigeants Illuminati américains émigreront en Europe quand le Nouvel Ordre Mondial sera instauré. Beaucoup y disposent déjà de propriétés. Ils changeront de nationalité du jour au lendemain. »

[...]

« Le conflit du Moyen-Orient est tout bénéfice pour les Illuminati.(...) ce sont les Illuminati qui arment secrètement les belligérants, pour entretenir le conflit. Ce sont des gens remplis de duplicité. Par exemple, ils se sont servis dans le passé de l'URSS pour faire passer des armes en Palestine, au nom de "l'amitié" entre l'URSS et les nations arabes. Pendant ce temps, les Illuminati américains ont fait passer des armes en Israël, pour des raisons similaires.

Les Illuminati aiment jouer aux échecs. Ils entretiennent les guerres entre nations pour faire sortir du chaos un ordre nouveau. La Russie va redevenir puissante. Elle est trop forte sur le plan militaire pour accepter d'être réduite à un rôle secondaire. Tous les Illuminati qui étaient des formateurs dans le domaine militaire sont allés en Russie pour y être eux-mêmes formés. Dans le Nouvel Ordre Mondial, les Russes seront plus forts et mieux placés que les Américains.
»

[...]

« Quand j'étais enfant, on m'a enseigné que les Illuminati conseillaient et finançaient tous les monarques de l'histoire ancienne, comme ils le font pour ceux de l'histoire moderne. Ils affirment que ce sont eux qui ont manipulé l'histoire depuis 2000 ans. »

[...]

Question : « Comment considérez-vous le rôle de la Chine et de la Russie, à la lumière des événements récents, et en fonction de ce que vous saviez quand vous étiez dans la secte ? »

Réponse : « la Russie constituera la base militaire des Illuminati, et la source de leur puissance dans ce domaine. Les Illuminati considèrent que les chefs militaires de la Russie sont les meilleurs du monde, et les plus disciplinés. La Chine sera considérée comme une puissance plus importante que les Etats-Unis, car elle plonge aussi ses racines dans l'occultisme oriental. Mais la puissance réelle des Illuminati viendra de l'Europe. C'est ce que l'on m'avait appris dans ce groupe.

La Chine administrera l'Orient, et la Russie l'hémisphère Nord.
»

[...]

« En outre, ils n'ont pas vis-à-vis des orientaux la même opinion que vis-à-vis des autres races non blanches. Car les orientaux ont une longue tradition de mysticisme et d'occultisme, comme au Tibet. Ils ont aussi une culture très ancienne, et ils sont très intelligents. C'est pour cette raison que les branches orientales des Illuminati sont très respectées, même en Europe. »


Svali, transfuge illuminati
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Europe a-t-elle été bradée à la Chine ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Europe a-t-elle été bradée à la Chine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» l’Europe va-t-elle “ kracher ” ?
» un cheval atrocement mutilé retrouvé mort près de Flémalle
» L'unité de l'Europe sera solide si elle est basée sur les racines chrétiennes
» La cistude d'Europe
» La démocratie a t`elle un avenir en Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Nouvel Ordre Mondial-