Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle   Sam 12 Nov 2011 - 11:41

Rappel du premier message :

hier soir j'ai eu un flash qui m'est venu .. De part la prise de drogue sur un plan d'étude, j'arrive clairement maintenant a dissocier la pensée de mon esprit et la pensée de mon cerveau au quotidien sans état de meditation, car en état de drogué, la dissociation est beaucoup plus evidente .. ( sans recourir à l'astral ou à l'isolation psychique )

Il faut d'abord passer le cape de la maitrise de l'esprit bien sur avant de jouer du mélange des deux


Si nous pouvons choisir d'unir notre esprit dans le plaisir d'éprouver par notre cerveau certaines sensations; sur un plan de méditation, nos pouvons apprendre à visualiser bien d'autres choses sous cet état de drogué en gardant la dissociation ..

Si la drogue permet d'accentuer la séparation de l'esprit et du corps et favorise certains boost, la méditation le peu aussi ...
2 exemple : Si la posséssion rend les personnes extremement forte, ou qu'une femme souleve une voiture par l'inconscience du principe sans logique de la mécanique cérébrale résultante de la peur pour son enfant accroché sous la roue, cela signifie que sous certaine condition le corps peut extrapoler ses capacités ..

Si le cerveau agit sur l'esprit le contraire aussi ...
Donc si la drogue peut trouver certains comparatifs avec la méditation on peut considérer que le cerveau est débridé par ces drogues ..

Donc si les drogues débrident le cerveau, l'esprit le peu aussi ..

Ce qui signifie que par le travail de l'esprit nous pouvons agir sur le cerveau en maintenant la loi cosmique et ainsi en développer des facultés de compréhension "divine" et devenir des hommes de compréhensions .. ( différent d'intelligence ) et de maitrise total du corps brute

métaphore :

si certains programmes permettent de booster un ordinateur, avec l'évolution du temps, l'ordinateur sera capable de créer des logiciels lui même pour se booster le jour ou nous lui auront insuflé la possibilité de comprendre ce qu'il est ..
Il ne s'agira pas de conscience mais de milliards de programmations qui vont permettre à l'ordinateur de nous immiter sur un plan physique ..

Nous créons en quelques sortes un cerveau sans esprit ... ( ce que nous refusons d'être par l'expréssions de " nous ne sommes pas des robots " )

C'est la que finalement nous pouvons aussi voir notre limite car si nous construisons un être résonnent sur un critere mécanique, nous ne créons pas un être conscient.
Ces bases resterons celle que nous lui avons donné sur le critere de nos lois tout comme dieu et nous même dans ce monde : l'humanité, la sagesse, la vertue ..

Au final le robot ne pourra devenir plus que son maître car sa limite est donné dans sa construction, le jour ou il franchira une loi il s'auto condamne, car sans loi plus de repere, plus de repere signifie plus de but, plus de but, plus d'interet .. une action mécanique ne peut exister sans but mécanique ..
Notre capacité d'agir sur notre disque dur est l'âme, et il est possible de fouiller le cerveau à partir de notre différence avec le monde de la matiere fournie grace à l'esprit ..

Un jour nous aimerons nos robots comme dieu nous a aimé, en restant intrangisant sur nos lois tout comme lui avec les siennes, car il seront les copies materiels de ce que nous sommes, notre cerveau .. ..
Le robot sera notre création limité à la mécanique cérébral, limite offerte part ce monde ..

En deux mots l'illusion d'une fausse pensée purement mécanique résultante d'une loi, l'intelligence sans conscience, compréhension .. l'équivalent de bien des hommes .. comprendre la matiere sans comprendre le reste ..

Ceux qui nous différencie vraiment de la mécanique des corps c'est indéniablement l'esprit car il cré le but de la pensée de notre cerveau qui délimite l'intérrogation du but à ce monde, même si celui ci peut grace à l'automie fournie par l'esprit se séparer du but de celui ci ..

A votre réfléxion
cordialement


Dernière édition par Hathor.a.raison le Sam 12 Nov 2011 - 12:42, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle   Lun 14 Nov 2011 - 19:22

High Vibes je reconnais devenir irrespectueux quand je vois des détrateurs .. pas de problemes .. voila, résultat, je ne sais depuis combien de page les dicours H.S font leurs tournées ..
Revenir en haut Aller en bas
evol

avatar

Masculin Messages : 6220
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle   Lun 14 Nov 2011 - 19:28

Il y a des gens constructeurs qui contribuent a un sujet et apporte un édifice a la pensée

Il y a les gens destructeurs qui apporte le chaos et jouent les troll toujours hors sujet dans leur intervention...

c'est comme dans la vie finalement lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle   Lun 14 Nov 2011 - 19:29

evol a écrit:
Il y a des gens constructeurs qui contribuent a un sujet et apporte un édifice a la pensée

Il y a les gens destructeurs qui apporte le chaos et jouent les troll toujours hors sujet dans leur intervention...

c'est comme dans la vie finalement lol

Et vous venez, une nouvelle fois, de "construire" n'est-ce pas ? Wink

Cordialement,
High Vibes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle   Lun 14 Nov 2011 - 19:31

oh arretez de vous chamailler tous les deux ! alors que vous avez beaucoup à vous apporter ... ange heureux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle   Lun 14 Nov 2011 - 19:41

Hathor.a.raison a écrit:
oh arretez de vous chamailler tous les deux ! alors que vous avez beaucoup à vous apporter ... ange heureux

Personnellement, je ne me chamaille avec personne, je suis quelqu'un de joyeux dans la vie ! Je dis ce que j'ai à dire, c'est tout.

Cordialement,
High Vibes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle   Lun 14 Nov 2011 - 21:31

Hathor.a.raison a écrit:
tu as voulu cette déviation, alors maintenant que le sujet est foutu, autant aller jusqu'au bout drunken
Libre cours à ton experience avec les animaux

Au moins je sais qu'il ne faut pas trop pousser la réfléxion sur ce forum car peu de gens suivent ..

"Plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien. Plus je connais les femmes, moins j’aime ma chienne." est une citation très connue de Pierre Desproges. Où est la déviation ?

Vous voulez connaître le fond de ma relation avec les animaux, je vous donnerai demain (faut que je retrouve dans mes archives, le magnifique texte que j'ai écrit, pour mon premier cheval, atteint d'ataxie cérébro-spinale). Un texte plein d'amour et d'espoir ...

Là, vous saurez enfin la signification spirituelle du mort "amour", et dans son entière globalité ...

Ce texte a fait le tour du web jadis, et vous amènera probablement une réflexion plus profonde sur les véritables sentiments dans leur pureté.

L'amour est pur ...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle   Lun 14 Nov 2011 - 22:18

[quote="GentilMouton"]
Hathor.a.raison a écrit:


Vous voulez connaître le fond de ma relation avec les animaux, je vous donnerai demain (faut que je retrouve dans mes archives, le magnifique texte que j'ai écrit, pour mon premier cheval, atteint d'ataxie cérébro-spinale). Un texte plein d'amour et d'espoir ...

Là, vous saurez enfin la signification spirituelle du mort "amour", et dans son entière globalité ...

Ce texte a fait le tour du web jadis, et vous amènera probablement une réflexion plus profonde sur les véritables sentiments dans leur pureté.

L'amour est pur ...

Cordialement

Voilà, pour certain (es), il faudra des mouchoirs ...

Bhakty d’M mars 1993
EN MEMOIRE DE TOI

Je m’appelais Bhakty d’M, des fois « Bhak », souvent « Kiou ». Je suis née en 1989 et je me suis éteinte d’un cancer mélanique (maladie des chevaux gris) en août 2004.

J’ai vécu à la campagne, quelques années sous les fenêtres de ma patronne, en ayant eu l’immense bonheur de pouvoir élever ma fille Milady.

J’ai rencontré la patronne, par une belle nuit étoilée, il y a fort longtemps. C’était ce temps où j’avais toujours faim le soir, j’avais mal aux pieds et je ne parvenais pas à lever mon encolure, de plus, ça me démangeait partout. Il arrivait que je ne sente plus mes postérieurs et quand je me réveillais d’un bref trou noir, j’étais à terre, et en tirant bien avec mes membres antérieurs, je parvenais à me relever. Des fois je retombais et souvent, j’ai pleuré ... Mes autres copains gambadaient dans cet immense pré et je ne pouvais jamais les suivre ; je savais où était la meilleure herbe, l’eau, mais je ne parvenais que rarement où l’herbe était la plus grasse et me rendre jusqu’à la baignoire était digne du parcours du combattant. Mes copains ne pouvaient pas m’aider. Des fois, Ninia la blanche m’encourageait à la suivre, mais j’avais beaucoup de mal. Les humains, oh, c’était loin ... ma famille aimante, déjà confrontée à la mort possible en sa chair, n’avait plus le courage ni la force de faire face à ma terrible maladie : les vétérinaires m’avaient condamnée ... J’étais déclarée incurable et le jour de mon euthanasie était proche. Je n’avais alors que quatre ans. Alors, elle est venue ... Elle venait souvent, par amitié pour Ninia la blanche, mais surtout parce que Ninia était son professeur d’équitation. Et oui, les humains nous chevauchent pour leur plaisir. Ninia me disait que les humains ne valaient rien, elle le savait, elle qui avait été envoyée affronter les taureaux dans ce que l’on nomme des arènes. Elle en est revenue blessée, mourir ici, mais elle l’a choisi car elle ne voulait plus qu’un homme ne l’approche. Elle tolérait la patronne, mais vraiment du bout des sabots.

Ainsi, la patronne m’a vue par une nuit étoilée ... Je venais d’arriver. Elle ouvrait de grandes prunelles étonnées. Je fuyais son regard interrogateur. Mais j’avais faim. Elle m’a parlé doucement et m’a offert une pomme. J’avais du mal à manger car si je bougeais mon encolure, je tombais. C’est ce qui se passa. Elle recula et m’observa longuement, sans oser faire le moindre geste. Je pus me relever tant bien que mal. Elle me parla encore, me caressa les naseaux et puis s’en vînt.

Elle revint tous les jours me voir, avec un seau rempli de choses diverses. Elle me coupait l’herbe pour que je puisse manger. Elle trouva un truc : me soutenir l’encolure pendant que je mangeais, ça semblait me soulager et surtout m’empêchait de tomber. Elle arrêta de reculer quand je chutais et m’aidait à me relever en me soutenant l’encolure. Quand le seau était vide, elle allait jusqu’à la baignoire le remplir d’eau fraîche et propre, cela m’évitait le trajet et de trop nombreuses chutes. Je pris l’habitude de l’attendre, toujours au même endroit du pré. Elle vint tous les jours, parfois même deux fois dans la même journée.

Elle s’est ensuite intéressée à mes pieds, c’était étrange, elle les tataît, les bougeais, les pliait, nettoyait sous mes sabots en poussant de profonds soupirs. Elle me montra un jour dans quel ordre il faut les mouvoir, afin de marcher à peu près droit, comme les copains. Devant, ça allait, mais derrière, je ne savais jamais lequel bougeait ... Et je m’écroulais. Elle me mit de drôles de choses qu’elle enroulait autour de mes jambes, ça faisait du bien, comme des attelles. Elle m’a frotté le dos avec un produit à l’odeur infâme, mais après cela, cela ne me démangeait plus. Elle me ramena des granulés, ce n’étais pas très bon et je préférais l’herbe, mais il commençait à faire froid et il me fallut bien me résigner à les manger. Je commençais à mieux marcher quand la neige vint ... Il était beau ce manteau blanc qui étouffait les pas, mais cela me rendait encore plus instable qu’avant. Elle m’amena dans un abri bien isolé et copieusement paillé, avec ma copine Ninia et notre pote Manhattan, les seuls à demeurer sous la bise mordante. Elle vint, accompagnée d’une de ses amies, nous faire marcher toutes les après-midi. Elle nous rentrait ensuite dans notre abri avec du foin en abondance. D’autres humains me regardaient curieusement, d’autres riaient, mais j’ignorais pourquoi. Je sentais que je forcissais un peu. Elle avait ajouté un produit dans ma nourriture et semblait beaucoup insister pour que je le mange. Je lui fis plaisir car quelque-part, je me rendais bien compte que quand elle était là, j’allais nettement mieux. Le printemps finis par arriver, je chutais moins souvent, mais je manquais encore de stabilité. Les premiers rayons du soleil étaient doux et il m’arrivait encore de tomber et de rester à terre, mais uniquement pour faire la sieste en l’attendant. Elle venait et se lovait contre mes épaules, entre mes antérieurs en me grattant l’encolure. Peu à peu, je sentais mes postérieurs se réveiller ; oh, je ne savais pas encore exactement où et dans quel ordre les placer, mais je les sentais. Cela devait être un sacré progrès car elle dansait sur place en applaudissant, elle faisait plaisir à voir,. Alors, je me suis appliquée ...

Un jour, ils furent trois ou quatre, à la porte de mon pré, à m’observer avec insistance. Je crus reconnaître un humain familier, mais le souvenir était enfoui désormais trop profondément dans mes trous noirs. Elle était là également, elle parlait avec eux. Puis ils sont partis et elle a accouru vers moi. Elle m’a serrée contre elle de toutes ses forces, j’ai vu des larmes rouler sur ses joues. Les humains, apparemment, ça pleure aussi. J’ai su qu’elle m’avait adoptée, elle tenait contre son coeur mes « papier », comme pour m’empêcher de sortir de son coeur. Au fond d’elle, elle m’avait adoptée depuis très longtemps.

Le 24 août 2004, ça a fait onze ans ... Je suis partie sans bruit ce matin-là, à sa demande. J’avais trop mal. Le cancer avait triomphé, alors que l’ataxie avait été vaincue. Et dire que je pouvais marcher, trotter, galoper et la porter sur son dos, moi la condamnée à mort. Ataxie ils appellent ça. Ca commence par la même lettre que le mot Amour ... la seconde comme Tolérance ...

Mais il lui reste une trace de moi : Milady de Menthe, ou l’impossible défit. C’est pour elles que j’ai vécu.

Bhakty d’M – SF facteur d’anglo) – par Perreal (PS) et Menthe II (SF)
Revenir en haut Aller en bas
Manureva

avatar

Féminin Poissons Serpent
Messages : 1426
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle   Lun 14 Nov 2011 - 23:38

Un trés bel hommage pour ton Ami , c'est vraiment magnifique et empli d'Amour .

Un grand merci pour ce partage GM. flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle   Mar 15 Nov 2011 - 13:43

Merci pour ce partage GentilMouton, on sent toute l'affection que vous avez échangée avec elle !

Cordialement,
High Vibes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cerveau, mecanique, ou choix des actions .. analyse personnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» La méditation: son action sur le corps et sur le cerveau
» Problème de choix d'un texte lié à la situation personnelle d'un élève. Besoin urgent de conseils.
» Pour Dan: notre cerveau est-il programmé pour croire?
» au coeur du cerveau de l'autisme TSR
» Entrée en première à LLG - choix du lycée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Interrogations / Réflexions personnelles-