Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marine Le pen, le masque est tombé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Bojackoh

avatar

Masculin Messages : 399
Date d'inscription : 22/06/2011
Localisation : 13 Marsaillllllle

MessageSujet: Marine Le pen, le masque est tombé   Ven 23 Déc 2011 - 2:53

Rappel du premier message :

Le pen le masque est tombé

Voilà comment Mme Marine Le pen nous trompe, NOUS les français.
Elle use et abuse d'un fallacieux procédé de langage vicieux et vicié pour faire croire et admettre
une chose à un grand nombre de personne tout en pensant bien largement contraire.
Je vous rappelle qu'en sa qualité d'avocate, elle sait se servir de la langue française
en employant la sémantique et la rhétorique, le parfait cocktail pour une langue de bois bien fourchue
et acide.
Volontairement, elle amalgame et crée la confusion autour des termes Euro et Europe pour tromper
son monde, nous les français. Hélas, on a très vite fait le réflexe d'extrapoler et de faire
le DANGEREUX raccourci Euro=Europe, Europe=euro. Et ça marche car d'après des sondages internet,
elle obtient en moyenne 46% de vote. Il faut avoir le génie du malin pour agir de la sorte...mais
encore plus pour en retirer des bien-faits.

Je ne vous apprends rien en écrivant que l'union Européenne et la Zone Euro sont deux choses
bien distinctes et différentes car tous les pays de l'U.E ne font pas partie de la Zone Euro par contre
ils subissent tous, sans exception le diktat et l'intimidation voir la vindicte de Bruxelles.
Comme vous le savez déjà le pouvoir, non la souveraineté des nations de l'U.E a été transféré
au Parlement Bruxellois. Toutes les décisions des peuples français, allemands, autrichiens, lettons....
sont prises là-bas et votées par des hommes et des femmes politiques non élus démocratiquement
et grassement payés (à esclavager les peuples) à coup d'enveloppe secrète, de chèque mystère,
de dessous de table, de mallette et j'en passe...des personnes comme Marine Le pen dont il est inutile
de rappeler qu'elle est eurodéputée. Les privilèges financiers et autre que j'ai cité plus haut
peuvent surement expliquer cette fonction.

Sortir de l'EURO et non de L'EUROPE ou de l'Union Européenne n'entraine pas les mêmes conséquences.
CE QU'ELLE NOUS PROMET, TOUT CE QU'ELLE PROPOSE A TOUS SES ADHERENTS, A TOUS SES
VOTANS ET AUX PERSONNES QUI L'ECOUTENT,
c'est de rester tout bonnement sous la coupe,
sous la dictature de Bruxelles et de continuer avec ce système esclavagiste par la dette,
condamné à payer des intérêts sur des intérêts sur des intérêts.

Aussi pour que des gens comme elle, puisse continuer leur business, leur trafique, leur magouille
au parlement de Bruxelles.

Elle n'a jamais proposé de sortir de l'U.E et donc de retrouver notre souveraineté. Je vous en prie non
je vous en supplie re-ré-écouté ses discours et vous vous apercevrez qu'elle parle juste de sortir de
l'EURO et non de L'EUROPE. Le faites de dire, ''je veux retrouver le franc'', c'est juste pour chatouiller,
flatter notre nationalisme latent et ainsi nous endormir, nous enfumer.
Ce qui ne règle pas les choses car sortir de la zone Euro pour récupérer le Franc mais sans quitter
l'U.E. C'est comme enlever une chevalière à une personne qui porte de lourde charge,
vous en conviendriez que ça ne change absolument rien. C'est aussi inutile que futile et
je vous renvoie
au tonneau des Danaïdes. Le seul moyen de rompre le cycle infernale de la voyoucratie est
de couper la tête de la HARPIE Bruxelloise et de la GORGOGNE City of London (1000 ans de viols et
de sévices mondiales).

J'étais comme la plupart des personnes qui trainent sur ce genre de site et je vous avouerais que
je commençais à m'intéresser à ses discours jusqu'à ce que je comprenne la NUANCE entre EURO
ET EUROPE.

Je terminerais juste par ces quelques évidences :
Elle critique l'Europe mais elle est eurodéputée. HYPOCRISIE.
Elle dénonce une classe sociale qu'elle qualifie de petite élite oligarchique dont elle fait amplement
partie. DOUBLE HYPOCRISIE.
Son programme pour les élections de 2012 est de maintenir la dictature du parlement de Bruxelles
mais c'est pas grave puisqu'on va retrouver le franc, on devrait-être heureux.. On sera tout de
même tyranniser mais avec le Franc, merci Marine. On est plus dans l'Hypocrisie on est dans la traitrise,
la même que celle de Pompidou et Giscard en janvier 1973.
Et surtout elle nous ment, elle vous ment, elle nous manipule, elle vous manipule. Pas un seul
pour rattraper l'autre, tous des pourris ces voyous de la voyoucratie.


Dernière édition par Bojackoh le Lun 26 Déc 2011 - 10:09, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
greb



Masculin Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Lun 13 Fév 2012 - 0:46

La Question qui T.U.E.: Conférence de Presse de Marine Lepen à La Réunion -


La Question qui T.U.E.: Conférence de Presse de... par UPR-TV
Revenir en haut Aller en bas
neogemeau



Masculin Gémeaux Singe
Messages : 103
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Lun 13 Fév 2012 - 20:59

greb a écrit:
La Question qui T.U.E.: Conférence de Presse de Marine Lepen à La Réunion -


La Question qui T.U.E.: Conférence de Presse de... par UPR-TV

Comme tu viens de l'ennoncer!! la question qui tue!! mais pas la question qui tue Marine Lepen mais bien au contraire!!!ouvrez donc les yeux et surtout les oreil!!! Merci l'Euro, merci l'Europe, merci la ratification!!! Heureusement que 53% des Français lors du referundum avaient dis non!!! voilà!! Sarko à forcé les choses avec ça ratification, voila le resultat!!! allez y, continuez à voter !!! quand vous serez pied et poing liées à la misere vous regretterez mais il sera trop tard!!! Merci FN de t'efforcer d'ouvrir les yeux à tous ces aveugles!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Lun 13 Fév 2012 - 21:11

Que marine le pen est victime d'une stigmatisation ok ..
Que marine le pen est un danger, ok aussi ...

C'est une sous fifre servant à gesticuler les foules dans une même direction ...
Si on est républicain, il y a d'autres partis qu'elle à supporter ...
Revenir en haut Aller en bas
neogemeau



Masculin Gémeaux Singe
Messages : 103
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Lun 13 Fév 2012 - 21:35

Bojackoh a écrit:
Il faut rester objectif, le FN n'a pas le monopole de la démagogie et du clientélisme, tous les partis politiques utilisent les mêmes procédés
hypocrites pour recueillir des voix.
+10 pour le Monsieur Coca-cola.

De toute manière le monde est dirigé soit par des Monarques (Mohamed VI), soit par des Oligarque (Sarkozy) soit par des Dictateurs (Hu Jintao)
et que le terme ou la fonction de Président ne peut-être utilisé pour un Etat car on est Président d'une société, d'une entreprise ou d'une association
nullement d'un Etat. Quand on a compris ça, on se doit de reconnaître que le monde dans lequel on vit n'est qu'une vaste FARCE.

Nos chères élites dégénérées et leurs larbins d'intellects faussaires (Juppé, Fillon, DSK, sarkozy, Le Pen, Hollande, Cameron, Obama....) ont lu :
Socrate, Platon, Aristote, Rousseau, Hugo, Voltaire....tous les érudits et écrivains qui ont marqué notre histoire, notre pensée et qui ont écrit sur l'Oligarchie
et la Démocratie. Ils savent très bien qu'elles sont les différences entre ces deux systèmes. ils savent que nous ne sommes pas en démocratie.

Aristote écrivait déjà au 4ème siècle av. J.C (dans son ouvrage Politique, III) << le raisonnement rend donc évident, semble-t-il, que la
souveraineté d'une minorité ou d'une majorité n'est qu'un accident, propre soit aux oligarchies (ce terme n'est pas nouveau,
il a 2500 ans)
soit aux démocraties, dû au fait que partout les riches sont en minorité et les pauvres en majorité. Aussi... la différence
réelle qui sépare entre elles démocraties et oligarchies, c'est la pauvreté et la richesse ; et nécessairement, un régime où les dirigeants,
qu'ils soient minoritaires ou majoritaires, exercent le pouvoir grâce à leur richesse est une oligarchie,
et celui où les pauvres gouvernent, une démocratie
>>

ou encore ça, Aristote dit : << La sélection par tirage au sort et la rétribution accordée pour la tenue d'une charge étaient les chevilles ouvrières du système.
Les élections sont aristocratiques et non démocratiques : elles introduisent un élément de choix délibéré, de sélection des meilleurs citoyens, les aristoi, au lieu
du gouvernement par le peuple tout entier.
>>

Nos Zélites ont eu plusieurs siècles de réflexion pour savoir comment berner tous les peuples de la Terre, ça a commencé avec les amerlocks,
il y a plus de Deux siècles. Ils ont simplement pris la définition de l'oligarchie et l'ont mise sur celle de la démocratie. En faite, le mensonge universel :
c'est la démocratie moderne et ce mensonge a été inoculé à nos ancêtres par l'intermédiaire de l'Education Nationale (mondiale) et ce poison continue d'être
injecté de génération en génération. Un poison qui est relayé, entretenu, alimenté par la TVlobotomie.

Moses I. Finley 1912-1986, (Américain naturalisé Britannique en 1962, écrivain spécialiste de la grêce antique) disait que c'est l'indifférence et l'ignorance
des électeurs qui ont pu conduire aux démocraties o(a)ccidentales.

Pour finir ARISTOTE écrivait << C'est un malheur du temps que les fous guident les aveugles. >>
Quant à Shakespeare il écrit << quel époque terrible que celle où des idiot dirigent des aveugles. >>
Moi, j'écrirais plutôt Quelle malheureuse époque où des fous contrôlent des idiots dirigeant des aveugles.



dis moi, hors mis reprendre des citations et casser du sucre sur le dos du FN, t'as pas plutot des arguments ou de vrais discours sur le FN pour appuyer ta mauvaise foi??? faire du copier coller en citation d'Aristote ou d'autre pour exprimer ta vision du monde, ok, c'est classe, tu fais intello, c'est cool, donc maintenant tu pourrais un peut develloper le sujet sur ce que tu reproche au Front Nationnal??? du style si tu dis que le Front est Raciste, ok, tres bien, donne nous donc la source de ta video ou de ton article, bien entendu l article ou la video integrale...c'est si facile de sortir les choses de leurs contexte...moi tu voi, de tous ce que je vais débattre avec n'importe quel internaute ici je vous démontre par A+B que vous avancez les choses sans preuve, ce qui est honteux et apres vous parlez de demago pfff et en plus moi je peu vous donner tout documents officiel qui atteste ma bonne fois sur le Front Nationnal, maintenant je vais etre confronté à deux types de personnes: premier type de personne est ceux qui cherchent à en savoir + et donc continuer un dialogue de constructif et surtout pour eux informatif et le deuxieme type de personnes qui, pour diverses raisons que je ne vais pas enumerer car sinon j'ecris un roman, vont m'envoyer bouler en m'insultant de facho sans avoir aucuns arguments tangible à fournir pour couvrir leurs mots (maux)...
maintenant pourquoi là démocratie n'est elle pas respectée en France et bien je suis tout a fait d'acord sur un point mais vraiment juste un: nos dirigeant sont des hommes corompus par le fric et tout les avantages qu'ils ont et donc agiront toujours de la sorte pour servir leurs interets....Un homme comme Jean Mari Lepen est un Homme qui, malgré ça fortune personnel est un patriote et aime son pays la France et les Français et quand on dit Français on parle bien de coeur, qui à consacré ça vie à se battre, non pas pour la place de président mais avant tout pour que son peuple ne soit pas victime des torsionnaire au pouvoir...malgré qu'il ne se presentrera plus comme candidat, temps qu il aura un soufle de vie il essayera toujours de dire aux Français quand ont les exploitent...reflechissez donc a ce qu'il se passe autour de vous....quand vous ouvrirez les yeux vous vous aperceverez que "matrix" n'est pas si loin que ça...

Bojackoh a écrit:
Le pen le masque est tombé

Voilà comment Mme Marine Le pen nous trompe, NOUS les français.
Elle use et abuse d'un fallacieux procédé de langage vicieux et vicié pour faire croire et admettre
une chose à un grand nombre de personne tout en pensant bien largement contraire.
Je vous rappelle qu'en sa qualité d'avocate, elle sait se servir de la langue française
en employant la sémantique et la rhétorique, le parfait cocktail pour une langue de bois bien fourchue
et acide.
Volontairement, elle amalgame et crée la confusion autour des termes Euro et Europe pour tromper
son monde, nous les français. Hélas, on a très vite fait le réflexe d'extrapoler et de faire
le DANGEREUX raccourci Euro=Europe, Europe=euro. Et ça marche car d'après des sondages internet,
elle obtient en moyenne 46% de vote. Il faut avoir le génie du malin pour agir de la sorte...mais
encore plus pour en retirer des bien-faits.

Je ne vous apprends rien en écrivant que l'union Européenne et la Zone Euro sont deux choses
bien distinctes et différentes car tous les pays de l'U.E ne font pas partie de la Zone Euro par contre
ils subissent tous, sans exception le diktat et l'intimidation voir la vindicte de Bruxelles.
Comme vous le savez déjà le pouvoir, non la souveraineté des nations de l'U.E a été transféré
au Parlement Bruxellois. Toutes les décisions des peuples français, allemands, autrichiens, lettons....
sont prises là-bas et votées par des hommes et des femmes politiques non élus démocratiquement
et grassement payés (à esclavager les peuples) à coup d'enveloppe secrète, de chèque mystère,
de dessous de table, de mallette et j'en passe...des personnes comme Marine Le pen dont il est inutile
de rappeler qu'elle est eurodéputée. Les privilèges financiers et autre que j'ai cité plus haut
peuvent surement expliquer cette fonction.

Sortir de l'EURO et non de L'EUROPE ou de l'Union Européenne n'entraine pas les mêmes conséquences.
CE QU'ELLE NOUS PROMET, TOUT CE QU'ELLE PROPOSE A TOUS SES ADHERENTS, A TOUS SES
VOTANS ET AUX PERSONNES QUI L'ECOUTENT,
c'est de rester tout bonnement sous la coupe,
sous la dictature de Bruxelles et de continuer avec ce système esclavagiste par la dette,
condamné à payer des intérêts sur des intérêts sur des intérêts.

Aussi pour que des gens comme elle, puisse continuer leur business, leur trafique, leur magouille
au parlement de Bruxelles.

Elle n'a jamais proposé de sortir de l'U.E et donc de retrouver notre souveraineté. Je vous en prie non
je vous en supplie re-ré-écouté ses discours et vous vous apercevrez qu'elle parle juste de sortir de
l'EURO et non de L'EUROPE. Le faites de dire, ''je veux retrouver le franc'', c'est juste pour chatouiller,
flatter notre nationalisme latent et ainsi nous endormir, nous enfumer.
Ce qui ne règle pas les choses car sortir de la zone Euro pour récupérer le Franc mais sans quitter
l'U.E. C'est comme enlever une chevalière à une personne qui porte de lourde charge,
vous en conviendriez que ça ne change absolument rien. C'est aussi inutile que futile et
je vous renvoie
au tonneau des Danaïdes. Le seul moyen de rompre le cycle infernale de la voyoucratie est
de couper la tête de la HARPIE Bruxelloise et de la GORGOGNE City of London (1000 ans de viols et
de sévices mondiales).

J'étais comme la plupart des personnes qui trainent sur ce genre de site et je vous avouerais que
je commençais à m'intéresser à ses discours jusqu'à ce que je comprenne la NUANCE entre EURO
ET EUROPE.

Je terminerais juste par ces quelques évidences :
Elle critique l'Europe mais elle est eurodéputée. HYPOCRISIE.
Elle dénonce une classe sociale qu'elle qualifie de petite élite oligarchique dont elle fait amplement
partie. DOUBLE HYPOCRISIE.
Son programme pour les élections de 2012 est de maintenir la dictature du parlement de Bruxelles
mais c'est pas grave puisqu'on va retrouver le franc, on devrait-être heureux.. On sera tout de
même tyranniser mais avec le Franc, merci Marine. On est plus dans l'Hypocrisie on est dans la traitrise,
la même que celle de Pompidou et Giscard en janvier 1973.
Et surtout elle nous ment, elle vous ment, elle nous manipule, elle vous manipule. Pas un seul
pour rattraper l'autre, tous des pourris ces voyous de la voyoucratie.


c'est quand meme marrant, on croirai que tu viens juste de connaitre le front nationnal sur cette video?! bien entendu que sortir de l'euros c'est sortir de l'europe, réécoute ce qu'elle dit!! et pour que tu sois un peu plus objectif je t'invite à ecouter les conférences de presse ainsi que tout ces autres discours, l'europe est la ruine de notre pays et le front nationnal n'accepte aucunement que notre pays souverain soit dirigé par bruxel pfff faut arreter de sortir des choses aussi incoherentes, ça prouve bien qu'il te manque enormement de données à ton probleme et que si tu fesai fonctionner deux minutes ta matiere grise tu verrai que c'est pas cohérent de vouloir diriger sont pays si les decisions appartienne à bruxel!!! a ton avis pourquoi elle parle du traité de lisbonne!!! et une autre chose, arrete de dire que si elle est eurodeputé c'est pour le fric pffff bien heureusement qu'il y a au moin un representent du front labas (meme deux avec son pere si mes souvenir son exact)...son programme de 2012 est tout simplement de retrouver un pays SOUVERAIN donc retours au francs, retours du pouvoir de decision en france, retour des frontieres, etc etc...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Lun 13 Fév 2012 - 22:51

Très intéressant ton point de vue néogemeau
Je ne sais plus qui a écrit plus haut " le FN nous privera de toutes nos libertés"
Je savais pas que nous en avions encore!!
Ah si, une " travailler plus pour gagner moins"
Revenir en haut Aller en bas
neogemeau



Masculin Gémeaux Singe
Messages : 103
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Lun 13 Fév 2012 - 22:58

ouarf a écrit:
Très intéressant ton point de vue néogemeau
Je ne sais plus qui a écrit plus haut " le FN nous privera de toutes nos libertés"
Je savais pas que nous en avions encore!!
Ah si, une " travailler plus pour gagner moins"

Je te remercie Ouarf et je suis totalement d'accord quand tu parles de nos libertés, il faut que notre peuple se décide enfin à agir, je cherche ce que pourrait être le déclencheur....
Revenir en haut Aller en bas
fr_ankh

avatar

Masculin Messages : 960
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mar 14 Fév 2012 - 9:33

François Asselineau répond à vos interrogations concernant mlp et l'europe


Le Front National ne veut pas de sortie de l'UE ni de sortie de l'euro:

À force d’entendre les partisans de Mme Le Pen, mais aussi tous les médias et les partis installés, prétendre que le Front national propose la sortie de l’Union européenne – ce que nous savons faux –, nous avons voulu proposer une vérification approfondie à partir des textes officiels de ce parti qui est, comme nous l’avons montré précédemment, un épouvantail consentant au service du système. Les paroles ont tendance à disparaître dans les airs ou à être mal interprétées, alors que les écrits, eux, restent, et que chaque mot compte… En examinant attentivement la prose du FN, le lecteur constatera que ce parti n’a aucune intention de sortir de l’UE, et n’a même pas véritablement l’intention de sortir de l’euro !

Reprenons point par point plusieurs propositions du programme du FN. Pour les sceptiques, elles sont disponibles sur ce lien


1/ Europe

a) « Dans le cadre de l’article 50 du Traité de l’Union Européenne, il convient d’initier une renégociation des traités afin de rompre avec la construction européenne dogmatique en total échec. »

Le FN propose donc « d’initier une renégociation des traités », ce qui signifie discuter avec les gouvernements des autres pays membres de l’UE pour savoir s’ils seraient éventuellement d’accord pour accéder, peut-être, un jour, à nos requêtes. La détermination est donc plus qu’incertaine. Et la méthode est très douteuse. Le FN veut renégocier les traités « dans le cadre de l’article 50 ». Mais l’article 50 n’est pas fait pour renégocier quoi que ce soit, l’article 50 est fait pour sortir unilatéralement et complètement de l’Union européenne : « Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union. »

Ainsi, invoquer l’article 50 pour aboutir à une renégociation des traités relève à la fois de l’erreur (volontaire) et du chantage. C’est doublement condamnable. D’une part, un candidat à la présidentielle ne peut se présenter comme un maître-chanteur ou un joueur de poker, c’est indigne de la fonction à laquelle il aspire. D’autre part, c’est évidemment méprisant pour les partenaires européens de la France, avec lesquels nous devons conserver de bonnes relations après notre sortie de l’UE – et toutes les bases sont là pour cela (traité d’amitié franco-allemand, Conseil de l’Europe, etc.).

Sous la pression de l’UPR, le FN mentionne pour la première fois l’article 50, mais de quelle manière ! Nous ne le laisserons pas salir et rendre confus ce formidable instrument de libération.

Remarquons au passage l’emploi de l’expression « rompre avec la construction européenne dogmatique en total échec » qui laisse entendre qu’une construction européenne non dogmatique pourrait être mise en place et réussir. Nous sommes ici parfaitement dans le registre de l’ « autre Europe » (qui ne saurait avoir lieu, comme François Asselineau ne cesse de le démontrer).

b) « [Il faudra] que la contribution nette de la France au budget européen soit nulle, afin de dégager des marges pour le soutien notamment de notre agriculture. »

Une contribution nulle signifie : si je donne 100, je veux recevoir 100. Mais, au fait, si la France sort de l’UE, pourquoi avoir besoin de préciser ce point ? La sortie de l’UE serait le meilleur moyen de ne plus avoir l’occasion de déléguer à des autorités non élues le pouvoir d’accaparer et de dépenser l’argent collecté sur les impôts des Français.

Retrouvez tous les autres points détaillés et argumentés (cités ci-dessous) à cette adresse
Défense / État fort / Services publics / Agriculture / Emploi, réindustrialisation / Euro / Démocratie, institutions.


Les autres points (vus par F. Asselineau) et mlp :
- Compère MÉLENCHON et commère LE PEN assurent le spectacle
- Le dérapage Le Pen semestriel ! Mme Le Pen valse avec les néonazis autrichiens
- Retour sur les valses viennoises de Mme Le Pen
- ou encore ICI
Revenir en haut Aller en bas
http://lepaysdapres.eklablog.fr/
neogemeau



Masculin Gémeaux Singe
Messages : 103
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mar 14 Fév 2012 - 18:56

c'est pas la premiere fois que le Front Nationnal propose de sortir de l'Europe contrairement à ce que dis le texte fr_ankh et je trouve ça tout à fait légitime sachant qu'à la base les Français avaient refusés à 53% le referundum, l'europe nous à été imposé et ce de manière antidemocratique...les Français ont dis "ont ne veu pas de l'europe" et sarkozy a dis "bas c'est pas grave, je m'en fou, c'est moi qui décide"...
Revenir en haut Aller en bas
blakbird

avatar

Masculin Messages : 834
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mar 14 Fév 2012 - 21:15

Tout est dit, on est pas en démocratie !
C'est pas le fn ni les autres qui vont nous y emmener.

On est en dictature semi-cachée et il n'y a aucun éspoir d'en sortir.
On ne peut qu'ésperer (mais faut pas rêver non plus) que cette dictature ne soit pas plus faschiste qu'elle ne l'est actuellement.

On est en enfer, reveillez vous !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
neogemeau



Masculin Gémeaux Singe
Messages : 103
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mar 14 Fév 2012 - 21:24

blakbird a écrit:
Tout est dit, on est pas en démocratie !
C'est pas le fn ni les autres qui vont nous y emmener.

On est en dictature semi-cachée et il n'y a aucun éspoir d'en sortir.
On ne peut qu'ésperer (mais faut pas rêver non plus) que cette dictature ne soit pas plus faschiste qu'elle ne l'est actuellement.

On est en enfer, reveillez vous !

Nous somme en dictature maquillé, je suis d'accord, par contre n'affirme pas que ni le FN ni d'autre y peuvent quelque chose à moin que tu ais étudié toutes les propositions de tous les partis, si c'est le cas et bien ce serais bien que tu nous détaille les grandes lignes de chaques partis :-) il faut arretez le pécimisme et trouver des alternatives concrète plutot que de dire tel ou tel partis est nul, c'est bien pour ça que nous sommes ici? non?
Revenir en haut Aller en bas
neogemeau



Masculin Gémeaux Singe
Messages : 103
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mar 14 Fév 2012 - 22:17



voici encore pour les mauvaises langues...

Revenir en haut Aller en bas
blakbird

avatar

Masculin Messages : 834
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mar 14 Fév 2012 - 23:04

Je ne suis pas pessimiste, je suis un observateur.
Nous appartenons au régime anglo-saxon-sioniste et leur projet n'est pas de créér bisounours land.

Tous les partis politiques appartiennent à ce régime.
Seul le peuple ne l'est pas, mais nous, on est des moutons.

Et le mouton, quand t'as envie de le manger, tu lui demande pas son avis !
Quand même je vais ajouter une note guillerette :

Un bon berger viendra sauver ses moutons, encore faudra t'il le reconnaitre si on veut éviter l'abattoir.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
klaustrydium

avatar

Masculin Lion Serpent
Messages : 375
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 28
Localisation : terres celtiques

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mar 14 Fév 2012 - 23:18

Citation :
Je ne suis pas pessimiste, je suis un observateur.
Nous appartenons au régime anglo-saxon-sioniste et leur projet n'est pas de créér bisounours land.

Tous les partis politiques appartiennent à ce régime.
Seul le peuple ne l'est pas, mais nous, on est des moutons.

Et le mouton, quand t'as envie de le manger, tu lui demande pas son avis !
Quand même je vais ajouter une note guillerette :

Un bon berger viendra sauver ses moutons, encore faudra t'il le reconnaitre si on veut éviter l'abattoir.

Je soutiens ton point de vue blakbird !

Je n'est pas beaucoup d'experience en matière politique, mais pour moi ce ne sont que des pantins qui jouent une pièce de théatre !

Quand on voit tous ces clowns à l'assemblée a faire des avions en papier et vociféré comme des veaux qu'on égorgent. je suis outré !

Les politicards en campagnes font toujours de belles promesses, et une fois bien installé ! on peu allé se faire ...

et comme je disais dans un autre posts ! on n'a pas encore la liste officielle des candidats, (ils crapahutent pour leurs 500 signatures)
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mer 15 Fév 2012 - 1:40

neogemeau a écrit:
c'est pas la premiere fois que le Front Nationnal propose de sortir de l'Europe contrairement à ce que dis le texte fr_ankh et je trouve ça tout à fait légitime sachant qu'à la base les Français avaient refusés à 53% le referundum, l'europe nous à été imposé et ce de manière antidemocratique...les Français ont dis "ont ne veu pas de l'europe" et sarkozy a dis "bas c'est pas grave, je m'en fou, c'est moi qui décide"...
Qu'on soit d'accord ou non avec le FN, il est faux de dire que le FN veut sortir de l'Europe. Comme le dit fr_ankh, le FN veut "renégocier" les traités européens, il ne veut pas "sortir" des traités (sortir des traités européens étant la seule façon de sortir de l'Europe, permettant par la même occasion à la France de retrouver sa souveraineté pleine et entière).

Pour en être convaincu, il suffit de lire les proposition du FN :

Citation :
La France doit préparer, avec ses partenaires européens, le retour aux monnaies nationales, qui permettra d’effectuer des dévaluations compétitives. Le couple franco-allemand peut jouer un rôle moteur pour sortir du marasme.

Citation :
Dans le cadre de l’article 50 du Traité de l’Union Européenne, il convient d’initier une renégociation des traités afin de rompre avec la construction européenne dogmatique en total échec. Il faut désormais jeter les bases d’une Europe respectueuse des souverainetés populaires, des identités nationales, des langues et des cultures, et qui soit réellement au service des peuples par des actions concrètes.
Source : http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/politique-etrangere/europe/
Revenir en haut Aller en bas
fr_ankh

avatar

Masculin Messages : 960
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mer 15 Fév 2012 - 6:23

Eh oui Mephusteg il y a des sourds qui sont aveugles...

Voici ce que l'on trouve dans le forum de M. Asselineau à la question (avec la vidéo qui correspond bien) comment le FN souhaite sortir de l’EURO ?

Citation :
La VERITE sur le FN en image
http://www.u-p-r.fr/forum?mingleforumaction=viewtopic&t=554

Voici une vidéo édifiante qui corrobore TOTALEMENT les propos de M.Asselineau (pour ceux qui auraient encore des doutes) concernant la position (ou la non position) du FN quant à la sortie de l’EURO (vidéo tournée lors d’une conférence de presse de MLP à la Réunion le 07/02/2012) :


Analyse chronologique (personnelle) de la vidéo :

1. Question très simple de l’intervenant à MLP (0s à 23s) : Il demande comment le FN souhaite sortir de l’EURO sans sortir de l’UE alors que les traités européens l’interdisent. Il site donc la seule voie légale : la dénonciation de l’article 50 du T.F.U.E. Il dit également quelque chose de très intéressant : cette proposition est « défendue par M.Asselineau de l’UPR, interdit des médias et que vous connaissez parfaitement ».

2. Début de réponse de MLP (23s à 1m57s) : Elle commence par un peu d’ironie : « tiens, tiens, tiens, on nous aurait menti ? ». Je ne sais pas comment interpréter ceci : fait-elle preuve de condescendance vis-à-vis de son interlocuteur ? Fait-elle de l’humour ?
En tous cas, elle commence par noyer le poisson en répondant que la classe politique française conteste ce point (je n’ai personnellement jamais entendu parler de ce sujet de la part de nos politiques) et en ne répondant absolument pas à la question, pourtant très claire de l’intervenant (il lui fait d’ailleurs remarquer).
On pourra également remarquer qu’elle semble bien connaître M.Asselineau.
MLP continue à ne pas répondre en expliquant que l’UE nous « vole nos pouvoirs qui nous permettraient d’être maîtres de notre avenir », nous « a mis en esclavage » en s’appuyant notamment sur ce qu’a révélé M.Attali ( http://www.youtube.com/watch?v=jXBLvGuNVuU&list=UU7OMeUFuZMacpPk2fc9UlOA&index=21&feature=plcp ). Et ça continue comme ça pendant quelque temps.
Je suis d’accord sur ces points, qui sont l’essence même du combat de l’UPR, mais ce qui est important n’est pas là. Ce qui est important, c’est que durant tout ce temps, elle élude totalement l’interrogation d’origine et fait ce que font TOUS les politiques : elle tourne autour du pot pour essayer de contourner la question !
Elle finit par dire : « nous ne nous laisserons pas enfermer par un bout de papier ». J’en arrive à la 1e conclusion suivante : le FN « propose » de sortir de l’EURO en violant les traités (ce bout de papier n’étant rien d’autre que la constitution européenne), en se plaçant au-dessus des lois et en violant l’article 5 de la constitution française : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution (…). Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. ». Mais ce n’est que la 1e conclusion…

3. L’intervenant repose alors EXACTEMENT la même question puisqu’il n’a pas eu de réponse (1m57s à 2m05s)

4. Nouvelle réponse de MLP (2m05s à 2m26s) : Elle ne « croit plus en l’EURO et quand il s’effondrera, l’UE s’effondrera avec lui ». Donc finalement, on ne s’assoit plus sur les traités ? On attend que ça se casse la gueule ? Puis elle redit EXACTEMENT la même chose à l’envers (UE impossible sans union monétaire). 2e conclusion : le FN attend que l’EURO se casse la gueule pour en sortir.

5. Elle précise alors : « vous savez bien, pour être un bon connaisseur de cette question »… Etant donné qu’elle ne connait pas son interlocuteur, et qu’elle ne s’appuie donc que sur les quelques paroles que celui-ci a pu prononcer, le seul qui fait qu’elle en arrive à cette conclusion donc est qu’elle connait M.Asselineau (pour ceux qui en douteraient encore)

6. L’intervenant lui précise ce que beaucoup de personnes croient (alors que ce n’est pas le cas puisque le FN joue sur les mots) (2m26s à 2m38s) : « Vous nous dites dans votre programme que vous allez sortir de l’EURO »

7. MLP répond alors de façon claire (2m38s à 3m03s) : « le FN souhaite négocier la sortie de l’EURO » avec les 16 autres états. Ceci est la 3e conclusion.

8. 4e conclusion de MLP (3m03s à 3m23s) : « Il existe une clause dans les traités, qui dit que lorsque les vitaux d’un pays sont en cause, le pays peut sortir d’un traité ».

9. On repart sur certaines « vérités » (3m23s à 5m12s) : baisse des salaires en Grèce, effondrement du pouvoir d’achat, disparition de la protection sociale, risque de révolutions…Et finalement on arrive à une 5e conclusion qui est exactement la même que la 2e conclusion.

10. Dernières phrases de MLP (5m12s à la fin) : Une allusion finale à M.Asselineau qui site régulièrement le Général De Gaulle (ce qui prouve une dernière fois qu’elle connait parfaitement ses conférences)

MES conclusions :

Tout d’abord, je constate que MLP arrive à 5 conclusions (dont 4 différentes) sur UNE question à la base très simple :
– Sortie de l’EURO en violant les traités, ce qui ME semble inconcevable car nous nous exposerions à des sanctions financières de la part de l’UE auxquelles nous ne pourrions pas faire face et qui seraient légalement légitimes (même si ces lois ont été illégitimement intentées)
– Sortie de l’EURO en attendant que celui-ci se casse la gueule. Pas besoin, je pense, de s’éterniser sur ce point qui montre le degré d’incompétence du FN
– Sortie de l’EURO en négociant avec les 16 autres états. On sera tous morts avant de se mettre d’accord
– Sortie de l’EURO en appliquant une clause des traités (que je ne connais pas, mais je ne suis pas un expert en droit international) : « lorsque les vitaux d’un pays sont en cause, le pays peut sortir d’un traité ». Je ne sais pas si ce traité existe. Mais s’il existe, il aurait été judicieux de le citer (j’ai pas envie de me plonger dans les innombrables pages du TFUE). Il serait intéressant de le lire et de le comprendre (s’il existe) parce que « les intérêts vitaux d’un pays », ça ne veut rien dire. Bref, à voir sur ce point (ou MLP a dit n’importe quoi, ou il faudrait creuser ce point précis).

Ensuite, je trouve tout simplement hallucinant qu’un point aussi crucial du « programme » du FN soit si facilement mis à mal.

Je ne comprends donc absolument pas qu’une personne adhérant aux propos du FN (je parle de ceux souhaitant se dégager de la dictature européenne, pas des autres) puisse encore croire à ces mensonges, après toutes les évidences de cette vidéo. Je suis ouvert bien entendu à toute contre-analyse.

Enfin, je ne comprends pas ceux qui connaissent l’UPR, mais qui posent la question suivante : « Si M.Asselineau ne réunit pas ses 500 signatures, alors appellera-t-il à voter FN ? ». Pour moi, ces personnes n’ont rien compris. Ou alors, je n’ai rien compris…
Revenir en haut Aller en bas
http://lepaysdapres.eklablog.fr/
pass1111

avatar

Masculin Messages : 889
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mer 15 Fév 2012 - 8:39

Pour moi, ceux qui font de la Politique n'ont rien compris !!!
Je n'ai pas besoin de berger pour vivre, je préfère ma liberté. peace
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
neogemeau



Masculin Gémeaux Singe
Messages : 103
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mer 15 Fév 2012 - 18:14

fr_ankh a écrit:
Eh oui Mephusteg il y a des sourds qui sont aveugles...

Voici ce que l'on trouve dans le forum de M. Asselineau à la question (avec la vidéo qui correspond bien) comment le FN souhaite sortir de l’EURO ?

Citation :
La VERITE sur le FN en image
http://www.u-p-r.fr/forum?mingleforumaction=viewtopic&t=554

Voici une vidéo édifiante qui corrobore TOTALEMENT les propos de M.Asselineau (pour ceux qui auraient encore des doutes) concernant la position (ou la non position) du FN quant à la sortie de l’EURO (vidéo tournée lors d’une conférence de presse de MLP à la Réunion le 07/02/2012) :


Analyse chronologique (personnelle) de la vidéo :

1. Question très simple de l’intervenant à MLP (0s à 23s) : Il demande comment le FN souhaite sortir de l’EURO sans sortir de l’UE alors que les traités européens l’interdisent. Il site donc la seule voie légale : la dénonciation de l’article 50 du T.F.U.E. Il dit également quelque chose de très intéressant : cette proposition est « défendue par M.Asselineau de l’UPR, interdit des médias et que vous connaissez parfaitement ».

2. Début de réponse de MLP (23s à 1m57s) : Elle commence par un peu d’ironie : « tiens, tiens, tiens, on nous aurait menti ? ». Je ne sais pas comment interpréter ceci : fait-elle preuve de condescendance vis-à-vis de son interlocuteur ? Fait-elle de l’humour ?
En tous cas, elle commence par noyer le poisson en répondant que la classe politique française conteste ce point (je n’ai personnellement jamais entendu parler de ce sujet de la part de nos politiques) et en ne répondant absolument pas à la question, pourtant très claire de l’intervenant (il lui fait d’ailleurs remarquer).
On pourra également remarquer qu’elle semble bien connaître M.Asselineau.
MLP continue à ne pas répondre en expliquant que l’UE nous « vole nos pouvoirs qui nous permettraient d’être maîtres de notre avenir », nous « a mis en esclavage » en s’appuyant notamment sur ce qu’a révélé M.Attali ( http://www.youtube.com/watch?v=jXBLvGuNVuU&list=UU7OMeUFuZMacpPk2fc9UlOA&index=21&feature=plcp ). Et ça continue comme ça pendant quelque temps.
Je suis d’accord sur ces points, qui sont l’essence même du combat de l’UPR, mais ce qui est important n’est pas là. Ce qui est important, c’est que durant tout ce temps, elle élude totalement l’interrogation d’origine et fait ce que font TOUS les politiques : elle tourne autour du pot pour essayer de contourner la question !
Elle finit par dire : « nous ne nous laisserons pas enfermer par un bout de papier ». J’en arrive à la 1e conclusion suivante : le FN « propose » de sortir de l’EURO en violant les traités (ce bout de papier n’étant rien d’autre que la constitution européenne), en se plaçant au-dessus des lois et en violant l’article 5 de la constitution française : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution (…). Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. ». Mais ce n’est que la 1e conclusion…

3. L’intervenant repose alors EXACTEMENT la même question puisqu’il n’a pas eu de réponse (1m57s à 2m05s)

4. Nouvelle réponse de MLP (2m05s à 2m26s) : Elle ne « croit plus en l’EURO et quand il s’effondrera, l’UE s’effondrera avec lui ». Donc finalement, on ne s’assoit plus sur les traités ? On attend que ça se casse la gueule ? Puis elle redit EXACTEMENT la même chose à l’envers (UE impossible sans union monétaire). 2e conclusion : le FN attend que l’EURO se casse la gueule pour en sortir.

5. Elle précise alors : « vous savez bien, pour être un bon connaisseur de cette question »… Etant donné qu’elle ne connait pas son interlocuteur, et qu’elle ne s’appuie donc que sur les quelques paroles que celui-ci a pu prononcer, le seul qui fait qu’elle en arrive à cette conclusion donc est qu’elle connait M.Asselineau (pour ceux qui en douteraient encore)

6. L’intervenant lui précise ce que beaucoup de personnes croient (alors que ce n’est pas le cas puisque le FN joue sur les mots) (2m26s à 2m38s) : « Vous nous dites dans votre programme que vous allez sortir de l’EURO »

7. MLP répond alors de façon claire (2m38s à 3m03s) : « le FN souhaite négocier la sortie de l’EURO » avec les 16 autres états. Ceci est la 3e conclusion.

8. 4e conclusion de MLP (3m03s à 3m23s) : « Il existe une clause dans les traités, qui dit que lorsque les vitaux d’un pays sont en cause, le pays peut sortir d’un traité ».

9. On repart sur certaines « vérités » (3m23s à 5m12s) : baisse des salaires en Grèce, effondrement du pouvoir d’achat, disparition de la protection sociale, risque de révolutions…Et finalement on arrive à une 5e conclusion qui est exactement la même que la 2e conclusion.

10. Dernières phrases de MLP (5m12s à la fin) : Une allusion finale à M.Asselineau qui site régulièrement le Général De Gaulle (ce qui prouve une dernière fois qu’elle connait parfaitement ses conférences)

MES conclusions :

Tout d’abord, je constate que MLP arrive à 5 conclusions (dont 4 différentes) sur UNE question à la base très simple :
– Sortie de l’EURO en violant les traités, ce qui ME semble inconcevable car nous nous exposerions à des sanctions financières de la part de l’UE auxquelles nous ne pourrions pas faire face et qui seraient légalement légitimes (même si ces lois ont été illégitimement intentées)
– Sortie de l’EURO en attendant que celui-ci se casse la gueule. Pas besoin, je pense, de s’éterniser sur ce point qui montre le degré d’incompétence du FN
– Sortie de l’EURO en négociant avec les 16 autres états. On sera tous morts avant de se mettre d’accord
– Sortie de l’EURO en appliquant une clause des traités (que je ne connais pas, mais je ne suis pas un expert en droit international) : « lorsque les vitaux d’un pays sont en cause, le pays peut sortir d’un traité ». Je ne sais pas si ce traité existe. Mais s’il existe, il aurait été judicieux de le citer (j’ai pas envie de me plonger dans les innombrables pages du TFUE). Il serait intéressant de le lire et de le comprendre (s’il existe) parce que « les intérêts vitaux d’un pays », ça ne veut rien dire. Bref, à voir sur ce point (ou MLP a dit n’importe quoi, ou il faudrait creuser ce point précis).

Ensuite, je trouve tout simplement hallucinant qu’un point aussi crucial du « programme » du FN soit si facilement mis à mal.

Je ne comprends donc absolument pas qu’une personne adhérant aux propos du FN (je parle de ceux souhaitant se dégager de la dictature européenne, pas des autres) puisse encore croire à ces mensonges, après toutes les évidences de cette vidéo. Je suis ouvert bien entendu à toute contre-analyse.

Enfin, je ne comprends pas ceux qui connaissent l’UPR, mais qui posent la question suivante : « Si M.Asselineau ne réunit pas ses 500 signatures, alors appellera-t-il à voter FN ? ». Pour moi, ces personnes n’ont rien compris. Ou alors, je n’ai rien compris…

juste pour répondre sur tes première lignes qui démontrent bien que tu comprend tout de travers, je vais pas épiloguer pendent des semaines car quand ont tombe sur des personnes obtu à ce point là c'est peine perdu: donc premièrement quand elle dit "ont nous aurait mentis" et bien faut vraiment faire expres pour ne pas comprendre que c'est tourner en derision les contradictions par rapport à ce sujet pfff et ensuite lorsque tu dis le FN « propose » de sortir de l’EURO en violant les traités (ce bout de papier n’étant rien d’autre que la constitution européenne), en se plaçant au-dessus des lois et en violant l’article 5 de la constitution française : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution (…). Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. » je tien à te rappeler que le président actuelle à lui meme violer NOTRE DEMOCRATIE en ratifian le traité alors que les Francais ont voté majoritairement à 53% NON!!!!! elle ne fera que rétablir ce que le peuple Francais voulait à la base!!!! Avec des façons de penser et reflechir comme la tienne des trajédis comme l'affaire d'Outro se sont crées!!! Je ne dis pas ça pour te manquer de respect mais tu as trop l'espri fermé pour pouvoir étudier une video du FN objectivement, c'est tellement le cas que tu ne comprend toujours pas que les négociations avec l'europe sont impossible et conduisent donc irrémédiablement à la sorti de l'Europe tel qu'elle est aujourd'hui, sortir de l'europe ne veut pas dire vivre sans l'europe....et pour ce qui concerne ton n°8, dans les traités, il existe abituellement des clauses qui disent que si il en va de la survie du pays on peut "casser les accord" et bien c'est vrai en regle général sauf que pour l'europe ils ont fait en sorte que cette close ne s'applique pas c'est pour ça qu'elle dit "dechirer le bout de papier"....en ce qui concerne les fameuses versasions de bruxel à la France je te conseille de te renseigner sur "d'ou viennent les fond de bruxel" et " comment ça fonctionnait avant de passer à l'europe" car ça t'eviterai d'avoir des peur non justifiées, aussi injustifié que ta question sur "comment on ferai sans l'argent que nous verse bruxel"...et par pitier, arrete de dire que le FN=dictature car t'es en plein délire!!! la dictature tu la vi en ce moment!!! décidement la politique c'est pas ton fort, tu devrais changer de déba...
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mer 15 Fév 2012 - 20:40

neogemeau a écrit:
donc premièrement quand elle dit "ont nous aurait mentis" et bien faut vraiment faire expres pour ne pas comprendre que c'est tourner en derision les contradictions par rapport à ce sujet pfff
Bien évidemment que c'est pour tourner en dérision ces opposants, mais cela lui permet aussi d'essayer d'esquiver la question. Indubitablement, elle critique de belle manière le traité et l'Europe, elle dit des choses très justes en cette matière, et pourtant malgré tout cela, elle ne propose à aucun moment d'en sortir !
La vidéo permet de montrer que Marine Le Pen joue sur les mots, et laisse croire en une volonté hypothétique de quitter l'Europe, et c'est pourquoi de nombreux partisans de MLP s'y laisse prendre.

neogemeau a écrit:
et ensuite lorsque tu dis le FN « propose » de sortir de l’EURO en violant les traités (ce bout de papier n’étant rien d’autre que la constitution européenne),
En réalité, contrairement à ce que dis, le commentateur de la vidéo qui a été repris par fr_ankh, le FN ne propose pas de sortir de l'Euro (cf les propositions du FN), ce qu'elle propose c'est d'attendre que l'Euro se casse la figure de lui-même ...
D'ailleurs elle le dit ! : "je ne crois plus en l'Euro et quand l'Euro s'effondrera, l'Union Européenne s'effondrera avec lui."

Je ne vois pas où elle propose d'en sortir !!!!!!
Elle ne dit pas "quand nous sortirons de l'Euro" mais elle dit très clairement "quand l'Euro s'effondrera", ça n'est absolument pas la même chose.


neogemeau a écrit:
en se plaçant au-dessus des lois et en violant l’article 5 de la constitution française : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution (…). Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. » je tien à te rappeler que le président actuelle à lui meme violer NOTRE DEMOCRATIE en ratifian le traité alors que les Francais ont voté majoritairement à 53% NON!!!!! elle ne fera que rétablir ce que le peuple Francais voulait à la base!!!!
Et comment elle va "rétablir ce que le peuple français voulait à la base" puisqu'elle ne propose pas de sortir de sortir du traité ???????
La seule manière de sortir de l'Europe (tout en respectant l'article 5 de la Constitution) c'est de se désengager du traité et non pas de renégocier un traité dont les français ne voulaient pas.


neogemeau a écrit:
Je ne dis pas ça pour te manquer de respect mais tu as trop l'espri fermé pour pouvoir étudier une video du FN objectivement, c'est tellement le cas que tu ne comprend toujours pas que les négociations avec l'europe sont impossible et conduisent donc irrémédiablement à la sorti de l'Europe tel qu'elle est aujourd'hui, sortir de l'europe ne veut pas dire vivre sans l'europe....
Sur le principe, je suis d'accord avec ce que tu dis : il ne sert à rien de négocier, et pourtant c'est bien ce que Marine Le Pen propose : renégocier.

neogemeau a écrit:
et pour ce qui concerne ton n°8, dans les traités, il existe abituellement des clauses qui disent que si il en va de la survie du pays on peut "casser les accord" et bien c'est vrai en regle général sauf que pour l'europe ils ont fait en sorte que cette close ne s'applique pas c'est pour ça qu'elle dit "dechirer le bout de papier"....
La clause pour sortir du traité existe bel et bien !

C'est l'article 50 du traité de Lisbonne qui permet de sortir de l'Europe. Par contre cet article ne permet en aucune façon de renégocier le traité, contrairement à ce que prétend MLP.
Et pour enfoncer le clou, il n'est pas nécessaire de rénégocier un traité quand on en est sorti !




neogemeau a écrit:
Avec des façons de penser et reflechir comme la tienne des trajédis comme l'affaire d'Outro se sont crées!!!
La fumisterie de l'affaire d'Outreau oui, on pourrait en parler !!!!!! Une magnifique manière de prétendre qu'il n'existe pas de réseaux pédophiles. Un juge d'instruction sur qui on met tous les torts alors qu'il a toujours agit avec l'accord de sa hiérarchie, et le même juge qui a l'issu a été promu au poste qu'il voulait ...
oh oui, on pourrait en dire sur cette "affaire".
Revenir en haut Aller en bas
fr_ankh

avatar

Masculin Messages : 960
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Mer 15 Fév 2012 - 22:15

Comme tu dis neogemeau, pour faire court, je vais changer de débat après t'avoir dit ceci :
Tu dis "j'ai écris" ou "j'ai dis" on voit bien que tu lis de travers car lit ce qui suit "Voici ce que l'on trouve dans le forum de M. Asselineau à la question".

Code:
je tien à te rappeler que le président actuelle à lui meme violer NOTRE DEMOCRATIE
Je cite "L'Assemblée nationale [donc des députés] a adopté, mercredi 13 Février 2008, la révision de la Constitution préalable à la ratification du traité européen de Lisbonne. Le projet de loi constitutionnelle a été voté par 304 voix pour et 77 contre, cent députés votants ayant choisi l'abstention." ET NON LE PRESIDENT !

Je ne vais pas reprendre une bonne partie de ce que tu écris, j'ai pas que ça à faire mais sache que M. Asselineau tu sais celui que tu dis qui ne connais rien a été conseillé de plusieurs présidents, de certains ministres et est inspecteur général des impôts donc c'est sûr qu'il ne sait pas analyser ni un texte ni une vidéo.

Par ailleurs as-tu vu ou écouté F. Asselineau ? Etienne Chouard ? Yvan Blot ? pour ne citer que ces 3.

Autant tu écris avec émotion, autant tu résonnes comme un troufion (et c'est pas péjoratif)... Pour t'en apprendre une bonne connais-tu le M.E.S. ? (mais là on sort du débat original quoi que mlp n'en dit pas mots!).
Revenir en haut Aller en bas
http://lepaysdapres.eklablog.fr/
neogemeau



Masculin Gémeaux Singe
Messages : 103
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Jeu 16 Fév 2012 - 3:09

Etudiez donc bien ce texte et arrêtez donc de jouer sur les mots à propos de la "sortie" de l’Europe, ensuite arrêtez de persister alors que maintenant vous saurez :


Europe
Une Europe au service des peuples libres


L’Union Européenne, conclue à l’origine entre des pays de civilisations voisines, de niveaux de développement économique et social comparables, fondée sur le principe de la préférence communautaire est aujourd’hui totalement dévoyée de ses finalités.

Les résultats sont connus : ouverture des frontières induisant délocalisations, chômage, dictature des marchés, destruction des services publics, précarité, pauvreté, immigration massive. Mise en place d’un Super-État, avec sa Constitution, ses frontières indéfinies où l’on voudrait faire adhérer la Turquie, son idéologie ultra libérale et mondialiste, son ivresse de compétences nouvelles.

L’Europe sans les peuples

La construction européenne a souffert dès sa naissance « d’un déficit démocratique ». Dans le but initial de la mettre à l’abri de tout aléa politique pour dégager un intérêt commun européen, la Commission, organe non élu, procure aux technocrates des pouvoirs considérables ainsi que le monopole de l’initiative législative. 80 % au moins des lois et règlements nationaux d’importance ne sont que la transposition de ses normes et directives. Le même despotisme éclairé est appliqué à la Banque Centrale Européenne, dont les décisions monétaires s’imposent aux pays de la zone euro, qui sont devenus, au mieux, unijambistes en matière de politique économique.

L’élection des députés européens au suffrage universel n’a que très faiblement pallié ce manque de démocratie. Ce parlement reste, face à la Commission, doté de faibles pouvoirs. Le traité de Lisbonne a bien créé un droit de pétition à la condition de rassembler un million de signatures, mais la Commission dispose du droit discrétionnaire de prendre ou non en compte leur requête…
L’Europe contre les peuples

La CECA a tué in fine la sidérurgie européenne. La politique agricole commune (PAC) a marginalisé l’agriculture européenne. L’euro et l’ouverture des frontières à une concurrence déloyale ont détruit des millions d’emplois industriels, spécialement en France. La BCE a un objectif de lutte contre l’inflation, mais aucun objectif de plein emploi. Dès lors, les gouvernements ont tenté vainement de maintenir le niveau de vie en ayant recours à un endettement massif.

Mais l’interdiction faite aux États de se financer auprès de leurs banques centrales a rendu cet endettement coûteux. En France, la charge de la dette sera comparable cette année au budget de l’éducation nationale. La BCE n’a pas le droit de prêter aux Etats, mais elle prête, à un taux dérisoire, aux banques, qui prêtent à nouveau, beaucoup plus cher, aux États!

L’Union européenne, asservie par sa dette et par l’euro, est un instrument au service d’une idéologie ultra-libérale mondialiste et des intérêts du secteur financier. Celui-ci voit la crise comme une formidable occasion de poursuivre à marches forcées la dissolution des nations dans un fédéralisme qui remettra entre les mains d’experts non élus le destin des peuples et donnera aux institutions des ressources suffisantes pour mettre en place un clientélisme.

Alors que les vices de l’euro avaient été dénoncés et son échec annoncé dès avant sa naissance non seulement par le Front National mais par les meilleurs économistes, dont les Prix Nobel Milton Friedman et Maurice Allais, les pro-euro pensent tirer prétexte de cet échec, qui est leur échec, pour une intégration économique et budgétaire de la zone euro : comme toujours, l’échec d’une politique européenne doit être traité par plus de fédéralisme européen, comme les médecins de Molière traitaient l’anémie de leurs patients par une bonne saignée…

Ces élites sont prêtes à jeter en pâture de nouvelles victimes au nouveau Minotaure, à commencer par le peuple grec, pour sauver l’euro jusqu’au dernier grec vivant. Elles tentent d’empêcher tout débat sur le sujet. Mais la zone euro a la croissance la plus faible et le chômage le plus élevé du monde ! Les récessions y sont plus précoces et plus longues. Les milliards brûlés pour éteindre l’incendie grec ne font qu’en alimenter le feu dès lors que la récession entretenue par une monnaie beaucoup trop forte pour son économie la plonge dans une spirale mortelle.

L’Europe a perdu son semblant de légitimité démocratique, lorsque trois peuples ont voté contre le projet de Constitution européenne sans qu’aucune conséquence n’en ait été tirée. Le peuple français a voté contre à 55 % avec une participation de 70% et le peuple néerlandais a voté contre à 62% avec une participation de 65%. Ces deux peuples se sont vus imposés le Traité de Lisbonne par voie parlementaire. Quant au peuple irlandais, il a rejeté en 2008 le traité de Lisbonne, et s’est vu prié de revoter en 2009, sous la menace d’être privé de tout soutien européen au moment où les banques irlandaises avaient plongé le pays au cœur de la crise financière.

La France est un des pays les plus pénalisés par cette Union européenne

La France ne bénéficie pas, comme le Royaume-Uni depuis 1985, d’une réduction de sa contribution au budget de l’UE. Elle est même le pays qui supporte la partie la plus importante du surcoût entraîné par ce régime de faveur accordé au Royaume-Uni (l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche et la Suède ayant obtenu la réduction de leur contribution à ce surcoût). Elle ne bénéficie ni des réductions forfaitaires de la contribution assise sur le revenu national (obtenues par la Suède et les Pays-Bas), ni des réductions de la contribution sur la TVA accordée à l’Allemagne, à l’Autriche, aux Pays-Bas et à la Suède.

La France est le deuxième contributeur net au budget de l’Union européenne, juste derrière l’Allemagne. Mais, contrairement à cette dernière, elle ne bénéficie pas du marché intérieur et de l’euro.

La France a été pénalisée par la politique monétaire européenne : d’abord depuis 1983 par la surévaluation du franc maintenue par des taux d’intérêt trop élevés, entrainant la perte de centaines de milliers d’emplois ; puis par l’euro, le franc ayant été surévalué par rapport au mark lors de la fixation des parités de conversion. Depuis l’introduction de l’euro, l’Allemagne est le seul pays de la zone à avoir amélioré le solde de son commerce extérieur. Les balances commerciales de la France et de l’Italie, excédentaires jusque là, sont désormais déficitaires.

La France est pénalisée par l’ouverture totale des frontières, instaurée par les accords de Schengen, compte tenu de sa démographie (qui ne justifie pas une immigration massive) et de son système de protection sociale (qui joue le rôle de pompe aspirante).

Aujourd’hui, la crise finale de l’euro a largement commencé. Elle a déjà ruiné la Grèce et le Portugal, et menace sérieusement l’Italie, l’Espagne et la Belgique.

La France doit préparer, avec ses partenaires européens, le retour aux monnaies nationales, qui permettra d’effectuer des dévaluations compétitives. Le couple franco-allemand peut jouer un rôle moteur pour sortir du marasme.

Positions


Dans le cadre de l’article 50 du Traité de l’Union Européenne, il convient d’initier une renégociation des traités afin de rompre avec la construction européenne dogmatique en total échec. Il faut désormais jeter les bases d’une Europe respectueuse des souverainetés populaires, des identités nationales, des langues et des cultures, et qui soit réellement au service des peuples par des actions concrètes.

Un ministère des Souverainetés coordonnera la renégociation des Traités et la restauration de notre souveraineté nationale dans l’ensemble des domaines où elle a disparu.

Aux termes de ce processus, il faudra :

•que la France retrouve la maitrise de ses frontières, de préférence au sein d’une association libre d’états européens partageant la même vision et les mêmes intérêts sur des sujets tels que l’immigration ou les règles devant régir les échanges extérieurs et la circulation des capitaux ;
•que la France rétablisse la primauté du droit national sur le droit européen ;
•que la France retrouve la maîtrise de sa monnaie et de sa politique monétaire ;
•que vienne la période des grands projets européens innovants, au service des peuples, bâtis à partir de partenariats volontaires, comme l’ont été Ariane ou Airbus décidés, faut-il le rappeler, en dehors des institutions communautaires ;
•que la contribution nette de la France au budget européen soit nulle, afin de dégager des marges pour le soutien notamment de notre agriculture.

Nous ramènerons ainsi à leur juste place les utiles coopérations européennes : de projet, de concertation, mais en nous affranchissant de la tutelle du Super-État autocratique qui, depuis Bruxelles et Francfort, prétend régir tous les aspects de la vie politique, financière, économique, sociale et culturelle de 450 millions d’Européens.
___________________________________________________________________________________

Euro
Une fin maitrisée pour libérer la croissance

Dix années après son instauration dans la vie quotidienne des Français, l’Euro, comme monnaie unique, se révèle être un échec total malgré l’aveuglement des tenants de l’Europe de Bruxelles et de Francfort qui refusent d’admettre l’évidence. En effet, l’Euro va disparaître car le coût de son maintien devient tous les jours plus insupportable pour les nations pour lesquelles il est totalement inadapté. L’euro est depuis son origine une aberration économique dénoncée par de nombreux économistes. Les rafistolages et plans de renflouement successifs pour sauver l’euro ne permettront pas de résoudre la crise. C’est donc un plan de déconstruction ordonnée de l’euro qu’il faut maintenant initier.

Analyse :

•La monnaie unique est devenue le symbole d’une politique européenne fédéraliste d’un jusqu’au-boutisme absurde d’élites financières prêtes à sacrifier le peuple sur l’autel de leurs intérêts. La monnaie doit être remise à sa place, en redevenant un instrument économique au service de la croissance et de l’emploi. Fétichiser la monnaie comme le font les partisans acharnés de l’euro a été à l’origine de nombreuses catastrophes économiques (Argentine, France en 1993, crise des années 1930).
•L’euro était condamné dès son lancement. Le Prix Nobel américain Milton Friedman avait par exemple prédit dès le départ l’échec de l’euro, la crise qui s’en suivrait, et démontré les vertus indépassables de la liberté monétaire. Une politique monétaire unique calée sur le modèle allemand de monnaie surévaluée ne pouvait permettre une conduite efficace des politiques économiques au niveau d’Etats membres aux structures économiques très différentes.
•Aujourd’hui, le bilan de l’euro est désastreux. Les promesses de prospérité, de croissance et d’emploi n’ont pas été tenues. Depuis la création de la monnaie unique, la zone euro est la région du monde qui connaît la croissance la plus faible. Le taux de change de l’euro est beaucoup trop élevé pour la France, accélérant les délocalisations et la désindustrialisation de notre pays qui subit également depuis 10 ans la politique salariale non-coopérative de l’Allemagne.
•L’euro n’a en rien protégé l’Europe de la première grande crise de 2008. C’est aussi la zone euro qui, la première, est entrée en récession, avant les États-Unis, et c’est elle qui en sort le plus lentement. Enfin, elle connaît la récession la plus brutale (-4% en 2009, contre –2,7% aux États-Unis).
•Aujourd’hui, la crise finale de l’euro a largement commencé. Elle a provoqué la quasi ruine de la Grèce, de l’Irlande et du Portugal, et menace sérieusement l’Italie, l’Espagne et la Belgique. Le refus de l’ajustement monétaire condamne les peuples à subir des plans d’austérité qui ne font qu’aggraver la crise. C’est un piège mortel pour la France qui commence à son tour à entrer dans le cycle austérité-récession.
•Les Français peuvent maintenant mesurer le coût réel de l’euro. Au-delà d’une spectaculaire envolée des prix, le constat est le suivant : d’un coté l’austérité, d’un autre la multiplication de plans de renflouement pour les pays victimes de l’euro (159 milliards de garanties votées sans débat en septembre par le Parlement). S’il faut demain renflouer l’Italie et l’Espagne, aucun pays européen n’aura la capacité de payer et même les pays européens économiquement les plus solides, risqueront de couler. Il faut mettre un terme à cette logique absurde.

Positions

1.Il convient à présent de refuser d’engager des politiques d’austérité sans issue au nom de la préservation d’une monnaie qui étouffe l’Europe. Ces plans successifs d’austérité frappent toujours les mêmes : classes populaires et moyennes, retraités, fonctionnaires, PME/PMI. La France doit donc mettre son véto aux inutiles et ruineux plans de renflouement des pays victimes de l’euro. L’argent des Français doit rester en France.
2.la France doit préparer, avec ses partenaires européens, l’arrêt de l’expérience malheureuse de l’euro, et le retour bénéfique aux monnaies nationales qui permettra une dévaluation compétitive pour oxygéner notre économie et retrouver la voie de la prospérité. Le couple franco-allemand doit jouer ce rôle moteur dans cette concertation et cet arrêt programmé de l’expérience de l’euro. Il doit retrouver l’initiative et permettre à la zone euro de sortir du marasme. L’Allemagne y est prête, car elle sait qu’elle ne pourra pas financer sans fin tout le reste de la zone. Une majorité d’Allemands (54% en octobre 2011) sont favorables à un retour au Mark. Sortir de l’euro constitue un défi technique, mais ne provoquera aucunement le cataclysme décrit par les idéologues et autres fanatiques de la monnaie unique. Bien préparée, concertée avec les autres nations européennes, la fin ordonnée de l’euro est la condition de la renaissance économique de la France. Rester dans l’euro, c’est se condamner à « mourir à petit feu », selon l’expression de l’économiste Alain Cotta.
3.Afin d’accompagner la sortie de l’euro, un ministère chargé des Souverainetés devra prendre en charge techniquement et juridiquement la renégociation des Traités et la restauration de notre souveraineté nationale dans l’ensemble des domaines où elle a disparu, notamment monétaire.
4.Il conviendra d’adopter des mesures de contrôle des mouvements de spéculation des capitaux. Les banques de dépôt feront l’objet d’une nationalisation partielle aussi longtemps que nécessaire pour assainir les pratiques bancaires et sécuriser l’épargne des Français.
5.La coopération européenne permettra d’examiner, pendant toute la durée de la négociation, l’ensemble des options envisageables pour rétablir la souveraineté monétaire des États membres.
6.La réintroduction du franc ira de pair avec le rétablissement des prérogatives de la Banque de France en matière monétaire, y compris la capacité de consentir des avances au Trésor.
7.Une taxation exceptionnelle des actifs extérieurs libellés en euro détenus par les banques sera établie pour compenser les coûts pour l’état de sa dette résiduelle en euro, dans l’hypothèse très peu vraisemblable où l’euro existerait encore.
__________________________________________________________________________________________________

Et enfin une preuve que Marine Le Pen veut sortir de l'Europe : écrit noir sur blanc lors d'une interview et maintenant merci de vous mettre à la page et de ne plus affirmer d'inepties :

Personnage clivant à l’image du père, Marine Le Pen est depuis le 16 janvier la Présidente du Front National. Son but avoué : Dédiaboliser l’extrême-droite française.
A 42 ans, elle succède à Jean-Marie Le Pen qui avait fondé le parti en 1972. Créditée de 18% des intentions de vote dans la course à la présidentielle de 2012, elle ambitionne de conquérir le pouvoir. Modernisation de façade ou continuité assumée avec l’héritage paternel. Nous lui avons posé la question.

Maria Cecilia Cacciotto, Euronews :
“Après 40 ans de leadership de votre père, vous lui succédez à la tête du Front national. Vous avez annoncé des changements. Comment allez-vous prendre de la distance par rapport à la politique faite par votre père ?”

Marine Le Pen :
“D’abord, je n’a pas de distance à prendre parce que je suis particulièrement fière du parcours qui a été celui de mon père, qui a réussi à créer en France un parti qui défende la nation, qui est le seul mouvement face à l’ensemble de partis mondialistes qui colonisent la classe politique et il a réussi à le faire durer. Mais je crois qu’on est à un nouveau chapitre de l’histoire du Front National. Ce que j’ai appelé les éveilleurs et les bâtisseurs… Mon père a été, avec beaucoup, un éveilleur de conscience sur toute une série de problématiques qui aujourd’hui frappent la France de plein fouet. Et nous voulons être des bâtisseurs, c’est-à-dire ouvrir ce chapitre du Front National qui va nous porter au pouvoir. C’est ça notre volonté et nous nous mettons en ordre de bataille pour pouvoir appliquer des idées, accéder au pouvoir et appliquer nos idées.”

Euronews :
“Comment ? Justement vous évoquez ça, vous évoquez surtout, si je comprends bien, les élections de 2012. Vous êtes créditée de 18% de votes. Comment faire pour augmenter ce pourcentage ?”

Marine Le Pen :
“D’abord, nous avons un travail d’implantation locale à faire avec le Front National, et puis nous avons à multiplier les ouvertures sur le discours du Front National. Vous savez, pendant longtemps, le Front National a été cantonné par la presse et la classe politique uniquement au problématiques d’insécurité et au problématiques d’immigration. Or nous avons un programme bien plus large que celui-là. Et moi, mon rôle c‘était de donner une visibilité au programme économique et social du Front National, qui était, c’est vrai, mal connu, mais aussi à son programme écologique, et aussi à l’image que nous avons de l’Etat, du rôle qui doit être celui de l’Etat en France.”

Euronews :

“Est-ce que la France est prête à avoir une Présidente ?”

Marine Le Pen :
“Ah oui, je crois que pour ça, il n’y a absolument aucun problème, et en réalité, si Ségolène Royal n’a été pas élue ça tient plus à sa personnalité qu’en l’occurrence au fait qu’elle était une femme.”

Euronews :

“L’Europe ne vous intéresse pas trop, je vous cite…”

Marine Le Pen :
“Non, non, je n’ai jamais dit ça. Je n’ai jamais dit ça, au contraire. Elle a un intérêt parce que je la combat de toutes mes forces. En tout cas, l’Union Européenne, pas l’Europe. L’Europe, c’est une civilisation, c’est un territoire, je suis Européenne. Mais l’Union européenne est une structure que je considère comme totalitaire, c’est l’Union Soviétique européenne. Oui, plus elle avance, plus elle se construit sans le peuple et même contre le peuple, plus elle nous impose des directives. Nous ne voyons pas bien ce qu’elle nous apporte, il faut bien le dire, à part ruiner notre économie, nous contraindre sur le plan budgétaire, nous contraindre sur le plan monétaire et nous imposer un modèle de vie qui n’est pas le nôtre.”

Euronews :
“Si vous êtes élue Présidente, vous allez faire sortir la France de l’Europe ?”

Marine Le Pen :
“Je crois que l’Union européenne est morte. Elle brille de la lumière d’une étoile morte, elle croit qu’elle est vivante mais elle est déjà morte, parce que la monnaie qu’elle a constitué et autour de la quelle elle s’est créée est elle-même morte. Aujourd’hui, on essaie de sauver l’euro à tout prix, mais à quel prix ? Je ne veux pas que mon peuple soit obligé comme les Irlandais de baisser de 12% le SMIC, de baisser les allocations familiales, de baisser les allocations pour le chômage, des baisser le traitement des fonctionnaires. Si c’est ça le prix qu’il faut payer pour sauver l’euro et bien je dis mieux veut sortir de l’Europe et mieux veut sortir de l’euro.”

Euronews :
“Quel avenir voyez-vous alors pour l’Europe ?”

Marine Le Pen :
“Ah, je crois qu’il faut tout reconstruire. Je pense que l’Europe peut vivre si elle se constitue autour d’un concept d’Europe des Nations, qui respecte les souverainetés nationales, qui soit une Europe de coopération. C’est d’ailleurs, objectivement, la seule qui a apporté des bons résultats.”

Euronews :
“Le 23 octobre dernier, à Vienne, plusieurs partis d’extrême-droite se sont réunis, parmi eux la Ligue du Nord, le FPÖ autrichien, et ils ont décidé de lancer une campagne pour promouvoir un référendum sur l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Vous n’y étiez pas. N’étiez-vous pas invitée ou avez-vous une position différente sur cette adhésion ?”

Marine Le Pen :
“Non, pas du tout. Vous savez, nous étions, nous, en pleine compétion interne au Front National, par conséquent nous attendions qui allait être élu président pour pouvoir prendre les contacts nécessaires. Moi, je crois qu’il faut que nous ayons des contacts entre nous avec un certain nombre de partis européens et je suis tout à fait prête à participer, à organiser en France ce référendum sur l’entrée de la Turquie. Je suis contre l’entrée de la Turquie.”

Euronews :

“Les événements en Tunisie et en Egypte vous ont-ils surprise ?”

Marine Le Pen :
“Non, pas tellement, parce que je crois qu’en réalité, plus que de véritables révolutions démocratiques ce sont surtout des révolutions de la faim. Je pense que le système monétaire international et les mauvaise décisions prises par les organisme internationaux, type FMI et OMC, ont entrainé l’augmentation massive des prix des produits de première nécessité, notamment les produits alimentaires. J’ai deux inquiétudes : la première c’est qu’au bénéfice de ces révolutions, ces aspirations à la démocratie, que je soutiens, mais qu’au bénéfice de ces aspirations, ce soit des partis politiques de fondamentalistes musulmans qui prennent le pouvoir dans ces pays. C’est une inquiétude, le nier est à mon avis absurde, et la deuxième inquiétude ce sont des mouvements migratoires massifs.”

Euronews :

“Malgré votre élection à la tête du FN, malgré les attentes qui reposent sur vous, vous restez la fille de Jean-Marie Le Pen. Votre père ne vous a jamais embarrassé ?”

Marine Le Pen :
“Vous savez, dans l’histoire d’un mouvement, il faut tout prendre, parce que c’est trop facile de ne prendre que le bon et puis de rejeter ce qui peut agacer ou des choses qui étaient moins performantes que d’autres. Moi je prends toute l’histoire de mon mouvement, je ne m’autorise pas – parce que je trouve que ce n’est pas honorable – à faire le tri entre ce qui était bien, ce qui était moins bien, et j’essaie de tirer aussi les leçons du passé et éventuellement d’ailleurs des erreur. Je tire l’expérience des belles choses et grandes choses que le Front National a réussi à faire. Un parti seul contre tous quand même, très peu financé par rapport aux autres, qui a combattu dans des conditions qui sont difficiles, mais je crois pouvoir dire aujourd’hui qui nous ne nous sommes jamais trompés.”

Plus d'actualités sur : France, Marine Le Pen

http://fr.euronews.net/2011/02/18/marine-le-pen-presidente-du-front-national-l-union-europeenne-est-morte/

Une derniere chose: il ne faut pas confondre "europe (actuel)" et l'europe des nations....à mon avis vous avez confondu et pensiez que quand elle parle de l'europe des nation elle cherche une autre façon de parler de l'europe alors que se sont deux choses différentes...

Voici le discours de Marine le Pen à Strasbourg :

Revenir en haut Aller en bas
Just Me

avatar

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Jeu 16 Fév 2012 - 4:01

Modération : un simple lien vers la page wikipédia de l'affaire aurait été plus judicieux neojaimot, là tu encombres le forum... de plus l'Affaire Outreau n'est pas le sujet. Merci de stopper Wink

Et non, MLP ne veut pas sortir de l'UE ! Simplement "renégocier les traiter européen" hum hum. Aussi, son conjoint l'a expressément dit lors d'une interview... De plus, faire maintenant "copain copain" avec la franc maçonnerie affiche les ambitions.

FN, Mélanchon même combat ! fight
Revenir en haut Aller en bas
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Jeu 16 Fév 2012 - 4:17

neogemeau a écrit:
ET APRES CA UNE PREUVE QUE MARINE LEPEN VEUT SORTIR DE L EUROPE: ecrit noir sur blanc lors d'une interview et maintenant merci de vous mettre à la page et de ne plus affirmer de conneries
Les preuves elles sont inexistantes ailleurs que dans ton imagination.

A aucun moment elle ne dit qu'elle veut sortir de l'Europe, y compris dans l’interview, ou d'ailleurs de belles fautes d'orthographes se sont glissées :

"Si c’est ça le prix qu’il faut payer pour sauver l’euro et bien je dis mieux veut sortir de l’Europe et mieux veut sortir de l’euro.” En l'état cette phrase ne veut strictement rien dire. Une coquille sans doute, à moins que celui qui a repris ce commentaire ne sache pas écrire français correctement.

Une fois les fautes corrigées, voilà ce que ça donne : "Si c’est ça le prix qu’il faut payer pour sauver l’euro et bien je dis mieux vaut sortir de l’Europe et mieux vaut sortir de l’euro.

Après ce brillant discours, on attend plus qu'elle propose la sortie de l'Euro et de l'UE ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Jeu 16 Fév 2012 - 13:44

Exact !

Vouloir ne représente aucun engagement ... Surtout que dans ce genre d'engagement il y a intérêt d'avoir un projet solide, et vu que ces paroles ne font pas œuvre d'un projet quelconque, ce sont des paroles dans le vent pour contenter faussement des oreilles attentives à cette volonté ...
Revenir en haut Aller en bas
pass1111

avatar

Masculin Messages : 889
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Jeu 16 Fév 2012 - 16:34

Dommage de stopper quelqu'un qui dit la Vérité. Elle n'a jamais parler de renégocier quoi que se soit, elle à dit très simplement
que l'Euro allait de toute façon disparaitre, et que les traité n'aurons aucune valeur après, alors à quoi bon discuter.
Vous feriez mieux d'arrêter de discuter sur des personne qui n'ont pas le pouvoir et de dénoncer ceux qui nous font vivre l'enfer.

Je suis de tout coeur à tes réflexions neogemeau !!!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mephusteg

avatar

Masculin Messages : 2526
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   Jeu 16 Fév 2012 - 17:48

pass1111 a écrit:
Dommage de stopper quelqu'un qui dit la Vérité. Elle n'a jamais parler de renégocier quoi que se soit, elle à dit très simplement
que l'Euro allait de toute façon disparaitre, et que les traité n'aurons aucune valeur après, alors à quoi bon discuter.
Vous feriez mieux d'arrêter de discuter sur des personne qui n'ont pas le pouvoir et de dénoncer ceux qui nous font vivre l'enfer.

Je suis de tout coeur à tes réflexions neogemeau !!!
Mais c'est incroyable un tel "jusque boutisme" dans le déni de la réalité. J'en reviens pas, nous sommes vraiment dans le domaine de la foi et de la croyance, ma parole !
Comme tu le dis, pass1111, dans l'hypothèse émise par MLP : "à quoi bon discuter.", c'est pourtant bien ce qui est proposé !

Non seulement, elle parle de renégocier, mais en plus c'est également inscris sur les propositions du FN que l'on peut lire sur le site du front National.
Il suffit de savoir lire. Arrêtez de croire et allez lire les propositions de Marine Le Pen sur le site du FN.

Marine Le Pen dit des vérités, oui ! Elle formule des critiques virulentes contre l'Union Européenne et contre l'Euro, oui ! Mais elle ne propose pas d'en sortir !

Ca fait déjà des mois que certains économistes nous secouent l'épouvantail de l'effondrement de l'Euro, Attali l'avait même prédit pour avant Noël 2011. La réalité, c'est que les européistes sont prêt à tout pour maintenir l'Euro. L'Euro ne disparaitra pas comme par enchantement, il faut une volonté politique pour y mettre un terme. Et la volonté politique se différencie clairement de l'attentisme. Car, ce n'est pas l'Euro qui est en train de s'effondrer mais ce sont les Etats.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marine Le pen, le masque est tombé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marine Le pen, le masque est tombé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

 Sujets similaires

-
» A// LA MARINE SOUS LA RESTAURATION
» Petit oiseau tombé du nid
» ////LA MARINE DU SECOND EMPIRE
» MARRIER (Charles) Commissaire marine Fontainebleau (S-et-M)
» La Marine Française du Premier Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Actualités (Autres)-