Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 vaccination nouveau virus h5n1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ouroboros

avatar

Masculin Scorpion Cochon
Messages : 131
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 33

MessageSujet: vaccination nouveau virus h5n1   Mer 14 Déc 2011 - 20:46

bonjour, aujourd'hui tout le monde parle du nouveau virus dérivé du h5n1 (ou h1n1?) extrèmement contagieux et mutagène.

on peut donc s'attendre à le voire débarquer tôt ou tard des nuages, et auquel cas une campagne de vaccination aura lieux.

perso, je ne me suis pas fais vacciner contre le h5n1 et je suis très réticent quant à la vaccination.

cependant je ne peut m'empecher de me poser une question:

admettons qu'un vaccin efficace et bénin sois mis sur le marché, alors tous les moutons noirs réticents aux pratiques malsaines des labo l'auront dans le ***.
ne serait-ce pas un très bon moyen pour les marionettistes d'éliminer les dissidents?

après je sais peu de choses des pratiques vaccinatoires, si je ne me vaccine pas c'est que j'ai confiance en mes défenses et que je fuis les hommes en blouses autant que je peut, mais n'y a-t-il pas un risque que pour une fois ils soient sincères?

merci de m'apporter quelques lumières sur ce point flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Mer 14 Déc 2011 - 21:09

Salut ouroboros,


La grippe tue chaque année 250 000 à 500 000 personnes dans le monde, en France entre 4000 et 6000 personnes chaque année (principalement des personnes âgées et faibles), si tu vois (comme pour le H1N1) que cela ne touche pratiquement personne et que les décès sont dans les normes ou largement en dessous, alors ça sert à rien de te faire vacciner ou de rentrer dans le jeu de la peur, c'est simplement une arnaque du lobby pharmaceutique et de ses représentants (comme les virus informatiques)...


Pour ta question : "les moutons noirs réticents aux pratiques malsaines des labo l'auront dans le ***." ou d'après le proverbe :"A force de crier au loup..." , c'est possible, c'est pourquoi, à défaut de savoir, mieux vaut rester vigilant et attentif, tout est possible.... nos capacités de distinction et de bon sens sont nos meilleurs atouts.....
Revenir en haut Aller en bas
samskaraa

avatar

Féminin Taureau Chien
Messages : 1006
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 35

MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Jeu 22 Déc 2011 - 14:03

Le virus H5N1 mutant ne doit pas "tomber entre de mauvaises mains"




Le Bureau national américain de la science pour la bio sécurité a demandé aux revues Science et Nature de ne publier qu'une partie des travaux sur un virus mutant mortel de la grippe aviaire.

Faut-il tout dévoiler ? Les revues américaine Science et britannique Nature ont indiqué ce mardi examiner la manière la plus adéquate de publier des travaux sur un virus mutant mortel de la grippe aviaire, sans compromettre la sécurité publique ni la recherche pour le combattre.

"La direction éditoriale de la revue Science prend très au sérieux la demande du Bureau national américain de la science pour la bio sécurité (NSABB) de ne publier qu'une version abrégée du rapport de recherche sur une souche du virus H5N1 de la grippe aviaire", indique-t-elle dans un communiqué.

Il s'agit notamment des travaux du laboratoire néerlandais dirigé par le professeur Ron Fouchier au centre médical Erasmus de Rotterdam, qui avait annoncé en septembre avoir créé un virus mutant H5N1. Ce virus serait potentiellement capable, pour la première fois, de se transmettre facilement entre mammifères et potentiellement entre humains. "Je ne connais aucun organisme qui fasse aussi peur que celui-là" avait alors déclaré Paul Keim, président de l'agence de biosécurité américaine (NSABB)

Mais pour le chercheur, "la menace envers la bio sécurité n'est pas aussi importante que ce que pense tout le monde". Selon lui, la menace d'une fuite et d'une pandémie catastrophe est peu probable. "Recréer ce virus n'est vraiment pas facile, vous avez besoin de personnes hautement qualifiées, d'une grande équipe ainsi que d'installations adaptées".

Ce qui n'empêche pas le NSABB d'insister "sur la nécessité d'empêcher des détails de cette recherche de tomber entre de mauvaises mains", précise la revue Science. "Les responsables éditoriaux de Science vont évaluer la meilleure façon de procéder", ajoute ainsi la revue.

http://fr.news.yahoo.com/virus-h5n1-mutant-ne-doit-tomber-entre-mauvaises-173612676.html
(lien mort)



édit de cerifel le 21/02/2013
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

avatar

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 63
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Jeu 22 Déc 2011 - 15:23

Citation :
Ce virus serait potentiellement capable, pour la première fois, de se transmettre facilement entre mammifères et potentiellement entre humains


On doit reconnaître qu'ils ont bossé dur pour en arriver là.
Ils sont sûrement soulagés d'avoir enfin réussi à nous concocter un virus véritablement contagieux et potentiellement d'une extrême virulence.









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Jeu 22 Déc 2011 - 17:11

Revenir en haut Aller en bas
ouroboros

avatar

Masculin Scorpion Cochon
Messages : 131
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 33

MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Jeu 22 Déc 2011 - 20:40

lol!
cool cette vidéo, en plus elle est tellement vraie!

en tout cas et quels que soient les dangers de ce nouveau virus, je pense que le science ne devrais pas se prendre pour dieux et faire muter voire créer des espèces.

quand je vois qu'on a réussi à assembler des protéines en chaines, à les mettre dans une cellule vidée de son noyau et que tout le bazard a démaré, il y a plus d'un an, et en silence, eh ben ça me fais peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Ven 23 Déc 2011 - 20:15

Bonsoir.

Je vous invite à voir les choses différemment. Supposons, que quelque chose de bon arrive à l'homme, ces gens seraient contre et donc appelleraient une quelconque mutation "évolutive" un virus ! Et bien entendu, ils inviterons à se faire vacciner, avec bien des stratagèmes pour convaincre de l'efficacité d'un vaccin, voir même de la véracité du danger que représente un soit disant "virus".
D'un autre coté, il est fort probable que ces virus en soient vraiment. Mais l'homme (et d'autres races) s'est toujours adapté à son environnement. Dans le cas où il serait atteint par un virus, cela serait dut, non pas à sa faiblesse "originelle" mais à un affaiblissement du système de défense immunitaire.
Parenthèse fermée, il y aurait éventuellement le mév-1 ou M-E-v1. Quand à savoir si c'est réellement un virus, ou main tendue vers l'évolution, cela ne relève pas de mon ressort :)

Dans tous les cas, mangez sain Wink
Dans tous les cas (bis), un virus n'est pas forcément un virus comme on l'entend.
Cela dépend... pour qui c'est un virus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Mar 27 Déc 2011 - 22:04

le virus qui détruira au moins la moitié de la population mondiale sera lancée le 1er janvier 2012


Le message est tombé dans notre boîte aux lettres il y a déjà quelques jours. L'importance de son contenu nous a poussé à la réflexion et aujourd'hui nous vous le révélons. Nous cherchons encore d'autres renseignements sur la source.




Ce que nous savons déjà:

-L'homme est un haut fonctionnaire de l'Etat de Washington au nord-ouest des Etats-Unis

-Le virus est sous scellé dans une université de l'Etat de Washington.

-Le virus doit être lancé en Chine et en Russie (Etrangement, Poutine avait déclaré suite aux résultats législatifs qu'une terrible grippe menaçait les citoyens. Chine et Russie sont les deux grandes puissances contre une attaque sur les installations nucléaires iraniennes)

-La date est le 1er janvier 2012.

-Il mettra plusieurs mois avant d'agir.





Accrochez-vous, citoyens du monde:



- Les Etats-Unis comme les pays occidentaux (dont la France) se sont endettés parce qu'ils savaient depuis plusieurs décennies qu'ils s'en sortiraient en effacant leurs monstrueuses dettes par l'extermination d'au moins la moitié de l'humanité. S'endetter leur a permis de préparer le terrain. S'endetter était un placement.

-Les pays arabes ont été attaqués pour la raison principale qu'ils leur fallaient couper court aux banques islamistes. L'Iran est le ponpon, le régime iranien possédant à lui seul 4 des plus grosses banques islamiques.



Alexander Doyle pour WikiStrike







inShare.1




http://www.wikistrike.com/article-breaking-news-le-virus-qui-detruira-au-moins-la-moitie-de-la-population-mondiale-sera-lancee-le-1er-95121967-comments.html#comment94171848

a plus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Mer 28 Déc 2011 - 10:59

Master01 a écrit:
le virus qui détruira au moins la moitié de la population mondiale sera lancée le 1er janvier 2012


Le message est tombé dans notre boîte aux lettres il y a déjà quelques jours. L'importance de son contenu nous a poussé à la réflexion et aujourd'hui nous vous le révélons. Nous cherchons encore d'autres renseignements sur la source.




Ce que nous savons déjà:

-L'homme est un haut fonctionnaire de l'Etat de Washington au nord-ouest des Etats-Unis

-Le virus est sous scellé dans une université de l'Etat de Washington.

-Le virus doit être lancé en Chine et en Russie (Etrangement, Poutine avait déclaré suite aux résultats législatifs qu'une terrible grippe menaçait les citoyens. Chine et Russie sont les deux grandes puissances contre une attaque sur les installations nucléaires iraniennes)

-La date est le 1er janvier 2012.

-Il mettra plusieurs mois avant d'agir.





Accrochez-vous, citoyens du monde:



- Les Etats-Unis comme les pays occidentaux (dont la France) se sont endettés parce qu'ils savaient depuis plusieurs décennies qu'ils s'en sortiraient en effacant leurs monstrueuses dettes par l'extermination d'au moins la moitié de l'humanité. S'endetter leur a permis de préparer le terrain. S'endetter était un placement.

-Les pays arabes ont été attaqués pour la raison principale qu'ils leur fallaient couper court aux banques islamistes. L'Iran est le ponpon, le régime iranien possédant à lui seul 4 des plus grosses banques islamiques.



Alexander Doyle pour WikiStrike







inShare.1




http://www.wikistrike.com/article-breaking-news-le-virus-qui-detruira-au-moins-la-moitie-de-la-population-mondiale-sera-lancee-le-1er-95121967-comments.html#comment94171848

a plus

Source ???

C'est pas parce que sur un forum, il y a quelqu'un qui propage une rumeur, qu'il faille la prendre pour argent comptant !

Je peux dire egalement, que j'ai reçu un mail de quelqu'un, qui me certifie qu'il y a un "super" virus qui s'appele "h9n8", qui va eradiquer toute la pupulation masculine mondiale... Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Mer 28 Déc 2011 - 11:51

Revenir en haut Aller en bas
comics



Masculin Poissons Rat
Messages : 644
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45

MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Mer 28 Déc 2011 - 12:08

Master01 a écrit:
Citation :
http://www.wikistrike.com/article-breaking-news-le-virus-qui-detruira-au-moins-la-moitie-de-la-population-mondiale-sera-lancee-le-1er-95121967-comments.html#comment94171848


La source il s'y trouve simpson, d'ailleur à ce sujet tu est un simpson:lol!:



a plus

Heu, je crois que la source cité n'est pas la source à l'origine de cette source seconde, ainsi simpson, demandait a voir la source originale et non la source seconde ou interprétations sont passé dessus.
Je suis en accord avec toi simpson, nous n'avons pas la source originale qui permet à la source secondaire de dire :


Citation :
Le message est tombé dans notre boîte aux lettres il y a déjà quelques jours. L'importance de son contenu nous a poussé à la réflexion et aujourd'hui nous vous le révélons. Nous cherchons encore d'autres renseignements sur la source.


Ce que nous savons déjà:

-L'homme est un haut fonctionnaire de l'Etat de Washington au nord-ouest des Etats-Unis

-Le virus est sous scellé dans une université de l'Etat de Washington.

-Le virus doit être lancé en Chine et en Russie (Etrangement, Poutine avait déclaré suite aux résultats législatifs qu'une terrible grippe menaçait les citoyens. Chine et Russie sont les deux grandes puissances contre une attaque sur les installations nucléaires iraniennes)

-La date est le 1er janvier 2012.

-Il mettra plusieurs mois avant d'agir.


Accrochez-vous, citoyens du monde:

- Les Etats-Unis comme les pays occidentaux (dont la France) se sont endettés parce qu'ils savaient depuis plusieurs décennies qu'ils s'en sortiraient en effacant leurs monstrueuses dettes par l'extermination d'au moins la moitié de l'humanité. S'endetter leur a permis de préparer le terrain. S'endetter était un placement.

-Les pays arabes ont été attaqués pour la raison principale qu'ils leur fallaient couper court aux banques islamistes. L'Iran est le ponpon, le régime iranien possédant à lui seul 4 des plus grosses banques islamiques.

Alexander Doyle pour WikiStrike


D'ailleurs, nous aussi, on aimerai bien voir ce message tombé dans la boîte aux lettres de wikistrike.
Donc, pour l'instant, nous avons juste une interprétation d'un journaliste (est ce vraiment un journaliste ?) sur une lettre dont nous, nous n'avons pas accès.
La moindre des choses, serai de publier cette lettre, cette source originel.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Mer 28 Déc 2011 - 12:17

master01, il na faut pas croire à toutes les elucubrations qui trainent sur le net, c'est "vivre au pays de Candy"..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Mer 28 Déc 2011 - 16:15

Citation :
master01, il na faut pas croire à toutes les elucubrations qui trainent sur le net, c'est "vivre au pays de Candy"..

Moi non plus j'y n'y croit pas trop à ces foutaises mais pourquoi pas avoir un débat la dessus?

a plu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Mer 28 Déc 2011 - 17:30

oui, je suis tout à fait à avoir un débat sur ce sujet precisement

En effet, il y a "des bruits de couloirs qui courent concernant le H5N1, ce dernier commence à se propager dans les pays d'asie, et justement, à ce propos, je recherche en ce moment des info à ce sujet :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Influenzavirus_A_sous-type_H5N1

Source le monde :

Il est de bonnes nouvelles scientifiques, comme n'importe quelle greffe réussie par exemple. Et il y a les autres, presque terrifiantes. La découverte de Ron Fournier, virologue néerlandais, peut-être rangée dans la seconde catégorie.

Avec son équipe du centre hospitalier et universitaire Erasmus de Rotterdam, il a généré un supervirus, capable de contaminer, et accessoirement de tuer, plusieurs millions de personnes. Pire que l'anthrax, assure le Daily Mail. Comme dans le récent film de Steven Soderbergh, Contagion.

Ron Fournier travaillait en fait sur la souche du virus H5N1, celui de la grippe aviaire, qui a provoqué hystérie et panique sur la planète mais qui finalement n'a tué que 500 personnes (soit moins que, au hasard, les ulcères gastro-duodénaux, responsables de 820 décès en 2009, rien qu'en France, selon l'Inserm).

L'idée de Ron Fournier était de mieux connaître le virus H5N1 pour mieux le combattre et trouver un vaccin. Mais, petit à petit, de mutation en mutation, les chercheurs ont conçu un virus mortel, capable de se répandre aussi vite qu'une traînée de poudre.

La mission initiale est accomplie. Au moins, "nous savons maintenant quel vaccin nous devons développer", s'est félicité Ron Fournier dans l'édition suisse de 20 Minutes.

Mais cette découverte pourrait ne pas sortir des dossiers de Ron Fournier. A cause de ses potentielles implications terroristes, ces travaux ont été soumis au National Science Advisory Board for Biosecurity, un comité consultatif américain chargé d'autoriser ou non la publication de toute découverte menaçant la sécurité publique.

En attendant, la communauté scientifique se déchire. Pour les uns, il faut publier les résultats de ces recherches au nom des bienfaits médicaux du vaccin. Pour les autres, le jeu n'en vaut pas la chandelle, les risques d'attentat ou tout simplement d'accident sont bien trop importants.



H5N1 : quand la sécurité prime sur la science

Pour la première fois, un organisme gouvernemental américain a demandé à des scientifiques de censurer leur publication pour des raisons de sécurité. Ces chercheurs ont en effet obtenu en laboratoire un virus H5N1 -celui de la grippe aviaire- facilement transmissible entre mammifères.

Voilà plus de deux mois que l’affaire agite la communauté des spécialistes de la grippe, les éditeurs des grandes revues scientifiques Science et Nature, et les autorités américaines. Deux équipes, financées par les fonds fédéraux des NIH (National Institutes of Health), ont modifié le virus H5N1, celui de la grippe aviaire, et obtenu en laboratoire un virus qui se transmet entre furets par voie aérienne.

Annoncés en septembre lors d’une conférence scientifique à Malte, ces résultats ont soulevé des craintes : la recette ne risque-t-elle pas d’être utilisée à mauvais escient par des groupes terroristes ? Faut-il publier de tels travaux ?

Le spectre d'une pandémie de grippe

Rappelons que le H5N1 est un virus aviaire qui peut franchir la barrière des espèces et infecter l'être humain lors de contact direct avec des oiseaux. Les premiers cas ont été signalés à Hong-Kong en 1997. Il est très pathogène chez l’humain mais –heureusement- ne se transmet pas de personne à personne comme le virus de la grippe, qui voyage dans les fines gouttelettes que nous produisons en parlant ou en éternuant… Le H5N1 est surveillé de près car s’il mute et acquiert cette capacité à se transmettre par voie aérienne, la planète devra faire face à une très grave pandémie grippale.

C’est pour mieux anticiper cela que les chercheurs du Centre Erasmus de Rotterdam (Hollande) et de l’Université du Wisconsin-Madison (Etats-Unis) ont étudié les changements génétiques qui permettent au virus d’être transmissible entre furets –de très bon modèles de laboratoire pour la grippe. La surveillance du H5N1 sera plus efficace si on connaît la mutation qui facilite sa transmission. Il est également possible de travailler sur des traitements antiviraux plus efficaces –sachant qu’ils ont déjà une action sur le H5N1 dans sa version mutée en laboratoire.

Demande de censure sur les mutations

Les résultats obtenus par ces deux équipes sont en cours de relecture par les éditeurs de Science et Nature. La revue américaine, Science, a annoncé cette semaine qu’elle se plierait à la demande du comité national consultatif pour la science et la biosécurité (National Science Advisory Board for Biosecurity, NSABB) de ne pas publier toutes les informations contenues dans les articles des chercheurs. Ce comité créé en 2004, qui dépend du secrétariat fédéral à la santé, a en effet demandé que les détails sur les mutations génétiques et les procédés expérimentaux, nécessaires pour reproduire les résultats, ne soient pas publiés.

Tout en se pliant à cette demande, les éditeurs de Science demande à ce qu’un système sécurisé soit mis en place pour que ces informations soient accessibles aux chercheurs qui en ont besoin pour faire progresser les connaissances sur le H5N1. Les deux équipes concernées ont accepté ces conditions à contrecœur.

Trop d'experts à informer

Interrogé par le New York Times, Ron Fouchier, qui a dirigé l’équipe au centre Erasmus en Hollande, ne croit pas qu’il soit possible de conserver ces informations confidentielles. « A partir du moment où vous partager une information avec plus de 10 personnes, elle est publique » estime Ron Fouchier. Or beaucoup d’experts et d’organisations ont besoin de connaître les mutations génétiques qui rendent le H5N1 transmissible pour pouvoir le surveiller, explique–t-il. Le chercheur rappelle par ailleurs qu’il est très difficile de recréer et de modifier le virus : « vous avez besoin d’une équipe de spécialistes très pointus et d’un matériel très sophistiqué. A nos yeux, la nature est le pire des bioterroristes. Il y a tellement d’organismes pathogènes dans la nature qu’il est possible de récupérer très facilement […] ».

Malgré leurs réticences, les chercheurs ont soumis de nouvelles versions expurgées de leurs articles qui sont de nouveau soumises à relecture.

C.D.
Sciences et Avenir.fr
22/12/11
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Mer 28 Déc 2011 - 17:48

H5N1 : la France se prépare à une éventuelle pandémie

La France actualise son dispositif face à une menace potentielle de grippe aviaire.


Y aura-t-il une grande pandémie grippale en France dans les années à venir ? Personne n'en sait rien. Malgré cette situation d'incertitude, la France continue à s'y préparer très sérieusement. Lors de son point presse, consacré vendredi à cette question difficile, le Pr Didier Houssin, directeur général de la santé (DGS) a rappelé que l'épizootie de grippe chez les oiseaux, due au virus H5N1 hautement pathogène, persistait et semblait endémique dans plusieurs pays, dont l'Indonésie.

Par ailleurs, en 2007, l'Organisation mondiale de la santé a enregistré chez l'homme 74 cas de grippe d'origine aviaire, dont 49 ont été mortels, chez des personnes en contact étroit avec des oiseaux contaminés. «La situation n'est pas meilleure, a-t-il martelé, des foyers très importants existent dans plusieurs pays, et les prémisses d'une pandémie humaine sont toujours là.» Faisant le bilan du nombre de cas humains, Françoise Weber, directrice générale de l'Institut national de veille sanitaire (InVS), a rappelé que depuis 2003 (année du début de l'épidémie chez les oiseaux sauvages et d'élevage) on a répertorié de par le monde 385 cas humains, avec une mortalité toujours importante (243 morts, soit 66 %).

La répartition géographique de ces cas humains se superpose toujours à la carte de la maladie aviaire, et il y a désormais 15 pays touchés par des cas humains (dont désormais le Bangladesh avec 2 cas en 2008). La crainte de l'humanisation du virus est toujours présente, mais désormais la susceptibilité génétique des individus semble mériter d'être élucidée : ainsi, au Pakistan en 2007, des cas groupés familiaux n'ont touché que des hommes, épargnant femmes et enfants. Les risques de transmission interhumaine, et de résistance de souches virales H5N1 aux médicaments doivent également continuer d'être surveillés.



Nouveaux moyens


Dans ce paysage tourmenté, le plan français de préparation pandémique s'enrichit de nouveaux acteurs. François Lucas (secrétariat général de la Défense nationale) a rappelé que la 3e édition de ce plan prenait en compte les enseignements de la contamination d'un élevage en février 2006 (nouveaux périmètres de sécurité, modes de confinement) et utilisait de nouveaux moyens (réserves sanitaires, protection des personnels). Il a comparé «le risque de basculement de la sécurité nationale d'un stade très élevé d'une pandémie grippale, à celui d'un grand accident nucléaire. La préparation militaire serait de même nature ».

Les plans de continuité des ministères ont été réévalués, ainsi que les chaînes d'alerte, et la mise en œuvre du plan pandémique en fonction de la gravité de l'épidémie, testés lors d'exercices et de simulations (avec diverses composantes sanitaire et économique).

Le Pr Daniel Camus (parasitologue au CHU de Lille, chargé de mission à la DGS) a rappelé qu'en matière de couverture des besoins thérapeutiques d'une pandémie sévère, ce seraient 12 à 15 millions de Français qui devraient recevoir des antiviraux. Sans compter la prophylaxie des «contacts» (familles, collègues) et la protection des personnels de santé, pour éviter la progression de la pandémie. «La situation s'est compliquée du fait que l'épidémie saisonnière de l'hiver dernier a pour la première fois révélé des souches virales résistantes au Tamiflu.» Il faudra donc, pour augmenter les doses et vaincre ces résistances, augmenter le stock de Tamiflu (Olsetamivir) et y ajouter du Relenza (Zanimivir), mais aussi stocker des formes pédiatriques. «Les enfants pourraient représenter jusqu'à 30 % des cas d'une pandémie», a précisé le Pr Camus.

Il y a aussi le tissu économique du pays : Joël Blondel, de la Direction générale du travail, a expliqué que les entreprises avaient reçu les recommandations du ministère pour la poursuite de leur activité en mode dégradée : «Les dirigeants seront confrontés à un niveau d'absentéisme jamais vu et de longue durée» et devront établir un plan de continuité avec des mesures pour les salariés (droit de retrait, achat de masques, garde des enfants, etc.) et pour les fournisseurs, sous-traitants (mise en quarantaine des produits).
Un élevage de poulets sur le point d'être abattu à Hong-Kong, le mois dernier. Il y a désormais 15 pays touchés par des cas humains de grippe aviaire

Source le figaro

Un exelent document en format PDF à télécharger

http://splf.org/s/spip.php?article394
Revenir en haut Aller en bas
ouroboros

avatar

Masculin Scorpion Cochon
Messages : 131
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 33

MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Mer 28 Déc 2011 - 19:01

disséminer un virus aussi fulgurant pour alléger la terre de quelques miliards d'humains me parrait aussi fous que de faire des attaques radioactives.

pourquoi? parce que c'est simplement incotrôlable, et si on veut faire une épuration de masse, il faut pouvoir choisir les victimes, et les survivants!

mais bon, en partant dans les théories conspirationnaistes, c'est vrais qu'on peut se dire que le coup que nous a fais bachelot l'an dernier pour les dégats qu'à fais ce virus n'avait pour seule utilité que de décrédibiliser les mesures de protection de la santé publique (vaccination massive etc...) afin que le jour où un vrais loup se pointe plus personne n'y crois car on a crié au loup bien trop de fois!

c'est une bonne question... l'avenir nous en donnera la réponse, en tout cas restons vigilants.
Revenir en haut Aller en bas
claude.c31

avatar

Masculin Messages : 1162
Date d'inscription : 25/11/2010
Localisation : ici et là

MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   Mer 4 Avr 2012 - 14:08


Edito mars 2012: "on a créé le virus le plus dangereux du monde" par sciencesetavenir

Pour la première fois depuis la conférence d'Asilomar sur la génétique en 1975, des chercheurs ont décidé d'appliquer un moratoire sur leurs travaux : en l'occurrence la modification du virus H5N1 de la grippe aviaire pour le rendre transmissible entre mammifères. Faut-il ou non publier ces travaux? poursuivre ces recherches? Sciences et Avenir explore ces questions dans son numéro de mars 2012, en kiosque dès le 23 février.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vaccination nouveau virus h5n1   

Revenir en haut Aller en bas
 

vaccination nouveau virus h5n1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau virus ???
» La vaccination des volailles contre le virus du H5N1
» Loi martiale en Ukraine - nouveau virus - peste pneumonique?
» nouveau virus
» Attention: Un nouveau virus qui attaque les profils Facebook!.. Mettre à jour son antivirus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Santé & environnement  :: Grippes / Virus / Lobby pharmaceutique :: Vaccinations-