Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Malcolm X ou l'Universalisme radical

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
yous_f



Masculin Messages : 1076
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Jeu 29 Déc - 2:16

Rappel du premier message :

Citation :
Toujours d'actualité


"Le problème du XXe siècle est le problème de la ligne de partage des couleurs" (W.E.B Du Bois, février 1903 [1]). On ne saurait dire que celui du XXIe siècle ne sera pas le même. Comment analyser la situation, définir les problèmes. Pas besoin de ces spécialistes auto déclarés des grandes rédactions, il faut relire Malcolm X. "Un raciste" diront certains, "désué", dont on ne pourrait pas se prévaloir. Lisez plutôt ce qu’il declarait une semaine avant son assassinat, d’"une désarmante actualité" encore une fois. Sur les luttes des minorités, les tentatives de récupérations de celles ci, la diabolisation des Voilés [2] par les médias partisans, les problèmes sociaux, l’impérialisme américain. Une chronique du monde d’aujourd’hui, 40 ans plus tôt. A méditer surtout en rapport avec la situation actuelle des minorités dans notre "beau" pays : comment les partis ont récupérés les luttes des immigrés à leurs comptes pour se sécuriser, comment on fait d’une minorité une "horde de barbares" avec l’aide des médias. Les pratiques de l’Etat raciste américain de 1960 dans notre France du XXIe siècle, qui se croit le devoir de donner des leçons d’humanité et de fraternité. Que d’amertumes ...


"Je ne suis pas raciste"

"A l’heure actuelle, avant de m’engager dans quoi que ce soit, je dois faire connaître clairement ma position. Elle est simple : je ne suis partisan d’aucune forme de racisme. Je ne crois en aucune forme de racisme. Je ne crois en aucune forme de discrimination ou de ségrégation. Je crois en l’Islam. Je suis musulman et je pense qu’il n’y a rien de mal à cela, qu’il n’y a rien de mauvais dans la religion islamique. Elle nous enseigne seulement à croire en Allah, notre Dieu. Ceux d’entre vous qui sont chrétiens croient sans doute au même Dieu car je pense que vous croyez au Dieu créateur de l’univers. C’est en ce Dieu que nous croyons, en le créateur de l’univers - la seule différence tient à ce que vous l’appelez Dieu tandis que nous l’appelons Allah. Les juifs l’appellent Jéhovah. Si vous compreniez l’hébreu, vous l’ appelleriez sans doute Jéhovah, vous aussi. Si vous compreniez l’Arabe, vous l’appelleriez sans doute Allah. Mais puisque l’homme blanc, votre ami, vous a, du temps de l’esclavage, dépouillés de votre langue, la seule langue que vous sachiez parler est la sienne. Vous connaissez la langue de votre ami, si bien que, lorsqu’il vous passe la corde au cou, vous invoquez Dieu, tandis qu’il invoque Dieu. Et vous vous demandez pourquoi celui que vous invoquez ne vous répond jamais ...

Elijah Muhammad nous avait enseigné que l’homme blanc n’était pas autorisé à pénétrer dans La Mecque et nous tous, qui le suivions, nous le croyions ... Quand je suis allé en Arabie et que je me suis rendu à La Mecque, et que j’ai vu ces gens, blonds, les yeux bleus, la peau claire, et tout et tout, j’ai dit : « Bon » , mais je les ai regardés de prés. Et j’ai remarqué que, s’ils étaient blancs et se disaient tels, il y avait toutefois une différence entre eux et ceux d’ici. Voici cette différence essentielle : en Asie, dans le monde arabe, en Afrique, là où il se trouve des musulmans, si vous en rencontrez un qui se déclare blanc, il ne fait qu’utiliser un adjectif pour décrire l’une de ses caractéristiques accessoires, rien de plus : il est blanc.

Mais quand le blanc des Etats-Unis vous dit qu’il est blanc, il entend autre chose par là. Ecoutez le ton qu’il prend : pour lui, se dire blanc, c’est se déclarer le patron. C’est vrai, c’est ce que « blanc » veut dire dans cette langue-ci. Vous connaissez l’expression « libre, blanc et majeur » ; elle est de lui. Il vous fait savoir par là que blanc signifie - libre et maître.

Il est là-haut, et lorsqu’il dit qu’il est blanc, le ton de sa voix change un peu. Je sais que vous me comprenez ...

Quoique j’aie constaté que l’Islam est une religion de fraternité, j’ai dû également affronter la réalité. Il a fallu retrouver cette société américaine qui ne pratique pas la fraternité. Je vis dans une société qui pourrait prôner la fraternité le dimanche mais ne la pratique pas un seul jour de la semaine. La société américaine ne connaît pas la fraternité. Elle est essentiellement dominée par les racistes et les ségrégationnistes qui détiennent à Washington des postes dirigeants. De Washington, ils font subir les mêmes formes d’oppression brutale aux peuples à peau sombre du Vietnam du Nord et du Sud, ou du Congo, ou de Cuba, ou de tout autre pays du monde qu’ils s’efforcent d’exploiter et d’opprimer. Le gouvernement de cette société n’hésite pas à faire subir aux peuples à peau sombre du monde entier les châtiments les plus féroces et l’oppression la plus brutale. Voyez ce qui se passe en ce moment même à Saigon, à Hanoi, au Congo et ailleurs. Ils recourent à la violence lorsque leurs intérêts sont en jeu. Mais en dépit de tout ce déploiement de violence sur le plan international, on attend de vous et de moi que nous soyons non violents lorsque nous ne demandons qu’un petit peu de liberté. Ils sont violents en Corée, violents en Allemagne, violents dans le Sud du Pacifique, violents à Cuba, violents partout où ils vont. Mais lorsqu’il s’agit pour nous de nous protéger des lyncheurs, voilà qu’ils nous disent d’être non violents.

C’est une honte. Car on nous gagne à la non-violence par ruse, et lorsqu’il en est un qui se dresse et parle comme je viens de faire, ils disent : « Mais, c’est un partisan de la violence. » N’est-ce pas ce qu’ils disent ? Chaque fois que vous ouvrez votre journal, vous constatez que l’un de ces machins-là y écrit que je suis partisan de la violence. Je n’ai jamais été partisan de quelque forme de violence que ce soit. J’ai seulement dit que les noirs, victimes des violences organisées que perpètrent à nos dépens le Klan, les Citizens Councils et de nombreuses autres organisations du même acabit, que les noirs doivent se défendre. Quand je dis que nous devons nous défendre contre la violence d’autrui, ils usent habilement de leur presse pour faire croire au monde que j’appelle à la violence, un point c’est tout. Je n’appellerais personne à la violence sans motif. Mais je pense que les noirs de ce pays auront plus de raisons que tout autre peuple au monde de se dresser pour leur propre défense, quitte à briser autant d’échines et à casser autant de têtes qu’il faudra. [...]

Je ne crois pas en la violence, c’est pourquoi je veux y mettre fin. Vous ne parviendrez pas à y mettre fin au moyen de l’amour, de l’amour des choses d’ici-bas. Non ! Tout ce que nous demandons, c’est une vigoureuse action auto défensive que nous nous sentons en droit de susciter par n’importe quel moyen.

Ce genre de propos nous vaut d’être traités par la presse de racistes et de gens « violents à rebours ». C’est comme ça qu’ils vous rendent cinglés. Ils vous font croire que si vous essayez d’empêcher le Klan de vous lyncher, vous pratiquez la violence à rebours. Suivez-moi bien : j’en entends parmi vous un grand nombre qui répètent comme des perroquets les propos de « l’homme ». Vous dites : « je ne veux pas imiter à rebours les hommes du Ku-Klux-Klan. » Eh bien, si un criminel armé d’un fusil vient rôder autour de votre maison, mon frère, pour cette unique raison qu’il a un fusil, et qu’il cambriole votre maison, ce voleur, si vous saisissez votre fusil pour le chasser de chez vous, cela ne fait pas de vous un voleur. Mais non, « l’homme » use sur vous d’une astucieuse forme de logique. Je le déclare, il est temps que les noirs s’unissent pour mener ensemble l’action nécessaire pour leur arracher leurs cagoules, afin qu’ils cessent de faire peur aux nôtres. C’est tout. Lorsque nous disons cela, leur presse nous traite de « racistes à rebours ». « Ne combattez que dans le respect des règles fondamentales établies par ceux contre lesquels vous luttez. » C’est de la folie, mais cela montre comment ils font. En manipulant habilement la presse, ils parviennent à faire prendre la victime pour le criminel et le criminel pour la victime. [...]

Une des astuces dont ils usent pour nous faire cette réputation de criminels consiste à prendre des statistiques et à les faire ingurgiter au public, et, en particulier au public blanc, par l’intermédiaire de la presse. Car le public blanc n’est pas seulement composé de gens mal intentionnés : il compte aussi des gens bien intentionnés. Quoi qu’il se prépare à faire, le gouvernement, à tous les niveaux, veut toujours avoir l’opinion pour lui. Au niveau local, ils publient dans leur presse des statistiques qui montrent à l’opinion que le taux de criminalité est considérable dans notre communauté ; c’est ainsi qu’ils nous font une réputation : à force de voir la presse mettre l’accent sur ce haut niveau de la criminalité, les gens finissent par considérer la communauté noire comme une communauté de criminels.

Alors, quiconque appartient à la communauté noire peut être interpellé dans la rue : « Haut les mains ! », et vous voilà au tapis. Vous aurez beau être un Oncle Tom, docteur, avocat, prêtre ou que sais-je encore : quelle que soit votre situation professionnelle, vous constaterez que l’on s’en prend à vous tout aussi bien qu’à l’homme de la rue. Tout simplement parce que vous êtes noir et que vous vivez dans une communauté noire que l’on a présentée comme une communauté de criminels. En acceptant de vous voir sous ce jour, l’opinion fraie la voie à ceux qui veulent soumettre la communauté à un régime policier - on peut recourir à toutes les violences imaginables pour réprimer les noirs, puisque, de toutes façons, ce sont des criminels. Qui nous a fait cette réputation ? C’est, encore une fois, la presse, qui s’est laissé utiliser dans ce sens par le pouvoir ou par ses éléments racistes. [...]

Vous savez bien, vous-mêmes, qu’il fut un temps où nous haïssions tout ce qui en nous était africain. Nous haïssions nos têtes, la forme de notre nez ; nous voulions avoir ce nez, vous savez, en bec de colombe ; nous haïssions la couleur de notre peau et le sang africain qui coulait dans nos veines. A force de haïr nos traits, notre peau, notre sang, eh bien, nous devions finir par nous haïr nous-mêmes. Et nous nous haïssions nous mêmes. Notre couleur devenait pour nous une chaîne - nous sentions qu’elle était une entrave à nos mouvements ; notre couleur devenait pour nous une sorte de prison dans laquelle nous nous sentions reclus et qui nous empêchait d’aller où bon nous semblait. Nous sentions que toutes ces restrictions étaient uniquement fondées sur notre couleur ; tant que nous nous sentirions emprisonnés, enchaînés, pris au piège par notre peau, nos traits et notre sang de noirs, notre réaction psychologique devait automatiquement consister à prendre en haine cette peau, ces traits et ce sang qui étaient pour nous des entraves. Et nous les prenions en haine.

Dans ces conditions, nous nous sentions inférieurs, incompétents et désemparés. Lorsque ce sentiment s’emparait de nous, nous chargions quelqu’un d’autre de nous montrer la voie ; nous ne faisions pas confiance pour cela à un autre noir ni à d’autres noirs. En ce temps-là, nous ne leur faisions pas confiance. Nous pensions qu’un noir était tout juste bon à jouer d’un instrument à vent - oui, à produire des sons, à vous réjouir de quelques chansons, et autres activités du même genre. Mais pour les affaires sérieuses, lorsqu’il y allait de notre nourriture, de notre habillement, de nos toits, et de notre éducation, c’est à « l’homme » que nous nous adressions. Jamais nous ne songions à obtenir ce que nous voulions par nos propres moyens, jamais nous ne concevions l’action à mener comme notre propre affaire. Parce que nous nous sentions désemparés. Ce sentiment provenait de la haine que nous avions de nous-mêmes. Et cette haine elle-même découlait de notre haine pour tout ce qui était africain ... [...]

Si le mouvement Black Muslim s’est développé, c’est, entre autres raisons, parce qu’il mettait l’accent sur tout ce qui était africain. C’est en cela que réside le secret de son succès. Sang africain, ascendance africaine, culture africaine, attaches africaines. Et - voilà qui vous surprendra - nous nous sommes aperçus que, dans les profondeurs de son subconscient, le noir de ce pays est encore plus africain qu’il n’est américain. Il s’imagine être plus américain qu’africain, parce que « l’homme » le trompe, lui lave le cerveau chaque jour. L’ « homme » lui dit et lui répète : « Vous êtes américain ». Mais mon vieux, comment pouvez-vous vous prendre pour un Américain, alors que jamais vous n’avez été traité en Américain dans ce pays ? Jamais vous ne l’avez été, jamais. Supposons que dix hommes soient à table, en train de dîner, et que j’entre et aille m’asseoir à leur table. Ils mangent ; mais devant moi il y a une assiette vide. Le fait que nous soyons tous assis à la même table suffit-il à faire de nous tous des dîneurs ? Je ne dîne pas tant qu’on ne me laisse pas prendre ma part du repas. Il ne suffit pas d’être assis à la même table que les dîneurs pour dîner : voilà ce que vous devez vous mettre dans la tête, noirs de ce pays.

Il ne suffit pas de vivre dans ce pays pour être américain. Il en faut davantage pour le devenir. Vous devez goûter les fruits de l’américanisme. Ce ne sont pas ses fruits, mais ses épines que vous avez goûtées. Des chardons, oui, mais des fruits, non pas. Pour avoir ces fruits, vous avez combattu plus âprement que l’homme blanc, mais votre lutte vous a moins rapporté. Lorsqu’ils vous ont fait endosser l’uniforme et qu’ils vous ont envoyés à l’étranger, vous avez mis plus d’ardeur qu’eux à vous battre. Mais oui, je vous connais bien - pour eux, vous savez vous battre. [...]

Pour conclure, je tiens à dire que jusqu’à présent l’administration a usé d’une méthode astucieuse qui consiste à faire semblant de chercher à résoudre le problème, alors que ce n’est pas cela qu’ils cherchent. Ils se sont attaqués aux conséquences, mais jamais à la cause. Ils ne nous ont fait que des concessions symboliques. Le symbolisme ne profite qu’à un très petit nombre d’entre nous ; il ne profite jamais aux masses. Or, ce sont les masses qui ont un problème, pas les membres de la minorité. Celui qui bénéficie du symbolisme ne tient de toute façon pas à nous côtoyer - et c’est pourquoi il s’attache au symbole [...]

Je le répète, je ne suis pas raciste. Je ne crois en aucune forme de ségrégation. Je suis partisan de la fraternité à l’égard de tout le monde, mais je ne crois pas qu’il faille imposer la fraternité à des gens qui n’en veulent pas. Pratiquons-la entre nous, et si d’autres veulent la pratiquer à notre égard, nous accepterons de leur rendre la pareille. Mais je ne pense pas que nous devions chercher à aimer qui ne nous aime pas. "

Source:   http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7249-malek-el-shabazz-alias-malcolm-x?highlight=malcolm


Dernière édition par yous_f le Mer 19 Fév - 16:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4601
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Sam 29 Mar - 16:41

yous_f a écrit:
Aegis a écrit:


Le meilleur moyen de sortir du cercle sans fin de la haine, c'est encore de cesser de haïr.

C'est la demarche de Malcolm X, durant les deux dernières années de sa vie.
On est loin de l'ideologie segregationiste d'un Kemi Seba qui utilise l'image de Malcolm X.

Sauf qu'il n'y a que dans ta tête qu'il utilise l'image de MalcomX

Et après il va faire croire qu'il n'est pas haineux...

Je pense qu'il y a une grande différence, entre parlé de MalcomX et d'utiliser l'image de MalcomX

...Et une manipulation de plus....



Revenir en haut Aller en bas
yous_f



Masculin Messages : 1076
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Sam 29 Mar - 17:37

Spoiler:
 

http://www.dailymotion.com/video/x6axk3_l-heritier-de-malcolm-x-a-un-nom-ke_news

http://www.saphirnews.com/Kemi-Seba-Je-ne-crois-plus-que-l-homme-blanc-est-le-diable_a9360.html
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4601
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Sam 29 Mar - 18:22

...Bon la vidéo, n'est-pas de Seba. il ne peut être responsable du 1er clampin venu qui fait une vidéo en son honneur.

Quand à l'article, je ne puis que te remercié de l'avoir posté. il va dans le sens de mon argumentation que je tiens depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas
yous_f



Masculin Messages : 1076
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Sam 29 Mar - 18:53

@ Orné

le commentaire de Decitizen:

Citation :
A ce cher Kemi Seba

En fait, j'ai pendant quelques temps cru en vous. Pour une fois que quelqu'un (un noir en l'occurence) s'exprimait sans tabous (avec quelques dérapages je le concède et le regrette). Au final, je pense que vous n'etes qu'un imposteur! Pardonnez moi de le dire. J'ai l'impression de relire (à travers votre parcours) Malcolm X. C'est carrement calqué sur sa vie. Délinquance, prison, reconversion,etc.... Meme son méa culpa( par rapport aux "blancs" et aux non musulmans") à son retour de la mecque. Où sont vos idées? Qu'apportez de plus à ce que nous connaissons déjà?Contrairement à vous, c'est plusieurs années qu'il a fallu à Malolm X pour comprendre tout ça. Vous, quelques mois en prison et boum!vous voilà musulman!vous voilà investi d'une autre mission, porteur d'une autre IDEE. Imposteur t'es, imposteur tu demeureras....

Kemi Seba c'est du cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
orné

avatar

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 4601
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 44
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Sam 29 Mar - 18:59

Oui Yousef, c'est son point de vus, tu as le tiens, vous y avez droit. Mais de là les ériger en vérité, c'est là que la limite s'impose.

J'ai l'impression que c'est points de vus sont dicté par des intérêts religieux.
Revenir en haut Aller en bas
yous_f



Masculin Messages : 1076
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Ven 18 Juil - 10:15

RedStard a écrit:


Le contexte:


Citation :
TOUTES RESSEMBLANCES...
Malcom X et les émeutes de Harlem


Pendant les émeutes de Harlem j’étais en Afrique, heureusement ! (rires). Pendant ces émeutes, ou à cause de ces émeutes ou bien après ces émeutes, la presse, à nouveau, a dépeint les émeutiers avec une grande habileté, comme étant des truands, des criminels, des voleurs, parce qu’ils s’étaient approprié des biens.

Maintenant, figurez-vous, il est vrai que des biens ont été détruits. Mais considérons cela sous un autre angle. Dans ces communautés noires, l’économie de la communauté n’est pas entre les mains de l’homme Noir. L’homme Noir n’est pas son propre propriétaire. Les bâtiments dans lesquels il vit appartiennent à d’autres. Les magasins de la communauté sont tenus par d’autres. Tout, dans la communauté est hors de son contrôle. Il n’a rien à dire en la matière, il ne peut rien faire si ce n’est y vivre et payer le loyer le plus élevé en échange de l’habitation la plus médiocre, (applaudissements) payer les prix les plus élevés pour se nourrir, pour la plus mauvaise nourriture. Il est victime de cela, victime de l’exploitation économique, de l’exploitation politique et de tout autre type.

Aujourd’hui, il est si frustré, tellement sous la pression de cette énergie explosive qui l’habite, qu’il voudrait attraper celui qui l’exploite. Mais celui qui l’exploite n’habite pas dans son voisinage. Il est seulement le propriétaire de sa maison. Il est seulement le propriétaire de son magasin. Il est seulement le propriétaire du voisinage. Si bien que lorsque l’homme Noir explose, celui qu’il voudrait attraper n’est pas là. Alors, il détruit ses biens. Ce n’est pas un voleur. Il n’essaie pas de voler vos meubles ou votre nourriture de médiocre qualité. Il veut vous attraper, mais vous n’êtes pas là. (Applaudissements)

Au lieu que les sociologues n’analysent le vrai problème, tel qu’il est, n’essaient de le comprendre, tel qu’il est, ils utilisent la presse pour faire croire que ces gens sont des voleurs, des truands. Non ! ce sont des victimes du vol organisé, des propriétaires organisés qui ne sont rien d’autre, que des voleurs, des marchands qui ne sont rien d’autre que des voleurs, des politiciens qui siègent au gouvernement et qui ne sont rien d’autre que des voleurs complices des propriétaires et des marchands. (Applaudissements)

Mais, une fois de plus, la presse est habituée à faire de la victime le criminel et du criminel la victime… c’est de l’imagerie. Et tout comme cette imagerie est employée à l’échelon local, vous pourrez la comprendre mieux grâce à cet exemple pris au plan international : le meilleur exemple, et le plus récent témoignant de mes paroles se trouve dans la situation du Congo. Écoutez ce qui s’est passé : nous nous sommes trouvés dans une situation où des avions lançaient des bombes sur des villages africains. Un village africain n’a aucune défense contre les bombes ; un village africain ne constitue pas une menace suffisante pour être bombardé ! Les avions lançaient pourtant des bombes sur les villages africains. Et lorsque les bombes frappent, elles ne font pas la distinction entre les amis et les ennemis, elles ne font pas la différence entre les hommes et les femmes. Lorsque les bombes sont lancées sur les villages africains du Congo, elles sont lancées sur des femmes noires, sur des enfants noirs, sur des bébés noirs. Les êtres humains se retrouvent déchiquetés… Je n’ai entendu aucun cri de protestation, aucune compassion à l’égard de ces milliers de Noirs abattus par les avions. (Applaudissements)

Et pourquoi n’y eut-il pas de cris de protestation ? Pourquoi ne nous sommes nous pas sentis concernés ? Parce que une fois de plus, très habilement, la presse fait des victimes les criminels et des criminels, les victimes. (Applaudissements).

Malcolm X


source: http://indigenes-republique.fr/malcom-x-et-les-emeutes-de-harlem/
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
aqlalas



Masculin Scorpion Coq
Messages : 17
Date d'inscription : 19/05/2014
Age : 36
Localisation : kabylie

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Sam 19 Juil - 15:07

grand monsieur,grand penseur,vrai militant des droits de l'homme,c'est pas un mandella !
Revenir en haut Aller en bas
yous_f



Masculin Messages : 1076
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Dim 3 Aoû - 21:16

.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
turquoise



Féminin Verseau Chèvre
Messages : 34
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 49
Localisation : Dans un autre Monde !

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Mar 5 Aoû - 0:34

.


Dernière édition par turquoise le Jeu 29 Jan - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Jeu 14 Aoû - 1:05



Dernière édition par nolife le Jeu 21 Aoû - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Jeu 14 Aoû - 1:06

Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
nolife



Masculin Lion Chèvre
Messages : 467
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 38
Localisation : FRANCE [yous_f]

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Mar 30 Déc - 21:53

Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCTaJ-Sn9LcyzhlRrodZs6FQ
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
yous_f_



Masculin Lion Chèvre
Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 38

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Dim 20 Aoû - 15:06

Je fais remonter ce texte de Malcolm X pour comprendre pourquoi l'Etat islamique inspire tellement la trouille à de nombreuses puissances occidentales.


yous_f a écrit:
Citation :
Zionist Logic -- Malcolm X on Zionism

Malcolm X (Omowale Malcolm X Shabazz)

Taken from The Egyptian Gazette -- Sept. 17, 1964

The Zionist armies that now occupy Palestine claim their ancient Jewish prophets predicted that in the "last days of this world" their own God would raise them up a "messiah" who would lead them to their promised land, and they would set up their own "divine" government in this newly-gained land, this "divine" government would enable them to "rule all other nations with a rod of iron."

If the Israeli Zionists believe their present occupation of Arab Palestine is the fulfillment of predictions made by their Jewish prophets, then they also religiously believe that Israel must fulfill its "divine" mission to rule all other nations with a rod of irons, which only means a different form of iron-like rule, more firmly entrenched even, than that of the former European Colonial Powers.

These Israeli Zionists religiously believe their Jewish God has chosen them to replace the outdated European colonialism with a new form of colonialism, so well disguised that it will enable them to deceive the African masses into submitting willingly to their "divine" authority and guidance, without the African masses being aware that they are still colonized.

CAMOUFLAGE

The Israeli Zionists are convinced they have successfully camouflaged their new kind of colonialism. Their colonialism appears to be more "benevolent," more "philanthropic," a system with which they rule simply by getting their potential victims to accept their friendly offers of economic "aid," and other tempting gifts, that they dangle in front of the newly-independent African nations, whose economies are experiencing great difficulties. During the 19th century, when the masses here in Africa were largely illiterate it was easy for European imperialists to rule them with "force and fear," but in this present era of enlightenment the African masses are awakening, and it is impossible to hold them in check now with the antiquated methods of the 19th century.

The imperialists, therefore, have been compelled to devise new methods. Since they can no longer force or frighten the masses into submission, they must devise modern methods that will enable them to manouevre the African masses into willing submission.

The modern 20th century weapon of neo-imperialism is "dollarism." The Zionists have mastered the science of dollarism: the ability to come posing as a friend and benefactor, bearing gifts and all other forms of economic aid and offers of technical assistance. Thus, the power and influence of Zionist Israel in many of the newly "independent" African nations has fast-become even more unshakeable than that of the 18th century European colonialists... and this new kind of Zionist colonialism differs only in form and method, but never in motive or objective.

At the close of the 19th century when European imperialists wisely foresaw that the awakening masses of Africa would not submit to their old method of ruling through force and fears, these ever-scheming imperialists had to create a "new weapon," and to find a "new base" for that weapon.

DOLLARISM

The number one weapon of 20th century imperialism is zionist dollarism, and one of the main bases for this weapon is Zionist Israel. The ever-scheming European imperialists wisely placed Israel where she could geographically divide the Arab world, infiltrate and sow the seed of dissension among African leaders and also divide the Africans against the Asians.

Zionist Israel's occupation of Arab Palestine has forced the Arab world to waste billions of precious dollars on armaments, making it impossible for these newly independent Arab nations to concentrate on strengthening the economies of their countries and elevate the living standard of their people.

And the continued low standard of living in the Arab world has been skillfully used by the Zionist propagandists to make it appear to the Africans that the Arab leaders are not intellectually or technically qualified to lift the living standard of their people ... thus, indirectly "enducing" Africans to turn away from the Arabs and towards the Israelis for teachers and technical assistance.

"They cripple the bird's wing, and then condemn it for not flying as fast as they."

The imperialists always make themselves look good, but it is only because they are competing against economically crippled newly independent countries whose economies are actually crippled by the Zionist-capitalist conspiracy. They can't stand against fair competition, thus they dread Gamal Abdul Nasser's call for African-Arab Unity under Socialism.

MESSIAH?

If the "religious" claim of the Zionists is true that they were to be led to the promised land by their messiah, and Israel's present occupation of Arab Palestine is the fulfillment of that prophesy: where is their messiah whom their prophets said would get the credit for leading them there? It was Ralph Bunche who "negotiated" the Zionists into possession of Occupied Palestine! Is Ralph Bunche the messiah of Zionism? If Ralph Bunche is not their messiah, and their messsiah has not yet come, then what are they doing in Palestine ahead of their messiah?

Did the Zionists have the legal or moral right to invade Arab Palestine, uproot its Arab citizens from their homes and seize all Arab property for themselves just based on the "religious" claim that their forefathers lived there thousands of years ago? Only a thousand years ago the Moors lived in Spain. Would this give the Moors of today the legal and moral right to invade the Iberian Peninsula, drive out its Spanish citizens, and then set up a new Moroccan nation ... where Spain used to be, as the European zionists have done to our Arab brothers and sisters in Palestine?...

In short the Zionist argument to justify Israel's present occupation of Arab Palestine has no intelligent or legal basis in history ... not even in their own religion. Where is their Messiah?

Source:  www . malcolm-x.org/docs/gen_zion.htm
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
evol

avatar

Masculin Messages : 6166
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Dim 20 Aoû - 15:14

Si vous aviez compris le texte que vous vantez scratch

Vous devriez en faire la synthèse qui prouvera que vous l'avez lu et que savez de quoi vous parler, sans faire le haut parleur ^^
Qui sait faire des copier coller sans comprendre vraiment, n'a rien compris en réalité ^^
Sauf les titres
Qui peuvent être mensongers
Revenir en haut Aller en bas
BlackHole

avatar

Masculin Scorpion Cheval
Messages : 751
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 51

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Dim 20 Aoû - 15:45

Bonjour,

Citation :
Je fais remonter ce texte de Malcolm X pour comprendre pourquoi l'Etat islamique inspire tellement la trouille à de nombreuses puissances occidentales.

Inspire la peur? Sérieusement?

Si ce n'était pas pour protéger les innocents et l'environnement, sa prendrait maximum 10 minutes pour ne plus jamais entendre parler de cet auto proclamé "Etat islamique" qui n'est absolument pas un état sauf dans l'esprit malade de ces personnes.

Bref, encore de la propagande.

^^
Revenir en haut Aller en bas
yous_f_



Masculin Lion Chèvre
Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 38

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Dim 20 Aoû - 16:01

@ evol

Une discussion avait eu lieu dans le topic "Alain Soral: comprendre l'empire" et ici même:

yous_f a écrit:
EFFAB a écrit:
YOUS_F, pourrais-tu faire un petit résumé de tout ceci en français, s'il te plaît, dire de quoi il en retourne pour ceux qui ne maîtrise pas l'anglais..

Cela pourrait m'intéresser, moi qui avais bien aimer le film sur MALCOM X avec Denzel Washington

Merci
Bonsoir,

Mephusteq et moi, nous avions débattus sur une partie de ce texte. Cela s'est passé dans le topic Alain Soral-Comprendre l'empire.
Je n'ai pas souhaité traduire, pour ne pas trahir le texte.

Mais s'il fallait résumer, je le ferais en une phrase: le sionisme est le paravent du néocolonialisme euro-occidental.

P.S. :  les RG ne sont plus très loin.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
evol

avatar

Masculin Messages : 6166
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Dim 20 Aoû - 16:52

Les Rg sont partout
Et alors ?
On n'est pas en Russie No
Si j'aime pas quelque chose je le dis

Il y a beaucoup de choses a améliorer en France
Et je peux meme rajouter des précisions

"Corruption : la France 23e au classement de Transparency International"
http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/01/26/corruption-la-france-23e-au-classement-de-transparency-international


tout est clair net
"> ledauphine.com Dimanche 20 août 2017
POLITIQUE
Corruption : la France 23e au classement de Transparency International

TAGS :

France/Monde
A la Une
Fil Info
Politique
Société
NOTEZ CET ARTICLE :

"Pour l'ONG Transparency International, l'essor du populisme est favorisé par la corruption. La France reste à la 23e place de son classement annuel.

Bilan négatif pour l'édition 2016 du traditionnel Indice de la perception de la corruption. Soixante-neuf pour cent des 176 pays figurant dans le classement de l'ONG Transparency International enregistrent une note inférieure à 50, sur une échelle allant de 0 (où le pays est perçu comme très corrompu) à 100 (où le pays est perçu comme très peu corrompu).

Parmi les bons élèves, on compte le Danemark et la Nouvelle-Zélande (avec une note de 90). A la dernière place, pour la dixième année consécutive, on trouve la Somalie, talonnée par le Soudan du Sud, la Corée du Nord et la Syrie.

La France est classée à la 23e place (sur 176), avec une note de 69, laquelle reste assez stable depuis 2012, oscillant entre 69 et 71. "Ces dernières années, la France a fait des progrès au niveau des lois et des institutions", a salué Daniel Lebègue, président de Transparency France sur France Inter, qui a souligné que ces efforts n'ont pas encore été perçus par les citoyens.
"

Cercle vicieux corruption-inégalité
"Les effets de la corruption sont très concrets, rappelle l’ONG, qui souligne les liens étroits qu'entretiennent corruption et inégalité de richesses."
Revenir en haut Aller en bas
yous_f_



Masculin Lion Chèvre
Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 38

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Mar 29 Aoû - 23:02

BlackHole a écrit:
... cet auto proclamé "Etat islamique" qui n'est absolument pas un état sauf dans l'esprit malade de ces personnes.

Bref, encore de la propagande.


François Fillon qui n'est pas un esprit malade et qui bénéficie d'une expertise politique puisqu'il a occupé la fonction de Premier Ministre d'Etat, sait de quoi il parle quand il affirme que l'Etat islamique est un véritable Etat :

https://twitter.com/Europe1/status/666155609952116736

Je suis d'accord avec ce qu'il a dit dans cet extrait.

Loin d'être des esprits malades, les gens de l'Etat islamique prouvent qu'ils sont lucides et déterminés.


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
evol

avatar

Masculin Messages : 6166
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Mar 29 Aoû - 23:14

Ils n'ont état que le nom qui désigne surtout leur mouvement terroristes

S'est un peu comme les états qui se nomment république démocratique, et en réalité sont des dictatures qui n'ont rien de démocratique ^^
Revenir en haut Aller en bas
yous_f_



Masculin Lion Chèvre
Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 38

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Mar 29 Aoû - 23:26

evol a écrit:
Ils n'ont état que le nom qui désigne surtout leur mouvement terroristes

S'est un peu comme les états qui se nomment république démocratique, et en réalité sont des dictatures qui n'ont rien de démocratique ^^

Dans le même genre, l'Egypte est une dictature, mais ça reste un Etat. L'Etat islamique ne prétend pas être une démocratie, mais a la prétention d'être un Etat autant que l'est l'Egypte.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
evol

avatar

Masculin Messages : 6166
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Mer 30 Aoû - 7:01

Rien de comparable, l'Egypte est ouverte au monde entier et fait la guerre a qui ?
Revenir en haut Aller en bas
yous_f_



Masculin Lion Chèvre
Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 38

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Jeu 31 Aoû - 20:51

Citation :
Extremism in defense of liberty is no vice, moderation in the pursuit of justice is no virtue.

Malcolm X


Même Malcolm X ne renierait probablement pas les révolutionnaires de Daech.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
yous_f_



Masculin Lion Chèvre
Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 38

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Jeu 31 Aoû - 21:28



______




"La révolution est sanglante, la révolution est hostile, la révolution ne connaît pas le compromis, la révolution renverse et détruit tout ce qui lui fait obstacle." Malcolm X (avant sa conversion à l'islam orthodoxe)



"La lutte révolutionnaire ne se mène jamais en tendant l’autre joue. La révolution n’est jamais fondée sur l’amour des ennemis et le pardon des offenses. La lutte révolutionnaire n’est jamais menée sur l’air de « We shall overcome ». La révolution, c’est l’effusion de sang. En révolution, il n’y a jamais de compromis. La révolution ne se fonde jamais sur les négociations. La révolution ne reconnaît aucune forme de gradualisme. La révolution ne consiste pas à supplier une société ou un système corrompu de nous accepter dans son sein. La révolution renverse les systèmes..." Malcolm X (avant sa conversion à l'islam orthodoxe)

______


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
yous_f_



Masculin Lion Chèvre
Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 38

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Jeu 31 Aoû - 21:35

______


"Je crois qu’il éclatera un conflit entre ceux qui veulent la liberté, la justice et l’égalité pour tous et ceux qui veulent maintenir le système d’exploitation. Je crois qu’il y aura un conflit de ce genre, mais je ne pense pas qu’il sera fondé sur la couleur de la peau" Malcolm X (après sa conversion à l'islam orthodoxe)

______
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
evol

avatar

Masculin Messages : 6166
Date d'inscription : 15/05/2011
Localisation : systeme solaire - milkyway

MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   Ven 1 Sep - 12:36

Sauf que s'est tout le contraire de Révolutionnaires
La révolution s'est pour ce libérer d’une dictature, comme par exemple le printemps Arabe

Eux s'est des dictateurs qui veulent imposer leur mode de vie aux démocraties
Eux s'est comme une horde de sauvages détruisant tout sous leur passage
Ils ne laisseront d'eux qu'un vaste champs de ruine, pillage, viol, assassinats.

Ils seront bien reçus a leur mort pour le  travail effectué par  Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malcolm X ou l'Universalisme radical   

Revenir en haut Aller en bas
 

Malcolm X ou l'Universalisme radical

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Connaissiez-vous Jacques Roubaud et Malcolm de Chazal ?
» La communion dans la main, Par Mgr Albert Malcolm Ranjith
» Tenseur binaire radical et la question de la polysémie lexicale en psychomécanique du langage: le cas du verbe entendre
» Universalisme, libéralisme et démocratie
» radical/ base verbale en 6e?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Nouvel Ordre Mondial-