Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "des plaies irréparables et très graves" entre la Turquie et la France après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
samskaraa

avatar

Féminin Taureau Chien
Messages : 1006
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 35

MessageSujet: "des plaies irréparables et très graves" entre la Turquie et la France après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915   Jeu 22 Déc 2011 - 18:09

Rappel du premier message :

Peu après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915, jeudi 22 décembre, le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé une série de mesures de rétorsion contre la France. "Cela va ouvrir des plaies irréparables et très graves dans les relations bilatérales"et relève d'"une politique fondée sur le racisme, la discrimination et la xénophobie". a-t-il prévenu, avant de déclarer : "Nous révisons nos relations avec la France".
Dans un premier temps, Ankara a rappelé son ambassadeur à Paris. Par la suite, Recep Tayyip Erdogan a annoncé devant la presse la suspension des visites bilatérales, le rappel pour consultations de l'ambassadeur de Turquie en France et indiqué que "les exercices militaires conjoints avec la France et toutes les activités militaires avec ce pays ont été annulés".

La Turquie décidera désormais au cas par cas pour toute demande militaire française d'utiliser son espace aérien et "rejette dorénavant toute demande française pour ses bâtiments de guerre de visiter les ports turcs", a souligné le chef du gouvernement turc.

Ce dernier a expliqué qu'il s'agissait là d'un premier train de sanctions contre la France, alliée de la Turquie au sein de l'OTAN, et que "graduellement" d'autres mesures pourraient être mises en oeuvre. Ces mesures étaient largement attendues en cas d'adoption du texte, les reponsables turcs répétant qu'il y aurait des "conséquences" à un tel geste.



REMERCIEMENTS DE L'ARMÉNIE


Le texte déposé par la députée UMP Valérie Boyer a été adopté en première lecture à main levée par une très large majorité de la cinquantaine de députés présents, jeudi. La proposition de loi, qui visait dans une première version la négation du seul génocide arménien, a été élargie pour s'appliquer à tous les génocides reconnus par la loi. Elle prévoit de punir la négation d'un génocide d'un an d'emprisonnement, d'une amende de 45 000 euros ou des deux à la fois.

Le ministre des affaires étrangères arménien, Edouard Nalbandian, a quant à lui voulu "une fois de plus, exprimer [s]a gratitude aux plus hautes autorités de la France, à l'Assemblée nationale et au peuple français".

L'examen de ce texte s'est déroulé dans un climat parfois empreint d'émotion, et avec peu de voix discordantes, malgré les réserves exprimées dans les médias par plusieurs membres de la majorité. Devant l'Assemblée, plusieurs centaines de manifestants s'étaient réunis pour protester.

Patrick Devedjian, député UMP des Hauts-de-Seine et lui-même d'origine arménienne, a été l'un des derniers orateurs à défendre à la tribune de l'Assemblée nationale la proposition de loi de sa collègue Valérie Boyer, avant la discussion des amendements. "Il ne s'agit pas d'écrire l'histoire mais de poser un acte politique indispensable", a-t-il dit.

Visiblement ému, il a souligné qu'il n'y avait "pas besoin de réunir les historiens pour savoir s'il y a eu ou non un génocide" en 1915. M. Devedjian a rappelé que des historiens turcs avaient été poursuivis par la justice de leur pays "pour avoir affirmé l'existence d'un génocide arménien". Il estime "qu'il y a une majorité au Sénat pour voter ce texte" et "espère que cette majorité votera de manière conforme".



"SOUFFLER SUR LES BRAISES"


Seul opposant à la proposition autorisé à prendre la parole lors de la discussion générale, selon Lionel Tardy, le député UMP Michel Diefenbacher, président du groupe d'amitié France-Turquie, s'est exprimé à la tribune de l'Assemblée "contre" le texte. Selon lui, "dans cette région stratégique, si sensible et si fragile, personne n'a intérêt à souffler sur les braises. C'est pourtant cela que fait le texte. (...) Que dirions-nous, nous Français, si un autre pays venait nous dire ce qu'il faut penser du massacre des Vendéens sous la Convention et nous menacer de sanctions si nous pensions autrement ?", a-t-il lancé.

Michel Diefenbacher est intervenu après de nombreux autres députés de gauche comme de droite, la plupart élus de départements où vivent de fortes communautés arméniennes, qui ont approuvé la proposition de Valérie Boyer, suscitant une remarque ironique de Lionel Tardy sur Twitter.

François de Rugy, député EE-LV, a indiqué que lui et ses deux collègues à l'Assemblée n'avaient pas participé au vote. François Pupponi, député et maire PS de Sarcelles, a pour sa part souhaité un prochain vote favorable du Sénat nouvellement passé à gauche sur ce texte. "J'espère qu'avant la fin de cette législature, nous aurons l'honneur de voter ce texte", a-t-il dit.

Mercredi, le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, avait laissé entendre que le texte ne serait vraisemblablement pas adopté avant la fin de la législature en cours. Jean-Michel Baylet, sénateur et président du Parti radical de gauche, a annoncé que les sénateurs de son parti "ne voteront pas la proposition de loi" car "les radicaux de gauche sont opposés à cette nouvelle loi mémorielle".


http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/12/22/les-deputes-votent-le-texte-sur-la-negation-des-genocides_1621648_823448.html


Dernière édition par samskaraa le Jeu 22 Déc 2011 - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "des plaies irréparables et très graves" entre la Turquie et la France après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915   Sam 24 Déc 2011 - 17:20

Citation :
Pour info la Mongolie

Si tu étudies l'histoire de la turquie ou de l'islam,tu comprenderas que les mongols sont les ancêtres de la turquie.

Wikimen nous dit...sur les turcs

La quasi totalité du domaine scientifique pense que les peuples turcs sont originaires d'Asie centrale (anciennement Turkestan). Une petite minorité, comprenant les idéologistes panturques, envisagent une origine plus à l'ouest, suivie d'une migration vers l'Asie centrale durant la préhistoire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Peuples_turcs



a plus
Revenir en haut Aller en bas
Ghost

avatar

Masculin Messages : 789
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: "des plaies irréparables et très graves" entre la Turquie et la France après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915   Sam 24 Déc 2011 - 17:48

Citation :

Si tu étudies l'histoire de la turquie ou de l'islam,tu comprenderas que les mongols sont les ancêtres de la turquie.

historiquement tu parle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "des plaies irréparables et très graves" entre la Turquie et la France après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915   Dim 25 Déc 2011 - 19:46

Oui.

Car les mongols on envahit le moyen orient.Une fois conquérit les pays de islam, ils se sont convertit à l'islam et ont crée l' empire ottoman. Si tu regarde bien les turcs ont des yeux bridées,et la peau bazzanée comme sont leur ancêtres mongols.

a plus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "des plaies irréparables et très graves" entre la Turquie et la France après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915   Mar 27 Déc 2011 - 1:54

Génocide arménien : les hackers turcs de Valérie Boyer menacent les autres députés français…


VIDÉO — «Vous, la diaspora arménienne, êtes de tels lâches que vous n’avez pas le cran d’ouvrir les archives arméniennes et de faire face à la vérité. La vérité» est qu’on ne peut pas parler de «génocide arménien». Visible hier soir sur le site, piraté, d’une députée UMP, le message de militants pro-turc renvoie à ce qui se transformer en véritable affaire d’Etat. Au point que Valérie Boyer, à l’origine de la proposition de loi réprimant la négation de génocide, dont celui des Arméniens, veut porter plainte. Choquée par les « menaces de viol, de mort, de destruction, injures et insultes» qu’elle, sa famille et ses parents reçoivent, la députée estime qu’il « n’est pas possible de se laisser insulter en tant que personne mais aussi par rapport à ses fonctions» (de parlementaire, ndlr).


L’Assemblée nationale a adopté jeudi la proposition de loi pénalisant la contestation de tout génocide, dont celui des Arméniens en 1915, provoquant la colère de la Turquie, le gel de sa coopération militaire avec la France et le rappel de son ambassadeur à Paris.
Hier, le vice-Premier ministre turc, Ali Babaca a accusé, le président Nicolas Sarkozy d’avoir manqué à sa promesse selon laquelle le Parlement français ne voterait pas une loi sanctionnant la négation du génocide arménien.
Le retour des hackers de « Charlie Hebdo »

Le message inscrit sur le site de Valérie Boyer est signé par le groupe « GrayHatz ». Ce groupe de hackers pourrait être étroitement lié à celui des hackers turcs « Akincilar », auteurs de l’attaque du site de Charlie Hebdo au mois de novembre. Le groupe « Akincilar » avait alors déclaré vouloir lutter contre « les publications qui attaquent nos croyances et nos valeurs morales, qui proposent des contenus pornographiques et sataniste », ainsi que les « publications adversaires à la Turquie ».

« Tous les sites web des députés français » menacés


Le groupe de hackers turcs Akincilar aurait peu de temps après le piratage du site de Valérie Boyer transmis un message au Nouvel Observateur : « Nous allons pirater tous les sites web des députés français. Nous nous expliquerons [nos motivations] après avoir fini de protester sur les autres sites web ».

Le texte est inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée. Désormais, il doit l’être au Sénat.


a plus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "des plaies irréparables et très graves" entre la Turquie et la France après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915   Mer 28 Déc 2011 - 7:18

Citation a écrit:

VIDÉO — «Vous, la diaspora arménienne, êtes de tels lâches que vous n’avez pas le cran d’ouvrir les archives arméniennes et de faire face à la vérité. La vérité» est qu’on ne peut pas parler de «génocide arménien». Visible hier soir sur le site, piraté, d’une députée UMP, le message de militants pro-turc renvoie à ce qui se transformer en véritable affaire d’Etat. Au point que Valérie Boyer, à l’origine de la proposition de loi réprimant la négation de génocide, dont celui des Arméniens, veut porter plainte. Choquée par les « menaces de viol, de mort, de destruction, injures et insultes» qu’elle, sa famille et ses parents reçoivent, la députée estime qu’il « n’est pas possible de se laisser insulter en tant que personne mais aussi par rapport à ses fonctions» (de parlementaire, ndlr).
L'Arménie dite"historique"actuelle est par elle même un livre ouvert ! il n'y a plus d'arméniens sur tout un territoire qui leur appartenait depuis la plus haute antiquité. Il ne reste que quelques personnes par ci par là islamisées ; les églises ont été dynamitées ou transformées en écurie; la Turquie a fait disparaître des lieux historiques ou se les ai approprié ......les derniers témoins sont en train de disparaître .....
C'est aux turcs d'avoir le cran de mettre au grand jour un génocide qu'ils "planquent" depuis maintenant près de 100 ans !
Je crois , que l'avis des arméniens de la diaspora, concernant cette loi, était partagé; c'était de la naïveté ! grâce à cette proposition de loi , le masque turc est tombé !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "des plaies irréparables et très graves" entre la Turquie et la France après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915   

Revenir en haut Aller en bas
 

"des plaies irréparables et très graves" entre la Turquie et la France après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La Turquie menace d'expulser 100 000 ressortissants arméniens
» Insultes graves entre élèves
» du rififi au Saint sepulcre.
» Le génocide arménien
» Le «génocide arménien», une machination monstrueuse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Actualités (Autres)-