Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si nous pensions autrement !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Et si nous pensions autrement !   Ven 9 Déc 2011 - 18:21


70 ans ont passé, et cela n'a jamais été autant d'actualité :



Greatest Speech (French Version) par Spi0n



Retrouvons un sens :



Et Si Nous Pensions Autrement ...... par Matricecensuree






Revenir en haut Aller en bas
caoua



Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Ven 9 Déc 2011 - 18:38

carrément !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
caoua



Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Ven 9 Déc 2011 - 18:44

on vie une époque très fortement abrutissante.
C'est ainsi que je perçois le monde.
Est il perdu ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 13:25

caoua a écrit:
on vie une époque très fortement abrutissante.
C'est ainsi que je perçois le monde.
Est il perdu ?


Heuuuuuu Perdu !? qui le monde ? " NON surement pas" ou l'humanité ? "OUI " quoi que, ont ce dois de garder espoir NON ?

y a de quoi partager, dans le sens de la perception, ce que tu voix n'est pas ce que les autre voix puisque il ne sont pas dans ton champs de vision. @ suivre Wink

Bien a toi l'ami

Le Lynxx


Ps: n'oublié Jamais,

Lorsque vous entamez une discussion avec une personne, gardez présent à l’esprit que vous êtes là pour créer un échange et non pour imposer vos idées. Même si vous pensez que votre opinion a plus de valeur, sachez que vous n’avez pas forcément raison. Vous vous enrichirez davantage en acceptant d’étudier les vues d’autrui et même peut-être de les adopter si vous en ressentez leur valeur. Ne vous mettez jamais en opposition, vous n’auriez rien à y gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 15:51


Pour moi peut importe ce qui se passera dehors, le plus important c'est qu'au sein de ma Maison l'harmonie règne !
Par Maison j'entends la bulle qui inclus mon homme et mes enfants et non pas le bâtiment communément appelé maison ! Wink
À ce jour je suis en profond lâcher prise et mon compagnon aussi...
Je vais m'isoler pour vivre dans un coin tranquille dans la nature avec les miens, vivre simplement mais VIVRE !
Terminé les horaires, les contraintes et le stress qu'engendre une vie dans le monde qu'on nous dessine !
L'école ? par correspondance et surtout par obligation...
Le boulot ? artisan et indépendant et système D...
La nourriture ? une bonne partie au potager, poules et canes pour les œufs et quelques produits locaux achetés ça et là...
Ce ne sont que des exemples mais j'estime que si nous voulons VRAIMENT vivre autrement et penser autrement rien n'est impossible !
Au prix de quelques "sacrifices" qui ne le sont que dans cette société, il est possible de goûter à la liberté...
La liberté de l'esprit et de la vie !
Et si elle doit s’interrompre demain ... je n'aurai pas de regrets !
Parce que j'aurai vécu la vie que j'aurai choisie et non pas celle qu'on m'aura laissé imaginer...
flower


Dernière édition par mauro le Sam 10 Déc 2011 - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo



Masculin Messages : 942
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 16:23

oui, "si j'ai raison, cela ne veut pas dire que tu aie tort". Cette phrase simple en apparence traduit aussi une autre façon de voir les choses.
Si on avait la possibilité de se mettre la place de chacun, on verrait que tous nous avons nos raisons d'être audacieux, poli, impoli ou maladroit. Mais chacun a sa raison d'être et il nous faut un dénominateur commun minimum : que l'humanité est une famille d'âmes, comme le démontre d'ailleurs très bien cet extrait vibrant de Chaplin dont on ne se lasse pas.Merci pour ce montage, d'ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Ti-Ti



Féminin Capricorne Coq
Messages : 453
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 46
Localisation : Montréal, Kébec

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 18:24

J'adore aussi Chaplin
quel génie celui-là

Tant qu'à moi faut pas seulement être maître de son body
mais aussi de son environnement ...

Et tant qu'à parler de ce grand Maître de l'Art

Voici :


Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 19:39

mauro a écrit:

Pour moi peut importe ce qui se passera dehors, le plus important c'est qu'au sein de ma Maison l'harmonie règne !
Par Maison j'entends la bulle qui inclus mon homme et mes enfants et non pas le bâtiment communément appelé maison ! Wink
À ce jour je suis en profond lâcher prise et mon compagnon aussi...
Je vais m'isoler pour vivre dans un coin tranquille dans la nature avec les miens, vivre simplement mais VIVRE !
Terminé les horaires, les contraintes et le stress qu'engendre une vie dans le monde qu'on nous dessine !
L'école ? par correspondance et surtout par obligation...
Le boulot ? artisan et indépendant et système D...
La nourriture ? une bonne partie au potager, poules et canes pour les œufs et quelques produits locaux achetés ça et là...
Ce ne sont que des exemples mais j'estime que si nous voulons VRAIMENT vivre autrement et penser autrement rien n'est impossible !
Au prix de quelques la liberté...
La liberté de l'esprit et de la vie !"sacrifices" qui ne le sont que dans cette société, il est possible de goûter à
Et si elle doit s’interrompre demain ... je n'aurai pas de regrets !
Parce que j'aurai vécu la vie que j'aurai choisie et non pas celle qu'on m'aura laissé imaginer...
flower


Pour moi peut importe ce qui se passera dehors
""la clé""
y a beaucoup de sujet différent dans ton texte, je te rassure beaucoup de monde pense comme toi, de là a dire que c'est LA solutions, là il y a de quoi .... disons diverger>>> celle qui me touche le plus >> artisan et indépendant et système D...<<< je suis dans ce cas de figure, Wink

je n'aurai pas de regrets ! " le coeur du sujet, les remords, le regret, ... " (La liberté de l'esprit et de la vie !")
un rêve ? une utopie ? un idéal ? une moral ? une religions ? une philosophie ? une étique ? ....


LA LIBERTÉ !!!!! qu'elle liberté ?

Merci pour ton texte, il y a de quoi ...

Bien a vous

Le Lynxx
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 20:43

lynxx767 a écrit:
mauro a écrit:

Pour moi peut importe ce qui se passera dehors, le plus important c'est qu'au sein de ma Maison l'harmonie règne !
Par Maison j'entends la bulle qui inclus mon homme et mes enfants et non pas le bâtiment communément appelé maison ! Wink
À ce jour je suis en profond lâcher prise et mon compagnon aussi...
Je vais m'isoler pour vivre dans un coin tranquille dans la nature avec les miens, vivre simplement mais VIVRE !
Terminé les horaires, les contraintes et le stress qu'engendre une vie dans le monde qu'on nous dessine !
L'école ? par correspondance et surtout par obligation...
Le boulot ? artisan et indépendant et système D...
La nourriture ? une bonne partie au potager, poules et canes pour les œufs et quelques produits locaux achetés ça et là...
Ce ne sont que des exemples mais j'estime que si nous voulons VRAIMENT vivre autrement et penser autrement rien n'est impossible !
Au prix de quelques la liberté...
La liberté de l'esprit et de la vie !"sacrifices" qui ne le sont que dans cette société, il est possible de goûter à
Et si elle doit s’interrompre demain ... je n'aurai pas de regrets !
Parce que j'aurai vécu la vie que j'aurai choisie et non pas celle qu'on m'aura laissé imaginer...
flower


Pour moi peut importe ce qui se passera dehors
""la clé""
y a beaucoup de sujet différent dans ton texte, je te rassure beaucoup de monde pense comme toi, de là a dire que c'est LA solutions, là il y a de quoi .... disons diverger>>> celle qui me touche le plus >> artisan et indépendant et système D...<<< je suis dans ce cas de figure, Wink

je n'aurai pas de regrets ! " le coeur du sujet, les remords, le regret, ... " (La liberté de l'esprit et de la vie !")
un rêve ? une utopie ? un idéal ? une moral ? une religions ? une philosophie ? une étique ? ....


LA LIBERTÉ !!!!! qu'elle liberté ?

Merci pour ton texte, il y a de quoi ...

Bien a vous

Le Lynxx


Salut Mauro : merci pour ton commentaire, mise à part la première phrase, que je comprend parfaitement et respecte, mais à laquelle je ne peux adhérer (maintenant) car les temps à venir vont avoir grandement besoin de gens motivés, créateurs et conscient qu'il faut trouver de nouvelles solutions pour choisir et non subir notre avenir, et qu'il faudra d'une façon ou d'une autre, mettre les mains dans le cambuis.... sinon le reste parfaitement d'accord Wink


Le Lynxx, la liberté est relative, on la ressent principalement quand on se sent à la bonne place au bon moment, ainsi Mauro a peut être trouvé sa liberté Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 20:48

Citation :
Le Lynxx, la liberté est relative, on la ressent principalement quand on se sent à la bonne place au bon moment, ainsi Mauro a peut être trouvé sa liberté


Tout a fait l'ami, sur ce point je suis entièrement de ton avis, Mauro a trouvé une liberté, comme nous tous.

Dans son texte enrichissant il y a bien plus que liberté .!/

Bien a toi

Le Lynxx
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 20:50

Ti - Ti,

Merci pour cet extrait du KID, Chaplin avait un potentiel extraordinaire, de l'émotion au rire, en passant par la présence, l'espace de jeu, la philosophie, la vision, le message.... bref du talent Very Happy

Pour ce faire plaisir, un petit extrait des "Temps Modernes"


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 20:57

Markosamo a écrit:
oui, "si j'ai raison, cela ne veut pas dire que tu aie tort". Cette phrase simple en apparence traduit aussi une autre façon de voir les choses.
Si on avait la possibilité de se mettre la place de chacun, on verrait que tous nous avons nos raisons d'être audacieux, poli, impoli ou maladroit. Mais chacun a sa raison d'être et il nous faut un dénominateur commun minimum : que l'humanité est une famille d'âmes, comme le démontre d'ailleurs très bien cet extrait vibrant de Chaplin dont on ne se lasse pas.Merci pour ce montage, d'ailleurs


Salut Markosamo, effectivement cette phrase impose par sa nature la relativité et nous incite à probablement plus d'empathie... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ti-Ti



Féminin Capricorne Coq
Messages : 453
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 46
Localisation : Montréal, Kébec

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 21:44

Merci U N I V E R S E L lol !

Savais-tu que :

Charlie Chaplin est né le 16 Avril 1889 à 20h à Londres. Hitler est né le 20 Avril 1889 à 18h30 à Braunau Am Inn en Autriche.

Vous allez me dire 4 jours de différence dans la date de naissance est beaucoup pour être considéré comme un jumeau astrologique, et vous aurez raison. Mais dans ce cas précis les maisons sont assez proches les unes des autres entre les deux cartes du ciel.

Suite à cette constatation, ce qui m’a paru le plus intéressant était de cerner des différences fondamentales entre ces deux hommes; pourquoi si proche au niveau astrologie et si opposés dans leur conviction?

Opposés, ils l’étaient déjà à la naissance, Charlie Chaplin est né de mère juive et condamne bien sûr la monté du nazisme dans les années 30. C’est en 1933, qu’il eu l’idée d’un film sur Napoléon qu’il comparait à Hitler, mais son producteur eut une idée des plus brillantes, puisqu'il y a de troublantes coïncidences entre les deux hommes, même allure, même moustache, même date de naissance, pourquoi alors ne pas faire une satire sur Hitler.

C’est ainsi que le premier film parlant de Charlot « Le dictateur », est né en 1940, début de la seconde guerre mondiale.

Source : http://www.astrologie-gratuite.org/articles/artchaplin.htm

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 22:04

Universel a écrit:


Salut Mauro : merci pour ton commentaire, mise à part la première phrase, que je comprend parfaitement et respecte, mais à laquelle je ne peux adhérer (maintenant) car les temps à venir vont avoir grandement besoin de gens motivés, créateurs et conscient qu'il faut trouver de nouvelles solutions pour choisir et non subir notre avenir, et qu'il faudra d'une façon ou d'une autre, mettre les mains dans le cambuis.... sinon le reste parfaitement d'accord Wink


Le Lynxx, la liberté est relative, on la ressent principalement quand on se sent à la bonne place au bon moment, ainsi Mauro a peut être trouvé sa liberté Wink

Je ne me suis pas étendue sur la question de mon implication là dedans, c'est vrai mais je ne compte pas rester inactive Wink
Je pense que pour le moment ma place est derrière le pc... (c'est ce que je ressens en tout cas)
De plus le fait de changer d'environnement et de partir me mettre au vert ne gênera en rien mes activités ! Wink
Et puis de tous mes proches, je suis la seule qui ait décidé de vivre autrement et surtout de le faire...
C'est peut être pour préparer le terrain pour pouvoir les accueillir s'ils ont besoin de se mettre au vert si ça devient trop difficile pour eux !
Je pense que chacun de nous a un rôle à jouer pour notre avenir... chacun à notre niveau et selon nos aptitudes ! Wink

flower

Merci Lynxx pour tes mots foryou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 22:40

mauro a écrit:
Universel a écrit:


Salut Mauro : merci pour ton commentaire, mise à part la première phrase, que je comprend parfaitement et respecte, mais à laquelle je ne peux adhérer (maintenant) car les temps à venir vont avoir grandement besoin de gens motivés, créateurs et conscient qu'il faut trouver de nouvelles solutions pour choisir et non subir notre avenir, et qu'il faudra d'une façon ou d'une autre, mettre les mains dans le cambuis.... sinon le reste parfaitement d'accord Wink


Le Lynxx, la liberté est relative, on la ressent principalement quand on se sent à la bonne place au bon moment, ainsi Mauro a peut être trouvé sa liberté Wink

Je ne me suis pas étendue sur la question de mon implication là dedans, c'est vrai mais je ne compte pas rester inactive Wink
Je pense que pour le moment ma place est derrière le pc... (c'est ce que je ressens en tout cas)
De plus le fait de changer d'environnement et de partir me mettre au vert ne gênera en rien mes activités ! Wink
Et puis de tous mes proches, je suis la seule qui ait décidé de vivre autrement et surtout de le faire...
C'est peut être pour préparer le terrain pour pouvoir les accueillir s'ils ont besoin de se mettre au vert si ça devient trop difficile pour eux !
Je pense que chacun de nous a un rôle à jouer pour notre avenir... chacun à notre niveau et selon nos aptitudes ! Wink

flower

Merci Lynxx pour tes mots foryou




Mauro, t'as dernière phrase pleine de sagesse, résume parfaitement ce topic :" Je pense que chacun de nous a un rôle à jouer pour notre avenir... chacun à notre niveau et selon nos aptitudes" c'est ce que je voulais dire en parlant de se sentir libre au bon moment et au bon endroit, nul doutes que si ça se complique, beaucoup seront apaisés de rencontrer tes contrée verdoyantes.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Sam 10 Déc 2011 - 22:48

Ti-Ti a écrit:
Merci U N I V E R S E L lol !

Savais-tu que :

Charlie Chaplin est né le 16 Avril 1889 à 20h à Londres. Hitler est né le 20 Avril 1889 à 18h30 à Braunau Am Inn en Autriche.

Vous allez me dire 4 jours de différence dans la date de naissance est beaucoup pour être considéré comme un jumeau astrologique, et vous aurez raison. Mais dans ce cas précis les maisons sont assez proches les unes des autres entre les deux cartes du ciel.

Suite à cette constatation, ce qui m’a paru le plus intéressant était de cerner des différences fondamentales entre ces deux hommes; pourquoi si proche au niveau astrologie et si opposés dans leur conviction?

Opposés, ils l’étaient déjà à la naissance, Charlie Chaplin est né de mère juive et condamne bien sûr la monté du nazisme dans les années 30. C’est en 1933, qu’il eu l’idée d’un film sur Napoléon qu’il comparait à Hitler, mais son producteur eut une idée des plus brillantes, puisqu'il y a de troublantes coïncidences entre les deux hommes, même allure, même moustache, même date de naissance, pourquoi alors ne pas faire une satire sur Hitler.

C’est ainsi que le premier film parlant de Charlot « Le dictateur », est né en 1940, début de la seconde guerre mondiale.

Source : http://www.astrologie-gratuite.org/articles/artchaplin.htm

lol!


Ti-Ti, non je savais pas, sacré clin d'oeil de l'histoire Wink , tout deux béliers de la même année, tout deux reconnus (mais pas pour les mêmes raisons), tout deux imposants (le bélier est un signe guerrier) l'un va conquérir l'Europe par la force et une idéologie fasciste, l'autre va conquérir le monde par le talent et une idéologie humaniste.... la vie n'a pas fini de nous surprendre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
caoua



Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Lun 12 Déc 2011 - 8:33

lynxx767 a écrit:
caoua a écrit:
on vie une époque très fortement abrutissante.
C'est ainsi que je perçois le monde.
Est il perdu ?


Heuuuuuu Perdu !? qui le monde ? " NON surement pas" ou l'humanité ? "OUI " quoi que, ont ce dois de garder espoir NON ?

y a de quoi partager, dans le sens de la perception, ce que tu voix n'est pas ce que les autre voix puisque il ne sont pas dans ton champs de vision. @ suivre Wink

Bien a toi l'ami

Le Lynxx


Ps: n'oublié Jamais,

Lorsque vous entamez une discussion avec une personne, gardez présent à l’esprit que vous êtes là pour créer un échange et non pour imposer vos idées. Même si vous pensez que votre opinion a plus de valeur, sachez que vous n’avez pas forcément raison. Vous vous enrichirez davantage en acceptant d’étudier les vues d’autrui et même peut-être de les adopter si vous en ressentez leur valeur. Ne vous mettez jamais en opposition, vous n’auriez rien à y gagner.

Salut à toi Lynxx, ainsi qu'a tous.

lorsque tu dis : "y a de quoi partager, dans le sens de la perception, ce que tu voix n'est pas ce que les autre voix puisque il ne sont pas dans ton champs de vision. @ suivre Wink", dois je comprendre que d'après toi, il y a de quoi partager dans le domaine du physique, et que tu domaine des perceptions, cela n'est pas évident de le partager puisque ce qu'une personne voie n'est pas forcément dans le même champ de vision qu'un autre ?
En tous cas, qu'est ce qui m'empêche d'essayer de comprendre du mieux possible l'autre afin de partager ce que je perçois dans mon champ pour l'adadpter au mieux au champ de l'autre ? Perso, je pense qu'il n'y a rien qui m'en empêche hormis un mur (car à ce jour, je ne sais pas escalader ces mur !)

Sinon, afin que tu me comprennes le mieux possible, saches Lynxx, que je suis à la base, une personne profondément abrutis.
De part mon histoire, les claques que je me suis ramassées et ramasses encore, m'apprennent à me servir du cerveau, m'apprennent à me voir au présent, à être là en étant là (j'me comprend), etc...
Ceci a pour conséquence, une certaine évolution.
Je pense que tu me suis.

Ainsi lorsque je tente un échange avec un autre, et en même temps de cette tentative d'échange, se présente des actes de la part de cet autre qui me confirment des visions antérieures. Du coup, je me permet de les exprimer tout en faisant l'effort d'être le plus explicite possible avec la rationnalité qu'exige l'échange sain.
Bien entendu, de ceci, à force d'être confronté à des murs, je fini par comprendre qu'il ne faille probablement ne plus exprimer ces choses pour la personne concernée, mais pour les spectateurs, tout comme les spectateurs, lorsqu'ils sont acteurs m'exprimes des choses qui peuvent se révéler utiles. Ceci est de l'échange non ? Est ce que dans ce fait, je penserai que mon opinion a plus de valeur et forcément raison puisque je tente un échange ? Est ce de mon côté que l'opposition se créé ? N'est elle pas plutôt en face lorsque l'on montre une vache et que celle si est vue comme un girafe et que cet autre ne démord pas qu'il s'agit d'une girafe ? Y a t'il à ce moment là, une signification commune des mots et objets ? Sérieusement ?
Me suis tu toujours ?

Enfin, une fois ces tentatives réduisent à néant par des détracteurs qui s'ignorent, et à force de ces répétitions de réductions à néant, j'en conclu que les efforts déployés ne servent pas à grand chose et donc, par un raccourci un peu rapide, la question "le monde est il perdu" se pose naturellement en mon esprit et en même temps, probablement, ces tentatives doivent malgré tout servir, si peu soit il le résultat produit, qu'une infime lumière émerge malgré tout dans la conscience.
En espérant que tu me comprennes malgré le fait de mes 12 ans et demi d'âge mental. (je sais que tu ne le penses pas, mais je dis cela pour les autres qui pourraient le croire)

Sinon, par le fait de mes actes sur ce forum, crois tu que je n'ai aucuns espoirs ?

---------------------------------------

Ah oui, j'aimerai faire part également (malgré le fait encore une fois que cela finira probablement par être réduit à néant), que :
plutôt que les représentants gérants, masquent ou suppriment simplement un problème en entravant la liberté d'expression par le biais simple d'un bannissement (ce qui est contradictoire dans le fait qu'ils promeuvent cette liberté d'expression), pourquoi ne cesseraient ils pas d'esquiver la possibilité de comprendre la situation réellement et ainsi de pouvoir remplir pleinement leurs rôlent en essayant de résoudre le problème, en agissant de manière a produire compréhensions afin d'être pleinement dans le partage. Le paradoxe de ces derniers (de clamer des choses et faire le contraire) est flagrant à mes yeux. Sachez (vous les représentants gérants) que je ne vous en veux aucunement puisque je comprend la situation.

ps : je comprendrai que tout se post ne soit qu'un charabiat à de nombreux yeux et m'en excuse sincèrement. Heureux soient ceux qui comprendrons. Merci de vos compréhensions.

---------------------------------------

conclusion ponctuelle :
Et si nous pensions autrement ?
Encore faut il une certaine ouverture pour le faire ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Ti-Ti



Féminin Capricorne Coq
Messages : 453
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 46
Localisation : Montréal, Kébec

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Lun 12 Déc 2011 - 9:19

Je partage ton point de vue en quelque sorte
la communication s'est pas uniquement de se flatter dans le sens du poil comme on dit très bien chez nous
sinon sa deviens politiquement korecte
et superficiel ...

Tu imagines si ta femme te dirait toujours oui
et ne discuterait jamais avec toi
avoir divergence opinion
une relation des plus platoniques

Je ne sais pas pour toi
ben moi à chaque fois que la curiosité me pogne
je frappe des obstacles
et cela fait partie de la game lol !

Mais quand j'arrive au but
j'ai trouvé cela palpitant
cela fait en sorte de devenir de plus en plus universel man
car c'est dans les obstacles que je reconnais mes faiblesses
et que j'ose ensuite en faire des richesses

Me suis-tu à ton tour lol !

Doux rêves à toi !
Revenir en haut Aller en bas
caoua



Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Lun 12 Déc 2011 - 9:26

Ti-Ti a écrit:
Je partage ton point de vue en quelque sorte
la communication s'est pas uniquement de se flatter dans le sens du poil comme on dit très bien chez nous
sinon sa deviens politiquement korecte
et superficiel ...

Tu imagines si ta femme te dirait toujours oui
et ne discuterait jamais avec toi
avoir divergence opinion
une relation des plus platoniques

Je ne sais pas pour toi
ben moi à chaque fois que la curiosité me pogne
je frappe des obstacles
et cela fait partie de la game lol !

Mais quand j'arrive au but
j'ai trouvé cela palpitant
cela fait en sorte de devenir de plus en plus universel man
car c'est dans les obstacles que je reconnais mes faiblesses
et que j'ose ensuite en faire des richesses

Me suis-tu à ton tour lol !

Doux rêves à toi !

Cela est évident pour moi depuis quelques temps, que c'est à travers les difficultés que c'est bon ! Car seulement là se trouve la matière pour avancer. Bien entendu cela n'a rien a voir avec le masochisme.
Et pour bien me faire comprendre pour ceux qui n'arriverai pas à saisir, la différence est qu'un masochiste est celui qui se complet dans la douleur, alors que le guerrier est celui qui veux réussir a traverser la douleur.

edit : une chose est sur, c'est qu'à force de se caresser dans le sens du poil comme tu le dis, cela a pour conséquence d'entretenir l'hypocrisie (dans toutes ses nuances) chez les égos. Ainsi, je vois en partie comme conséquences une perte d'identité propre, un lavage de cerveau en quelque sorte, et après on se plains des manipulations diverses et varié, jusqu'à s'inventer des histoires de groupuscule qui dirigent directement le monde.
Honnêtement, si on y réfléchi deux secondes, cela ne tient pas la route hormis dans celle du délire des névroses.
Le problème est que dire les choses telle qu'elles sont font du mal à l'égo, alors ceux qui disent des vérités se font exclure puisque la mode actuelle est de ne plus réfléchir, s'abrutir malgré soi. Je sais de quoi je parle puisque comme dis précédemment, je suis à la base, une personne fondamentalement abruti. Je suis passé par là. Je l'ai vu clairement en moi.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Lun 12 Déc 2011 - 12:17

Citation :
@ caoua Messages: 429

Sujet: Re: Et si nous pensions autrement ! Aujourd'hui à 8:33.

Citation :
lorsque tu dis : "y a de quoi partager, dans le sens de la perception, ce que tu voix n'est pas ce que les autre voix puisque il ne sont pas dans ton champs de vision. @ suivre "

Yo l'Ami,

je sais pas si ont ce comprend, je sais même pas si ont parle bien de la même choses !!!

prenons l'exemple de cette phrase;

Citation :
dois je comprendre que d'après toi, il y a de quoi partager dans le domaine du physique, et que tu domaine des perceptions, cela n'est pas évident de le partager puisque ce qu'une personne voie n'est pas forcément dans le même champ de vision qu'un autre ?

Avants de poursuivre > Tu ne dois rien < ont n'est ici pour PARTAGER justement.
faut il ce comprendre sur le sens du mots partager;

relit ma phrase : 1/ y a de quoi partager = affirmation il me semble; non ?
2/ dans le sens de la perception = une interrogation >
3/ ce que tu voix n'est pas ce que les autre voix puisque ils ne sont pas dans ton champs de vision = constatation.

Ont ne peux partager que si ont n'est en accord, quand je parle de partage perception, je parle évidement de nos sens, " Action de percevoir par l'un des cinq sens, soit part l'esprit."

Et pas du partage physique qui n'a rien de compliqué; Je partage mon lit, mon repars, je peux partagé mes connaissances,...

il n'est jamais évident de partager la perception, car il faut impérativement a mon sens être plusieurs (2) sur le même plan d'esprit, (télépathie part exemple), prend l'exemple du Daltonien il ne voix pas ce que tu vois, ou même prend l'Aveugle, il entend mieux que toi, ... a ça tu dois rajouté ton éducation, et je ne parle pas que des parents, je parle de tout ceux qui ton côtoyé, qui directement ou indirectement ont modifié ta perception, tout le monde ne partage pas de la même manière, je prend pour exemple l'Hypocrite ne partage pas de la même manière que le Sage, tu voix mieux ce que je veux dire ?

regarde ta phrase; En tous cas, qu'est ce qui m'empêche d'essayer de comprendre du mieux possible l'autre afin de partager ce que je perçois dans mon champ pour l'adadpter au mieux au champ de l'autre ?

RIEN, ne t’empêche c'est ton libre arbitre, de la a comprendre a ce comprendre et être en accord >>> il a de la marge.
je vais tenté de te montrée une image de partage, il est dis que l'humain n'utilise que 10 % de c'est faculté cérébrale, 90 % sont en mode automatique si je puis dire comme ça, il est dit aussi qu'il y a en nous deux forme l’INNEE et L’ACQUIS, ( Perso, je pense qu'il n'y a rien qui m'en empêche hormis un mur (car à ce jour, je ne sais pas escalader ces mur !) ont forme ça propre image, pour qu il y est partage réussi il faut a mon sens, qu il y a FUSION, je prend pour exemple, le partage d'Amour d'une Femme et un Homme, > enfants " l'enfants hérite " tu me suis toujours ? tu voix mieux ce que je perçois ?
Pour pouvoir partager une perception il ne faut pas la voir sous ta forme, mais rentrée dans la forme de l'autre c'est la ou ça devient plus difficile ont dis que les Vrai Jumeaux y arrive asse facilement; :)

Quand a " Sinon, afin que tu me comprennes le mieux possible, saches Lynxx, que je suis à la base, une personne profondément abrutis.",
abruti, adjectif
Sens 1 Hébété, ahuri. Synonyme étourdi
Sens 2 Dénué d'intelligence. Synonyme imbécile

??? je voix pas le rapport ??? je dois être tout aussi abruti que toi.

Citation :
De part mon histoire, les claques que je me suis ramassées et ramasses encore, m'apprennent à me servir du cerveau, m'apprennent à me voir au présent, à être là en étant là (j'me comprend), etc...

la difficulté c'est plus que l'autre te comprend, quand a ton histoire ont en a tous une, comme me disais un ami , peux importe q'ou tu viens, ce qui importe c'est ou tu va, je trouvais ça pas mal comme explication.

Citation :
Ainsi lorsque je tente un échange avec un autre, et en même temps de cette tentative d'échange, se présente des actes de la part de cet autre qui me confirment des visions antérieures. Du coup, je me permet de les exprimer tout en faisant l'effort d'être le plus explicite possible avec la rationnalité qu'exige l'échange sain.

qui me confirment des visions antérieures> confirme !!! ont n'a tous des partage différent sur le sujet, pour moi c'est une connections avec ton Inée, ont a en nous les informations de tout nos ancêtres ont a juste du mal a ce connecté a elle, des fois des discutions, des évènement ou autre te connecte accidentellement, c'est juste une pensée différente, Platon et Socrate Parle pas mal la dessus.

Citation :
Bien entendu, de ceci, à force d'être confronté à des murs, je fini par comprendre qu'il ne faille probablement ne plus exprimer ces choses pour la personne concernée, mais pour les spectateurs, tout comme les spectateurs, lorsqu'ils sont acteurs m'exprimes des choses qui peuvent se révéler utiles. Ceci est de l'échange non ?


tu parle de plusieurs choses a la fois, ont devrais pouvoir TOUT exprimé dans la courtoisie et le respect évidement, il n y a aucun OBLIGATION tu es là et écoute et lis par-ce-que tu veux bien, il ne faut pas changer les choses il faut les FUSIONNES a mon sens, c'est bien pour ça que je parle d'être en accord sinon tu auras toujours ce genre d'impression, avec certaine personne ça passe et d'autre pas, tu ne peux mélanger de l'huile et de l'eau, c'est pas pour ça que un est plus important que l'autre.


et pour Finir ma tartine, lol!

le partage des perceptions > 5 sens (+ 2) 7 > 7 couleurs > 7 jours > y a beaucoup a partagé et 90% de place

Bien a vous

Le Lynxx


ps; et comme disais heuu :) > La position des planètes va vous pousser à la critique envers les autres. Vous devez faire un effort pour faire preuve de tolérance et ne pas juger. Il faut savoir que ce que l’on critique chez autrui, c’est ce que l’on a en soi et que l’on n’aime pas. Alors adoucissez-vous, ouvrez votre cœur aux autres. Si besoin est, apprenez à exprimer vos colères par des moyens constructifs. Soyez en harmonie avec les autres, vous serez alors en harmonie avec vous-même.






Revenir en haut Aller en bas
caoua



Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Lun 12 Déc 2011 - 12:59

Citation :
je sais pas si ont ce comprend, je sais même pas si ont parle bien de la même choses !!!

@ Lynxx > non, on ne se comprend pas, mais c'est pas grave, c'est l'intention qui compte.
A plus l'ami.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Lun 12 Déc 2011 - 13:06

Selon ma vision des choses qui s'est dernièrement améliorée, l'échange entre une ou plusieurs personnes est possible dans les meilleures conditions si de part et d'autre nous trouvons :

- La tolérance : accepter le fait que chacun de nous a ses propres idées basées sur sa propre expérience, et donc que chacun de nous a raison de penser ce qu'il pense dans ce cadre. Cela mène à l'absence de jugement d'autrui, même s'il reste possible de demeurer en désaccord, parce que si nous avions été exactement à la place de l'autre et vécu tout ce qu'il a vécu, nous aurions probablement pensé la même chose au même moment.

- L'honnêteté : dire ce que l'on pense vraiment sans en masquer les raisons et admettre quand on s'est trompé. Ne pas faire preuve d'hypocrisie.

- La fraternité : voir en l'autre un semblable et donc dans l'idéal faire preuve d'amour pour lui, et donc imprégner nos actes de la volonté d'apporter une parcelle de bonheur et de compréhension à l'autre. Agir en étant convaincu que ce que nous disons aux autres est ce que nous aurions aimé entendre à sa place, même si nous ne pouvons pas complètement nous mettre à la place d'autrui, au moins en avoir l'intention.

- La raison : exposer ses idées sans rien affirmer, en démontrant autant que possible les raisons qui nous poussent à avoir ces idées.

- Le partage : vouloir participer au débat sans intention de nuire, mais avec comme objectif de partager dans les deux sens en reconnaissant que nous avons toujours autant à apprendre des autres que l'inverse.

- La tempérance : rester serein et ne jamais entrer dans l'agitation mentale des autres, garder sa propre paix intérieure et ses intentions positives en toute circonstance. Ce que peuvent dire les autres à notre égard fait partie du jugement que ces personnes portent sur nous, preuve de leur propre manque de tolérance, et cela ne doit pas déclencher en nous ce que nous ne voudrions pas voir chez les autres.

Tout cela se résume assez simplement par la formulation suivante qui devrait guider nos interventions en actes ou en paroles vers autrui : vouloir instaurer un véritable échange constructif pour les deux personnes, être conscient que l'autre est un frère et donc l'aimer en voulant son bonheur, lui dire ce que l'on pense sans détour en argumentant du mieux possible sans volonté de lui nuire, accepter les opinions des autres avec tolérance tout en acceptant de se remettre en cause soi-même et éviter de tomber dans la négativité même si l'autre en fait preuve.
Revenir en haut Aller en bas
caoua



Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Lun 12 Déc 2011 - 13:26

@ kil :

Il etait une fois un petit oisillon qui ne savait pas encore voler.
On était en plein hivers, et un soir, il tombe de son nid, et il se retrouve sur le sentier.
Alors il se met a crier : "piou pipiou piou pipiou..."
Il se fend le gosier parce qu'il meurt de froid.
Et puis pour son bonheur, voila qu'arrive une vache.
Elle le voit, elle veut le rechauffer.
Alors, elle soulève la queue et PLAF !
Elle pose une belle galette fumante grosse comme ça.
Le p'tit oiseau, bien peinard et bien au chaud sort sa p'tite tête et remet ça : "piou pipiou piou pipiou..." plus fort qu'avant.
Mais un vieux coyote arrive au triple galaup.
Il allonge une pate, l'extrait délicatement de son tas de merde, essuis la crote qui le recouvre, et ensuite : "Gloup MIAM".
Il n'en fait qu'une bouchée.
Il y a une morale a cette histoire, mais il faut que chacun la trouve tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
a2zeiss
Administrateur
Administrateur


Masculin Lion Rat
Messages : 6889
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 32
Localisation : Dans d'autres spheres!!!

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Lun 12 Déc 2011 - 13:31

Je t'ai repondu en PV Caoua!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/a2zeiss
caoua



Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Lun 12 Déc 2011 - 13:40

a2zeiss a écrit:
Je t'ai repondu en PV Caoua!!!

pourquoi tu ne me réponds pas directement ici,
tu n'assumerais pas ce que tu m'as dit en pv ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si nous pensions autrement !   Aujourd'hui à 20:50

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si nous pensions autrement !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Discours de R. Badinter lors de la venue de SS le Dalai Lama le 7 juin
» Prière pour nous édifier les un les autres.
» je lis, tu lis, nous lisons... l'Argent!!
» Gil Raconis nous a quitté...
» Ne nous soumets pas à la tentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme-